archive-fr.com » FR » P » PCF.FR

Total: 1037

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Retraite à 64 ans : une trahison abyssale des valeurs de gauche (Olivier Dartigolles) | PCF.fr
    cice pdf 20150810 tract profits cice odt 20150810 tract profits cice doc Le pacte des rapaces A visiter le site du collectif ess Télécharger globule rouge special psy pdf Retraite à 64 ans une trahison abyssale des valeurs de gauche Olivier Dartigolles Alors que François Hollande tente désespérément de renouer le dialogue avec les femmes et les hommes de gauche le ministre du Travail vient en trois mots de rappeler la réalité de ce pouvoir S il le faut dit François Rebsamen le gouvernement allongera la durée des cotisations pour la retraite S il le faut voilà le condensé d un renoncement complet d une pensée en manque d imaginaire et d idées neuves d un alignement sur la droite et le MEDEF d une trahison abyssale des valeurs et des combats de gauche S il le faut on sent bien François Rebsamen allant plus loin encore Macron et sa loi de déréglementation y travaille avec enthousiasme Le retour à une retraite à 60 ans acquis historique de la gauche est plus que jamais nécessaire Il passe par une cotisation sur les revenus financiers des entreprises et des banques au même taux que la cotisation sociale patronale assise sur les

    Original URL path: http://www.pcf.fr/63759 (2015-09-10)
    Open archived version from archive


  • Plan Juncker : "un nouvel écran de fumée" (Pierre Laurent - PGE) | PCF.fr
    profits cice pdf 20150810 tract profits cice odt 20150810 tract profits cice doc Le pacte des rapaces A visiter le site du collectif ess Télécharger globule rouge special psy pdf Plan Juncker un nouvel écran de fumée Pierre Laurent PGE La Commission européenne a rendu public leur soi disant plan d investissement pour l Union européenne Visiblement Jean Claude Juncker est meilleur dans l élaboration de plan d optimisation fiscale qu en matière de développement économique Ce plan est un nouvel écran de fumée Il s agit d un bricolage budgétaire qui s appuie sur 21 milliards d euros de fonds déjà existants Le nouveau Fonds européen d investissement stratégiques FEIS pourrait prêter trois fois cette somme soit 63 milliards d euros Et pour atteindre les 315 milliards d euros annoncés la Commission parie sur un hypothétique effet d attraction pour des fonds publics et privés alors qu elle impose en parallèle la réduction des dépenses publiques et n agit pas contre la spéculation financière à l origine d une baisse de 15 du niveau d investissement en Europe depuis 2008 Aucune vision aucune priorité n est définie pour ces investissements qui seront laissé au libre arbitre du futur Président du FEIS et de ses experts Non seulement la Commission n a aucun projet de développement pour l Europe mais elle en confisque l élaboration au contrôle citoyen et démocratique C est bien simple il faut faire tout le contraire Il faut d abord en finir avec les politiques d austérité L Europe a besoin d un plan d investissement démocratiquement élaboré financé par le pouvoir de création monétaire de la Banque centrale européenne dirigé vers les services publics et des coopérations industrielles visant la création d emplois et un nouveau modèle de développement social et écologique Il y a

    Original URL path: http://www.pcf.fr/62596 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Les banques françaises folles amoureuses des paradis fiscaux (Olivier Dartigolles - PCF) | PCF.fr
    à la moyenne du groupe Selon le journal Sud Ouest dans son édition du jour les eaux des Iles Caïmans sont très appréciées par les banques françaises mais elles semblent très dangereuses puisque aucun salarié n y est déclaré Sans surprise on retrouve le Grand Duché de J C Juncker nouveau président de la Commission européenne dans les favoris de ce guide du routard d un exotisme fiscal qui a pour principal objectif de ne pas payer l impôt en France Après les révélations faites il y a peu de jours avec l affaire LuxLeaks la transparence et la lutte contre l évasion fiscale devrait être une grande priorité nationale et européenne Derrière les belles déclarations il y a les actes Hier soir à l Assemblée nationale le gouvernement a repoussé des amendements au projet de Budget 2015 pour obliger les entreprises à déclarer leurs mécanismes et stratégies d optimisation fiscale Il y a actuellement 2 réactions Dette spéculation Grèce Comment faire comprendre aux citoyens que la dette est un argument économique que la spéculation est une réalité destructrice de la démocratie et que la Grèce a un gouvernement progressiste qui se bat pour son peuple qui l a élu contre les tricheurs fortunés du capitalisme international Hier on n a pas entendu parler aux infos de la manif de soutien à la Grèce Les médias ont préféré se répandre sur l attentat au Danemark Par Fanch Bin le 16 février 2015 à 08 20 Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires Folie des banques privées rapaces Banques mafieuses privées à prendre en éthique et Justice dans le Pôle Public financier et bancaire où le personnel gèrera avec la citoyenneté en regard et nos élues et élus de la nation républicaine démocratisée De plus s

    Original URL path: http://www.pcf.fr/61819 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Michel Sapin, l'ami entier des banques françaises et européennes (olivier Dartigolles) | PCF.fr
    finance la bonne finance qui en disaient long sur le chemin parcouru bordé de renoncements et de trahisons par un gouvernement élu sur la promesse du discours du Bourget Chaque jour par delà des apparences parfois trompeuses il entretient cette amitié la cultive avec un luxe d attention et de prévention C est le cas pour le projet de taxe européenne sur les transactions financières TTF sur lequel Michel Sapin défend une position au rabais en s opposant à ce que les produits dérivés sur lesquels les transactions sont le plus spéculatives soit touchés Pour ses amies les banques françaises et européennes le ministre des finances laisse ainsi filer des recettes fiscales massives Au plan européen la France est d ailleurs la plus farouche opposante à la TTF Si ces mêmes banques sont prises la main dans le sac d un gigantesque mécano d optimisation fiscale passant par le Luxembourg Michel Sapin dit que tout cela n est plus acceptable Fort bien Que la lutte doit être mondiale C est exact mais le ministre des Finances invite à voir grand pour éviter un examen plus précis et approfondi à l échelle européenne et hexagonale Quid de la responsabilité du nouveau président de la Commission européenne Jean Claude Juncker premier ministre du Luxembourg quand l accord a été passé avec les grandes multinationales dont de très nombreuses banques Dans ce gouvernement où les ministres n ont pas le temps de lire Michel Sapin fait exception Il a bien retenu une pensée de Victor Hugo la moitié d un ami c est la moitié d un traitre Accordons à Michel Sapin de ne pas faire dans la demi mesure Les banquiers n ont rien à craindre de lui Il y a actuellement 1 réactions Mais tout le sommet du PS est du

    Original URL path: http://www.pcf.fr/61539 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Luxleaks : « Des pratiques qui tournent à l’obscénité » (Olivier-Dartigolles) | PCF.fr
    grève totale Manif du 16 juin à Istres Non à la fermeture de Nexcis Rousset par EDF Télécharger 20150810 tract profits cice pdf 20150810 tract profits cice odt 20150810 tract profits cice doc Le pacte des rapaces A visiter le site du collectif ess Télécharger globule rouge special psy pdf Luxleaks Des pratiques qui tournent à l obscénité Olivier Dartigolles Les révélations sur les accords fiscaux secrets entre le Luxembourg et 340 multinationales sont une bonne nouvelle pour le gouvernement français dans le cadre de ses discussions budgétaires avec la Commission européenne présidé par Jean Claude Juncker ancien premier ministre du Duché Alors que de nouvelles recettes fiscales sont recherchées le Consortium international des journalistes d investigation lève le voile sur les pratiques fiscales des grands groupes qui par une stratégie d évitement en négociant avec le Luxembourg le niveau de leur imposition tentent d en payer le moins possible Au lendemain de la réunion sur le suivi des aides publiques aux entreprises qui s élèvent à plus de 220 milliards d euros par an la contrepartie proposée par le patronat et les multinationales est limpide se soustraire à l impôt tout en encaissant les chèques du trésor public dans le cadre du CICE Alors que Pierre Gattaz multiplie les provocations et les surenchères face à un Gouvernement qui ne perd pas une occasion pour le contenter alors que le pouvoir d achat des ménages est matraqué les milliards d euros de recettes fiscales perdues par de telles pratiques tournent à l obscénité Il est question d AXA et du Crédit agricole De qui d autres Tous doivent aujourd hui rendre des comptes Il y a actuellement 0 réactions Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires le 06 novembre 2014 Travail Politique International Institutions Europe

    Original URL path: http://www.pcf.fr/61451 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Vote du budget : "lourde atteinte portée à notre protection sociale" | PCF.fr
    déficit de la sécurité sociale atteint les 15 millards d euros aucune mesure visant à améliorer les comptes n est envisagée dans le texte voté Pire la protection sociale est sevèrement attaquée pour financer les cadeaux aux entreprises C est une remise en cause nette de l universalité de la politique familiale Moduler les allocations familiales en fonction des revenus porte directement atteinte aux principes même de la sécurité sociale la solidarité et l universalité Le PCF a fait des propositions qui peuvent être mises en place immédiatement réduire les exonérations de cotisations sociales patronales qui sont inefficaces et coûtent plusieurs milliards d euros par an et faire contribuer les revenus financiers des entreprises au même niveau que les salaires Alors que la Cour des Comptes évalue entre 20 et 25 milliards d euros le niveau de la fraude patronale aux cotisations sociales le gouvernemnet ne se fixe comme ambition que d aller chercher 76 millions Il est temps comme l a souligné André Chassaigne Président du groupe GDR à l Assemblée nationale que les socialistes et les écologistes abstentionistes nous rejoignent sur un vote d opposition à la politique menée par Manuel Valls Il y a actuellement 1 réactions J aimerais compléter cette J aimerais compléter cette déclaration du Parti par cet article de l Humanité et surtout sa mise en perspective à la fin http www humanite fr la fraude patronale seleve plus de 20 milliards d La fraude patronale mise en perspective 20 à 25 milliards d euros avec un taux de recouvrement de 1 5 Cela permettrait de combler complètement le déficit de la Sécurité Sociale et de dégager une marge allant jusque 6 milliards d euros par an En comparaison la fraude aux prestations sociales tant dénoncé par la droite ne représente que 3 milliards

    Original URL path: http://www.pcf.fr/60897 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Budget : "le gouvernement annonce ce qui ne devait en aucun cas se produire" (Olivier Dartigolles) | PCF.fr
    compte des alertes des parlementaires de toutes les sensibilités de gauche sur les conséquences dramatiques des 21 milliards d euros d économies déjà programmés dans le budget Hollande et Valls anticipent les nouvelles exigences de Bruxelles Le parlement est une nouvelle fois traité avec un grand mépris Alors que l exécutif disait encore il y a quelques jours que la France n avait rien à craindre qu elle fait ce qu elle avait à faire voilà qu il annonce ce qui ne devait en aucun cas se produire Une fois de plus la parole publique prend les allures d une vaste tromperie Tout cela en dit long sur le vent de panique qui souffle dans les couloirs de l Elysée Matignon et Bercy En échec sur l emploi la croissance et le déficit Hollande et Valls ajoutent à ce bilan apocalyptique une totale soumission aux exigences qui viennent de Bruxelles ou d un patronat déterminé à attaquer plus encore le marché du travail Comment avec une telle actualité accepter de voter demain le PLFSS Il faut stopper Valls et prendre un autre chemin Il y a actuellement 1 réactions Avant le crash du krach C est la panique totale Dans Quelle France voulons nous La réponse est simple pas celle là Laquelle Simple aussi celle de l héritage du C N R du Préambule de 1946 de L Humain d abord amélioré surtout en ce qui concerne tout le pouvoir au monde du travail salarié cadres et non cadres dans les grandes entreprises de production et bancaires devenues publiques avec la citoyenneté en regard et des élus élues non permanents non bureaucratiques non dogmatiques non opportunistes non carriéristes Avec quelles forces Là ça se corse les communistes rassemblés capables de scorer à plus de 20 Impossible n est pas français

    Original URL path: http://www.pcf.fr/60859 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Vote budget : "Un coup d'arrêt pour en finir avec un tel gâchis" (Olivier Dartigolles) | PCF.fr
    Olivier Dartigolles Le gouvernement n a trouvé qu une majorité relative des plus ric rac pour voter la partie recette d une politique budgétaire qui est déjà en échec complet avec l ensemble des moteurs de croissance à l arrêt Si l abstention de 39 députés socialistes et de la quasi totalité des élus écologistes est un marqueur supplémentaire d une contestation à la politique actuelle comme lors des textes budgétaires rectificatifs elle ne permet pas d obtenir un indispensable coup d arrêt qui seul permettra de prendre une autre direction et d en finir avec un tel gâchis Comme l a indiqué Nicolas Sansu lors des explications de vote du groupe des députés du Front de gauche il faut aujourd hui remettre à plat l ensemble de l architecture fiscale A l agenda des prochaines semaines le débat puis le vote sur le budget de la sécurité sociale seront un rendez vous très important qui posera une question et une seule dans quelle société voulons nous vivre Dans un moment où Hollande et Valls relayés par Sapin et Macron discutent auprès de la commission européenne et de Berlin la manière et le calendrier pour dépecer la protection sociale de la France les forces politiques et sociales qui se reconnaissent dans des valeurs de progrès de justice et de solidarité doivent débattre construire et agir ensemble pour stopper la casse du pays des territoires et de millions de vies Il y a actuellement 1 réactions Macron2 a remplacé Duvic pour la revue presse d Inter Macron2 a remplacé Duvic pour la revue presse d Inter Duvic qui citait l humanité tous les jours a été remplacé par le frère siamois de Macron qui ne site que Libération et Valls et la cour des comptes et le nouveau prix nobel ultralibéral

    Original URL path: http://www.pcf.fr/60566 (2015-09-10)
    Open archived version from archive