archive-fr.com » FR » P » PARIS.FR

Total: 1123

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le Petit Palais - La Création du Monde - petitpalais.paris.fr
    chrétien occidental Monde chrétien oriental Antiquités des mondes grec et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter La Création du Monde Anonyme Réalisation Russie centrale Fin du XVIIIe siècle Tempera sur bois H 31 3 cm l 27 5 cm Cette icône illustre les principaux événements décrits dans le premier livre de la Bible la Genèse de la création du monde au meurtre d Abel Elle se lit de haut en bas et de gauche à droite En haut les quatre premiers jours de la Création en dessous les cinquième et sixième puis la faute d Adam et d Ève et en bas l histoire de Caïn et d Abel Le centre est occupé par le septième jour de la Création Le Seigneur se reposa après tout l ouvrage qu il avait fait et il le bénit Numéro d inventaire PPP04936 Numéro d

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/la-creation-du-monde (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - La Déploration sur le Christ mort - petitpalais.paris.fr
    sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter La Déploration sur le Christ mort Anonyme Crète XVIIe siècle Tempera et or sur bois enduit H 30 50 cm l 39 50 cm La descente de Croix suivie de la déploration sur le Christ mort sont deux moments de la Passion qui ne sont pas décrits dans les Évangiles mais qui sont inspirés par les Apocryphes et la tradition Le Christ est déposé sur la pierre en marbre de couleur rose où son corps va être préparé pour la mise au tombeau appelée pierre de l onction que les fidèles vénèrent aujourd hui encore à l entrée du Saint Sépulcre à Jérusalem Marie tient la tête de son fils enlacée contre son sein joue contre joue avec lui le regard perdu dans une tristesse insondable Jean se penche sur le corps au plus près de Marie leurs auréoles se touchent Joseph d Arimathie enveloppe le corps dans le linge nommé plus tard Saint Suaire derrière lui Nicodème accablé de douleur s appuie sur l échelle qui a servi à faire descendre le corps de la Croix Marie de Magdala accompagnée de cinq autres saintes femmes lève les bras au ciel en signe de lamentation selon un rituel de deuil hérité de l Antiquité Au premier plan posés devant la pierre sont représentés le panier où ont été recueillis les clous du Crucifié avec la pince ayant servi à les enlever ainsi que le vase d aromates destiné à l embaumement du corps Marques Inscriptions

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/203/la-deploration-sur-le-christ-mort (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - La Dormition de la Vierge - petitpalais.paris.fr
    chrétien oriental Antiquités des mondes grec et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter La Dormition de la Vierge Anonyme Réalisation Macédoine XVIe siècle Tempera et or sur bois enduit H 23 3 cm l 17 2 cm Fêtée le 15 août en Orient depuis le VI e siècle la Dormition est l une des douze grandes fêtes de l année liturgique orthodoxe Pour les orthodoxes le corps conçu sans péché de la Vierge Marie qui a donné naissance au Christ ne peut avoir été corrompu par la mort Le Christ ressuscité venu recueillir dans ses bras l âme de sa mère est debout derrière le lit sur lequel celle ci est endormie Dans la peinture grecque et balkanique il est toujours représenté au même niveau que les apôtres qui entourent la Vierge traduction picturale de la théologie du Dieu incarné Numéro d

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/la-dormition-de-la-vierge (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Saint Jean-Baptiste - petitpalais.paris.fr
    Monde chrétien occidental Monde chrétien oriental Antiquités des mondes grec et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Saint Jean Baptiste Anonyme Réalisation Moscou Fin du XVIe siècle Tempera sur bois H 31 2 cm l 26 7 cm Cousin de Jésus Christ et son aîné de quelques mois saint Jean Baptiste est certainement après Marie Mère de Dieu le saint le plus vénéré de l Église orientale Son histoire contenue dans les Évangiles a été complétée par de nombreux récits légendaires Cette icône aurait peut être fait partie de la Déisis d une iconostase cloison qui sépare le chœur de la nef dans les églises orthodoxes Les trous sur les bordures de l icône sont les traces laissées par les clous qui ont servi à faire tenir sur l icône un ou plusieurs revêtements métalliques successifs Numéro d inventaire PPP04909 Numéro d

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/saint-jean-baptiste (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Pietà - petitpalais.paris.fr
    Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Pietà École créto vénitienne Andreas Pavias Nicolas Tzafouris 1480 1500 Tempera et or sur toile enduite appliquée sur bois H 47 50 cm l 38 cm La pietà constitue une image de dévotion répandue dans toute l Europe médiévale le Christ mort repose horizontalement sur les genoux de sa mère qui le contemple dans la douleur Le thème est étroitement associé par sa signification mais également par son iconographie au Christ de pitié dont il apparaît comme un développement Le costume de la Vierge est de style gothique Le manteau s organise en drapés structurés aux plis cassés plus que souples Le col blanc est spécifiquement emprunté à Venise Les réticulations du rocher qui peut ici évoquer le Golgotha servent de trône à la Vierge et relèvent du style d Andreas Pavias et de Nicolas Tzafouris Deux anges voletant encadrent la composition L ensemble

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/203/pieta (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - La Mère de Dieu Glycophilousa - petitpalais.paris.fr
    Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter La Mère de Dieu Glycophilousa École crétoise Vers 1500 1520 Tempera et or sur bois H 38 50 cm l 27 20 cm La Vierge occupe dans la peinture d icône une place à la mesure de la dévotion toute particulière dont elle fait l objet dans le christianisme Des icônes consacrées aux grandes étapes de sa vie naissance Annonciation présentation au Temple dormition sont présentes dans ce répertoire de même que certaines qui évoquent le rôle de Marie dans l histoire du salut comme La Mère de Dieu montagne inviolée ou En toi se réjouit figurant dans la collection La Vierge à l Enfant n en reste pas moins le thème dominant répété et réinterprété avec diverses variations dans l ensemble du monde orthodoxe jusqu à aujourd hui Cette Vierge Glycophilousa du doux baiser est une déclinaison de la Vierge Eleousa de tendresse Elle s en distingue par le détail de l Enfant qui perd sa sandale Le regard est légèrement voilé Marie a la prescience des événements de la passion de son fils Une affection profonde relie la mère et l Enfant qui s accroche de la main gauche au rebord du manteau de la Vierge tandis qu il tient dans sa main droite un rouleau citant l Évangile de Luc 4 18 L Esprit du Seigneur est sur moi parce qu Il m a oint L iconographie et le style le réseau de fines lignes blanches du visage et des autres parties du corps dénudées la finesse des traits le contour particulier de la paupière inférieure les rehauts d or des vêtements

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/203/la-mere-de-dieu-glycophilousa (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Sainte Face - petitpalais.paris.fr
    données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Sainte Face École du palais des Tsars XVIe siècle Tempera sur bois H 28 50 cm l 23 80 cm Toute icône renvoie à un prototype non seulement authentique mais révélé dont elle est la copie fidèle Le portrait du Christ dit Sainte Face en est l exemple le plus achevé Selon la tradition orientale le Christ envoya son portrait au roi Abgar d Édesse pour le guérir portrait fait de l impression de sa face sur un linge le Mandylion Cette légende qui trouve son pendant en Occident dans le voile de Véronique où le Christ essuya son visage lors de la montée au Calvaire souligne comment le portrait du Christ à la source de toute l iconographie de la Sainte Face n a pu être le résultat du geste d un simple peintre mais constitue ce que la tradition byzantine appelle une image achéiropoiète non faite de main d homme Le voile sur lequel s imprima le visage du Christ n est pas reproduit ici mais les traits sont canoniques front haut nez droit longs cheveux ondulés La barbe lisse se terminant en une seule pointe est typiquement russe et renvoie au type du Sauveur à la barbe mouillée Il s agit d une allusion au fait que le Christ se serait lavé le visage avant d envoyer son portrait à Abgar Ce visage du Christ a été réinséré sur une planche de bois plus récente Cette pratique courante permettait de sauver les parties anciennes des icônes endommagées et d éviter ainsi la perte d images saintes L auréole porte

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/203/sainte-face (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Plaque de reliure : Vierge à l’Enfant trônant - petitpalais.paris.fr
    mondes grec et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Plaque de reliure Vierge à l Enfant trônant Anonyme Constantinople 2e moitié du Xe siècle Ivoire d éléphant H 22 4 cm l 14 2 cm P 1 1 cm L ivoire tient une place importante dans l histoire des arts précieux du Moyen Âge Héritier de l ivoirerie antique cet art se développe particulièrement dans le monde chrétien oriental Capitale de l Empire romain d Orient depuis le IV e siècle et jusqu en 1453 Byzance constitue un univers artistique autonome et original C est au mouvement appelé Renaissance macédonienne IX e XI e siècles que se rattache cette plaque de la Vierge à l Enfant trônant La Vierge assise sur un trône monumental et placée sous un baldaquin tient sur ses genoux l enfant Jésus Deux médaillons contenant des bustes les apôtres Jean et Paul ou les prophètes Isaïe et Ézéchiel sont placés de part et d autre de son visage Cette plaque sculptée ornait probablement le plat de reliure d un manuscrit Elle illustre un courant majeur de l art byzantin du X e siècle qui réinterprète à sa manière les modèles antiques et se rattache aux œuvres du groupe de Nicéphore empereur byzantin de 963 à 969 dont témoignent ici une simplification des drapés l aspect monumental de la figure de la Vierge et la douceur des visages Numéro d inventaire ODUT01272 Numéro d inventaire ODUT01272 Mode d acquisition

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/plaque-de-reliure-vierge-a-l%E2%80%99enfant-tronant (2015-11-09)
    Open archived version from archive