archive-fr.com » FR » P » PCF.FR

Total: 1037

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Economie et social | PCF.fr
    des denrées Rapport de la cour des comptes un remède qui finirait d achever le malade PCF P margin bottom 0 21cm L Élysée et Matignon abriteraient ils des mythomanes La Cour des comptes critique vertement dans son rapport annuel l excès d optimisme persistant de leurs occupants de PLFSS Une loi au service de la finance et du profit Une fois de plus le gouvernement a choisi le camp du patronat contre celui des salarié e s et des citoyen ne s Après la réforme régressive de la retraite le financement de la sécurité sociale au service du capital Dépassement d honoraires remboursement à 100 et meilleure répartition sociale Alors qu entre en vigueur le dispositif limitant les dépassements d honoraires le PCF ne peut que constater qu il avait bien raison de dénoncer un tel contrat d Les employés du Lutetia ne sont pas des salariés Kleenex Les salariés du l hôtel de luxe Lutetia se sont déclarés en grève reconductible à partir d aujourd hui Le Parti communiste français leur apporte tout son soutien dans la lutte qu ils mènent pour une Bretagne Agroalimentaire Les réponses gouvernementales ne sont pas à la hauteur Doux GAD Tilly Sabco Marine Harvest 900 emplois supprimés hier en Bretagne plus de 5 000 menacés en 2013 Chaque jour l horizon des salariés et producteurs liés au destin des groupes Le rebond d activité est à analyser de près sans rien occulter et sans angélisme Olivier Dartigolles En réaction à la publication par l INSEE d un rebond de l activité de 0 5 le ministre de l Economie Pierre Moscovici voit des signes encourageants de reprise Ce rebond plus fort que prévu Pénibilité Prendre en compte la pénibilité est une attente légitime et forte du monde du travail Jean Luc Gibelin Le premier Ministre dans le cadre d un déplacement médiatisé vient d avancer la proposition de compte pénibilité pour la future réforme des retraites Prendre en compte la pénibilité est une attente légitime Droit aux vacances pénibilité au travail l exécutif doit en finir avec les facilités de la communic action Olivier Dartigolles Comme F Hollande a pu en faire l expérience à la Roche Sur Yon lors de son interpellation par une chômeuse les opérations de communication sont une chose elles ne remplaceront jamais la force du retour au réel Financement retraites Mettre à contribution les revenus du capital pas du travail des ménages A en croire Bruno Le Roux ce matin la prochaine réforme des retraites pourrait se traduire par une augmentation de la Contribution sociale généralisée CSG La CSG serait selon lui un moyen de mettre à contribution 30 milliards pour les banques un nouveau cadeau PCF Les banquiers reçus à l Élysée vendredi 19 juillet dernier ont de quoi se féliciter Leur lobbying a fonctionné Alors que le crédit bancaire aux entreprises est rationné 2 entre avril 2012 et avril 2013 Les chiffres du chômage illustrent l échec des politiques d austérité L illusion d optique

    Original URL path: http://www.pcf.fr/5641?page=0%2C1 (2015-09-10)
    Open archived version from archive


  • PCF.fr

    (No additional info available in detailed archive for this subpage)
    Original URL path: /emvideo/modal/67320/425/350/field_video/dailymotion/x2i9qni (2015-09-10)


  • Repères Budgétaires : Sur un air de Sirtaki ♬ ♬ ♬ ... (Fiche) | PCF.fr
    il passera à 20 1 milliards en 2019 au moment de son fonctionnement à plein régime Il est financé par la hausse de la TVA appliquée au 1er janvier 2014 Le Pacte de responsabilité la réduction du coût du travail sacralisée Le pacte de responsabilité s ajoute au Crédit impôt compétitivité emploi CICE qui déjà comme dit plus haut représente un allègement de 20 milliards d euros du coût du travail Avec le pacte de responsabilité on passe dans une autre dimension Il consiste en un allégement des cotisations sociales patronales à hauteur de 10 milliards d euros Ainsi depuis le 1er janvier 2015 l employeur d un salarié au Smic ne paiera plus aucune cotisation de sécurité sociale Pour les salaires allant jusqu à 3 fois et demi le Smic près de 4000 euros nets par mois les cotisations familiales seront abaissées de 5 25 à 3 45 soit 1 8 point en moins à partir de 2016 Les travailleurs indépendants et artisans ont bénéficié dès 2015 d une baisse de plus de trois points de leurs cotisations familiales Mais là ne s arrête pas la bonté gouvernementale Ainsi la fiscalité pesant sur les entreprises sera réduite à hauteur de 10 milliards d euros la contribution sociale de solidarité des sociétés C3S assise sur le chiffre d affaires est réduite dès 2015 pour être supprimée totalement en 2017 ce qui représente un cadeau de 6 milliards d euros Un rappel cette cotisation servait à équilibrer les régimes déficitaires des agriculteurs commerçants et autres artisans Le taux de l impôt sur les sociétés de 33 3 actuellement sera abaissé en 2017 et ramené à 28 en 2020 La surtaxe de 10 7 sur cet impôt instaurée en 2011 sera supprimée dès 2016 Coût total 5 milliards d euros Soit au

    Original URL path: http://www.pcf.fr/74117 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Le droit du travail martyrisé | PCF.fr
    presque jamais négocié et peu écrit avant l apparition des CDD Ce serait donc lors de l engagement du salarié qu un contrat en bonne et due forme modèles à l appui serait établi et contiendrait l essentiel des droits et devoirs des uns et des autres Un contrat sans officier public Ces modèles seraient adaptés par voie conventionnelle ou réglementaire C est à dire que ce noyau dur pourrait subir des assouplissements par exemple une répartition en clauses contractuelles et en clauses seulement informatives flexibles à souhait Le sort des dispositions protectrices des travailleurs Les auteurs de ce petit ouvrage prennent la précaution de préciser qu ils n ont voulu évoquer que la relation contractuelle individuelle en l assortissant toutefois d un droit d être représenté par les syndicats et ou défendus par des représentants élus y compris dans les TPE Seront écartés donc dans un premier temps les droits collectifs et aussi les règles protégeant santé sécurité conditions et durée du travail Cette mise à l écart est susceptible de diverses interprétations ces dispositions délaissées seraient elles de second rang ou à l opposé les droits collectifs seraient ils intégrés à un ordre para étatique déployant leur emprise sur les relations individuelles La mise au second plan du corpus des règles protectrices des travailleurs qui actuellement donnent consistance et sans doute épaisseur au code du travail ne doit pas être sous estimée L espoir d une charte du travail déclinée entreprise par entreprise par accords fussent ils majoritaires s affermit D où l empressement un peu gênant du MEDEF pour approuver la démarche choisie Certains ont proposé que l invocation des droits fondamentaux pourrait se substituer au corps de règles précises assorties de sanctions pénales figurant dans le code du travail Certes il est souligné qu il fallait préserver un tissu de règles précises contrôlables par l inspection du travail et ou par le juge à côté de la possibilité pour le salarié d invoquer individuellement les droits et libertés de la personne Il faut donc réaffirmer la nécessité de règles protectrices d ordre public absolu non négociables aussi bien en ce qui concerne les conditions de travail de santé sécurité que de relations collectives et d intervention des travailleurs Le sens du droit du travail Une définition doctrinale a fait date et concluait que le droit du travail était tout à la fois le droit d exploiter les travailleurs le droit de résister à cette exploitation et en fait le résultat toujours précaire de cette contradiction 1 On ne peut oublier cette dualité cette précarité du droit du travail On ne peut faire croire qu il y aurait eu une période faste pour le monde du travail salarié du travail subordonné Notre critique sévère du texte des deux auteurs comme les objectifs de la mission Combrexelle comme les lois Macron et Rebsamen ne nous permet pas pour autant de laisser croire que l état du droit du travail du code du travail est satisfaisant Depuis des dizaines

    Original URL path: http://www.pcf.fr/74115 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • "Crises systémiques" Sortie à la Fête de l'Humanité du 2e volume de P. Boccara sur les crises (Note de lecture de C. Mills) | PCF.fr
    de récurrence et irréversibilité de la pensée se rapportant aux cycles longs de type Kondratieff de l apparition de ces cycles vers leur disparition possible Puis les questions théoriques concernant la récurrence des cycles longs se rapportent à la tendance à l élévation de la composition organique du capital l élévation du taux de plus value la hausse des prix or Les questions théoriques concernant la périodicité et l irréversibilité des cycles longs sont ensuite présentées Les enseignements des théories économiques relatives aux cycles longs concernent le rôle de la population puis les problèmes technologiques et la relation moyens de production matériels salariés en relation avec les longues phases opposées les problèmes de l or des prix or de la monnaie et du financement en relation avec les longues phases opposées et enfin les transformations de structure et de régulation 3 On peut examiner plus précisément la pensée économique sur les longues phases D du passé Elle concerne les questions de population technologie monnaie structure et régulation Population travailleuse et démographie La Longue phase D 1810 17 à 1844 51 C est la théorie de Thomas Robert Malthus une régulation de la population par l emploi salarié et l influence des mouvements démographiques sur la régulation par le taux de profit des longues phases opposées Puis l étude de Thomas Hodgskin et John Stuart Mill avec à la fois des confirmations réductrices et de nouveaux développements La Longue phase D de 1873 1875 à 1890 1896 fait intervenir à la fois les théories marxistes de Friedrich Engels Karl Marx Michel Tougan Baranowsky mais aussi l apport original de Paul Leroy Beaulieu La Longue phase D de 1914 1920 à 1940 1946 est étudiée avec notamment la polémique Otto Bauer Rosa Luxemburg à propos de population et capital puis la théorie de Alvin H Hansen et l apport de Joseph Schumpeter Evolution de la technologie et mouvements de la composition des capitaux moyens matériels salariés ou du rapport capital produit Longue phase de difficultés de 1810 1817 à 1844 1851 Son étude recourt aux théories de David Ricardo Malthus Hodgskin J S Mill Longue phase de difficultés de 1873 1875 à 1890 1896 avec l apport de Knut Wicksell et Tougan Baranowsky Longue phase de difficultés de 1914 1920 à 1940 1946 Sont analysées les théories de Friedrich Von Hayek Alvin H Hansen Joseph Schumpeter L or les prix or et la monnaie symbolique Les conditions du financement de l accumulation Longue phase de difficultés de 1815 1817 à 1844 1851 C est le recours aux théories de Ricardo et Malthus Longue phase de difficultés de 1873 1875 à 1890 1896 Sont étudiés l apport de Tougan Baranowsky et de Wicksell Longue phase de difficultés de 1914 20 à 1940 46 Sont considérés les apports de John Maynard Keynes de François Simiand Charles Rist Robert Marjolin Réformes structurelles Dévalorisations structurelles de capital et modifications de la régulation Longue phase de difficultés de 1815 17 à 1844 51 avec les théories de Malthus Hodgskin et J S Mill Longue phase de difficultés de 1873 75 à 1890 96 Sont présentés les apports de Leroy Beaulieu et Tougan Baranowsky Longue phase de difficultés de 1914 20 à 1940 46 Ce sont les théories de Hansen Keynes et Schumpeter 4 Enfin sont analysés les débats théoriques contemporains concernant les nouvelles conditions tendant à des altérations ou à des mises en cause radicales possibles de l existence des fluctuations cycliques longues elles mêmes Cela vise la Récurrence contemporaine et des précisions nouvelles des grandes questions posées Sont considérés Démographie et rapport actifs inactifs avec l apport de Richard A Easterlin Systèmes technologiques qualitatifs et évolution quantitative périodique de la composition organique des capitaux avec le recours aux théories de G O Mensch Christopher Freeman Alfred Kleinknecht Monnaie Or Prix Financement Il s agit d une analyse inédite de Irving Fisher sur le surendettement et la déflation de la dette avec son application aux longues phases de tendance aux difficultés des années 1930 Puis cela va concerner les années 2000 et 2010 Paul Boccara présente une analyse originale de l opposition Milton Friedman James Tobin et l approche du tournant de longue période C est enfin l étude des fluctuations longues du taux d épargne du taux d intérêt et surendettement de phase D avec notamment Tobin H Minsky Ch de Boissieu Changements de structure et de régulation Grandes crises structuralistes ou cycles longs de la régulation systémique du capitalisme C est le renouveau des analyses de tendance institutionnaliste ainsi que les analyses en termes de Régulation Altérations radicales et début de potentiels de disparition ultérieure des fluctuations longues de période Kondratieff Démographie mutations des conditions des mouvements de la population active Ce sont les facteurs tendant à s opposer à la périodisation démographique du rapport actif inactif caractérisant les cycles Kondratieff Ainsi le travail des femmes et la réduction graduelle de retrait d activité pour naissance d enfants C est aussi l allongement de la durée des études des jeunes Ou encore le vieillissement démographique Ce sont aussi les facteurs tendant à réduire la part du travail productif Comme le décalage et la gravité particulière des problèmes de population et d emploi dans les pays dits en développement Problèmes du type technologique de progression de la productivité avec en particulier le rapport capital produit ou encore les nouvelles conditions des débuts de la révolution informationnelle Ce sont aussi les théories sur le dit capital humain Ainsi que les nouvelles conditions concernant les limites relatives des ressources naturelles et les problèmes écologiques Problèmes du soutien public du marché financier Les débats autour du q de Tobin ou encore des risques des défaillances d entreprises Les blocages structurels à dépasser C est encore la question de l émancipation de l or et d une nouvelle unité monétaire mondiale Problèmes d un autre type de régulation et de gestion possible avec d autres régulateurs que ceux fondés sur le taux de profit C est la radicalité des propositions

    Original URL path: http://www.pcf.fr/73695 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Grèce-Europe : pour un vrai plan B | PCF.fr
    de dettes l Espagne 966 milliards d euros le Portugal 219 milliards d euros et probablement la France ensuite On entrerait dans une course sans fin de chaque pays aux dévaluations compétitives antisalariales et déflationnistes renforçant encore la guerre économique pour prendre des parts de marché au détriment des partenaires européens Au total ordonnée ou pas la sortie de l euro avec ses effets sociaux catastrophiques obérerait les espoirs de changement non seulement en Grèce mais dans toute l Union européenne La dureté de l affrontement crée la tentation de déserter la bataille en imaginant d illusoires plans B qui se ramènent à accepter un Grexit Au contraire rien n est plus urgent que d amplifier le combat avec le peuple grec et son gouvernement pour une tout autre utilisation de l argent des Européens Un accord non viable Après le vote du 14 juillet que constate t on Schäuble n a atteint aucun de ses deux objectifs la Grèce n est pas sortie de l euro et le gouvernement Tsipras n a pas été renversé Par ailleurs plusieurs voix s élèvent pour dire que l accord du 13 juillet contraire à tout bon sens économique n est pas viable et que la dette publique grecque doit être impérativement restructurée Développer l économie grecque Cette situation doit nous conduire à cibler maintenant la bataille sur le développement de l économie grecque et donc sur les responsabilités de la Banque centrale européenne pour le financer Dans l immédiat puisque la Grèce est dans la zone euro la BCE doit assurer la liquidité des banques grecques en augmentant suffisamment le plafond des liquidités d urgence et en en diminuant le coût Il est intolérable que chaque Grec ne puisse retirer de son compte que 420 euros par semaine Il est intolérable que les PME continuent d être asséchées La Grèce ne peut s en sortir que si les euros créés massivement par l Euro système servent à développer son potentiel économique et humain au lieu de dilapider des milliards d euros à engraisser les créanciers Cela signifie investir pour redresser le potentiel productif et pour créer les emplois dont les 25 de chômeurs ont besoin construire une administration efficace en commençant par la collecte de l impôt relancer tous les services publics particulièrement les hôpitaux et l enseignement restructurer et alléger la dette publique Il est indispensable que la Grèce puisse recevoir tous les fonds annoncés y compris les fonds structurels non utilisés et qu elle puisse en disposer pour relever ces défis C est un enjeu démocratique fondamental Le plan B On peut en dire autant à des degrés divers pour tous les pays de la zone euro Face aux blocages exprimés par les dirigeants allemands au service du grand capital financier il faut faire tout autrement en Europe au lieu de proposer comme l a fait François Hollande une fuite en avant vers un fédéralisme renforcé et une fragmentation de la zone euro accentuant les dominations Il faut cesser d

    Original URL path: http://www.pcf.fr/73424 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Contre l'austérité en Grèce et ailleurs : Un Fonds européen pour les services publics et un crédit des banques au service de l'emploi | PCF.fr
    d euros à disposition de la zone euro En octobre dernier elle avait lancé une série d opérations de refinancement à long terme ciblées sur les investissements des entreprises pouvant aller jusqu à 1000 milliards d euros Cet argent est celui de tous les européens Au lieu d alimenter comme aujourd hui les marchés financiers et la spéculation il doit servir des buts de progrès économique et social Faute d être fortement conditionnés par des objectifs chiffrés de développement des services publics et de l emploi les programmes de la BCE relanceront en fait l inflation des marchés financiers et les délocalisations contre l emploi et la croissance réelle Avec cet argent il faut bien sûr restructurer la dette publique l annuler pour partie et alléger radicalement son coût La BCE peut la racheter y compris celle détenue par le FMI mais sans conditionner son rachat à l adoption de plans d austérité par les pays émetteurs Ceci est indispensable pour la Grèce comme pour les autres pays d Europe Par exemple en France peut on accepter que les seuls intérêts de la dette de l ensemble des administrations publiques 47 5 milliards d euros soient l équivalent du budget annuel de l éducation nationale Traiter ainsi la dette apporterait une indispensable bouffée d oxygène aux peuples d Europe Mais il faut aussi s occuper de l avenir et des dépenses nouvelles Il faut une réorientation efficace sinon c est la rechute dès demain Cela nécessite de développer les services publics et d inciter les entreprises à engager des investissements massifs mais efficaces c est à dire économes en moyens naturels matériels et financiers et créateurs de valeur ajoutée très accrue disponible pour la promotion de toutes les populations et tous les territoires L argent des Européens l euro doit aller aux services publics et à l emploi Pour cela quatre choses sont indispensables un nouveau mécanisme précis immédiat pour les services publics une action ferme sur les banques pour qu elles appuient l investissement efficace créateur d emploi au lieu de la spéculation et des délocalisations une vraie régulation financière la lutte contre le dumping fiscal et l évasion au sein même de l Europe Il faut en outre des investissements massifs pour ré hausser et ré orienter le potentiel d activité et de croissance de chaque pays C est l intérêt commun de tous les Européens face à la déflation et face au déchirement humain et social qui nourrit l extrême droite Des voix s élèvent en ce sens la dernière déclaration de la confédération européenne des syndicats CES la récente déclaration du DGB allemand et de son président qui réclament une poursuite de la négociation contre le Grexit En France au delà des organisations syndicales et politiques plusieurs économistes parlent de plan d investissement voire de plan Marshall de Robert Salais Gabriel Colletis Jean Philippe Robé jusqu à Thomas Piketty en passant par les Économistes atterrés Il s agit pour nous de soutenir et de transformer à

    Original URL path: http://www.pcf.fr/72947 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Κόντρα στη λιτότητα στην Ελλαδα κι αλλού Ευρωπαικό ταμείο για τις δημόσιες υπηρεσίες και τραπεζικές πιστώσεις στην υπηρεσία της απασχόλησης | PCF.fr
    δωθεί μεσοπρόθεσμα βιωσιμότητα στο σύνολο της Ευρωζώνης και της Ευρωπαικης Ένωσης μέσω της υποχώρησης της ισχύος των χρηματαγορών Πράγματι μια σειρά διαπιστώσεων επιβάλλεται Κατ αρχάς η λιτότητα δεν αποφέρει αποτελέσματα Λόγω της αποανάπτυξης τα δημόσια έσοδα μειώνονται πιο γρήγορα από τις δημόσιες δαπάνες πράγμα που αυξάνει τον λόγο του χρέους προς το ΑΕΠ Δεύτερη διαπίστωση η λιτότητα διαλύει ακόμη περισσότερο τη δυνατότητα μελλοντικής μεγέθυνσης και ανάπτυξης Γιατί αυτή εξαρτάται από τις ικανότητες και την εξειδίκευση των ανδρών και των γυναικών τις δυναμικές δημόσιες υπηρεσίες εκπαίδευση έρευνα υγεία κατοικία μεταφορές τις καλής ποιότητας υποδομές και τις επιχειρήσεις που κάνοντας αποτελεσματικές επενδυσεις υλικές και άυλες δημιουργούν θέσεις απασχόλησης με αξιοπρεπείς απολαβές με ποιότητα στο περιεχόμενό τους και σέβονται το περιβάλλον Τρίτη διαπίστωση είναι απαραίτητο να μειωθεί το βάρος του χρέους και οι παρακρατήσεις που επιβαλλουν στις ευρωπαικές οικονομίες οι χρηματαγορές και το κεφάλαιο τοκοχρεωλύσια κόστος τραπεζικών δανείων μερίσματα φοροαπαλλαγές φοροδιαφυγή Το κόστος τους είναι τεράστιο Αντί να εξακολουθούν να εμμένουν στην ιδεολογία της μείωσης του κόστους της εργασίας οι κυβερνώντες αν είναι πραγματικά υπεύθυνοι θα πρέπει να μειώσουν αυτό το κόστος του κεφαλαίου Όμως τέταρτη διαπίστωση η μείωση του βάρους του χρέους χωρίς αλλαγή της σχεδόν παρασιτικής συμπεριφοράς των τραπεζών και χωρίς άσκηση πίεσης προς τις επιχειρήσεις είναι χαμένος κόπος Πρέπει λοιπόν να αντιμετωπίσουμε τόσο το παρελθόν το χρέος όσο και το μέλλον τα νέα έξοδα σε ολόκληρη την Ευρωπαική Ένωση οχι μόνο στην Ελλάδα βασιζόμενοι στις κοινές μας αναπτυξιακές δυνατότητες Συγκεκριμένα στις 22 του περασμένου Ιανουαρίου η ΕΚΤ ανακοίνωσε ότι διαθέτει 1 140 δισεκατομμύρια ευρώ για τις ανάγκες της Ευρωζώνης Τον περασμένο Οκτώβριο εξαπέλυσε μια σειρά μέτρων μακροχρόνιας αναχρηματοδότησης με στόχο τις επενδύσεις των επιχειρήσεων ύψους μέχρι και 1 000 δισεκατομμυρίων ευρώ Αυτά τα χρήματα είναι χρήματα όλων των Ευρωπαίων Αντί να τροφοδοτούν όπως κάνουν σήμερα τις χρηματαγορές και τους κερδοσκόπους πρέπει να εξυπηρετούν στόχους οικονομικής και κοινωνικής προόδου Τα προγράμματα της ΕΚΤ καθώς είναι εξαρτώμενα από ποσοτικούς στόχους περιοριστικούς ως προς τις δημόσιες υπηρεσίες και την απασχόληση αναγκαστικά θα προωθήσουν την διόγκωση των χρηματαγορών και τις μετεγκαταστάσεις των επιχειρήσεων σε βάρος της απασχόλησης και της πραγματικής ανάπτυξης Αντιθέτως αυτά τα χρήματα θα πρέπει να χρησιμοποιηθούν για να αναδομηθεί το δημόσιο χρέος να διαγραφεί εν μέρει και να μειωθεί δραστικά το κόστος του Η ΕΚΤ μπορεί να το εξαγοράσει ακόμη κι αυτό που βρίσκεται στην κατοχή του ΔΝΤ χωρίς όμως να θέτει ως όρο για την εξαγορά την αποδοχή μέτρων λιτότητας από τις εκδότριες χώρες Κάτι τέτοιο είναι αναγκαίο για την Ελλάδα καθώς και για τις άλλες Ευρωπαικές χώρες Στην Γαλλία για παράδειγμα πώς μπορούμε να αποδεχτούμε ότι το σύνολο του χρέους των δημοσίων οργανισμών 47 5 δισεκατομμύρια ευρώ αντιστοιχεί στον ετήσιο προυπολογισμό του υπουργειου Παιδείας Μια τέτοια αντιμετώπιση του χρέους θα αποτελούσε μια ένεση οξυγόνου για τους λαούς της Ευρώπης Όμως θα πρέπει να ασχοληθούμε επίσης με το μέλλον και με τα μελλοντικά έξοδα Χρειάζεται ένας αποτελεσματικός επαναπροσανατολισμός διαφορετικά θα ξανακυλήσουμε πολύ σύντομα Αυτό απαιτεί να αναπτυχθούν οι δημόσιες υπηρεσίες και να δοθούν κίνητρα στις επιχειρήσεις ούτως ώστε να δεσμευτούν να κάνουν μαζικές αλλά αποτελεσματικές επενδύσεις που να εξοικονομούν δηλαδή φυσικούς υλικούς και χρηματικούς πόρους και να παράγουν υψηλής στάθμης προστιθέμενη αξία στην διάθεση της ανάπτυξης ολόκληρου του πληθυσμού και όλης της επικράτειας Το νόμισμα των Ευρωπαίων το ευρώ πρέπει να διατεθεί για τις δημόσιες υπηρεσίες και για την απασχόληση Προς τούτο τέσσερα πράγματα είναι αναγκαία ένας νέος άμεσος συγκεκριμένος μηχανισμός για τις δημόσιες υπηρεσίες ένα έντονο διάβημα προς τις τράπεζες ώστε να υποστηρίζουν τις αποτελεσματικές επενδύσεις που δημιουργούν θέσεις απασχόλησης κι όχι την κερδοσκοπία μια πραγματική χρηματοδοτική ρύθμιση μια μάχη εναντίον του φορολογικού dumping και της φοροδιαφυγής στο εσωτερικό της Ευρώπης Χρειάζονται επί πλέον μαζικές επενδύσεις ούτως ώστε να επαυξηθούν και να επαναπροσανατολιστούν οι παραγωγικές και αναπτυξιακές δυνατότητες κάθε χώρας Αυτό είναι το κοινό συμφέρον όλων των Ευρωπαίων μπροστα στον κίνδυνο αποπληθωρισμού και μπροστά στον ανθρώπινο και κοινωνικό σπαραγμό πού δίνει τροφή στην άκρα δεξιά Ορισμένες φωνές υψώνονται ήδη προς αυτήν την κατεύθυνση η τελευταία δήλωση της Ευρωπαικής Συνομοσπονδίας των Συνδικάτων CES η πρόσφατη δήλωση του Γερμανικού DGB και του προέδρου του που απαιτούν να συνεχιστούν οι διαπραγματεύσεις με την Ελλάδα εναντίον του Grexit Στην Γαλλία πέραν των συνδικαλιστικών και πολιτικών οργανώσεων πολλοί οικονομολόγοι μιλούν για αναπτυξιακό σχέδιο ακόμη και για σχέδιο Marshall από τον Robert Salais τον Gabriel Colletis και τον Jean Philippe Robé μέχρι τον Thomas Piketty ή εξαιρουμένων και των Εμβρόντητων Οικονομολόγων Économistes atterrés Κατά την γνώμη μας πρέπει να υποστηριχθούν και να ταυτοχρόνως να μετατραπούν τόσο η ζήτηση όσο και η προσφορά στην Ευρώπη με τρόπο τελείως διαφορετικό από αυτόν που επιδιώκουν οι χρηματαγορες Δηλαδή με την κοπή χρήματος Ο ρόλος της Γαλλίας στην Ευρώπη και στον κόσμο όλο είναι να θέσει προς συζήτηση εναλλακτικές ισχυρές ρεαλιστικές και αποδοτικές προτάσεις Ασφαλώς χρειάζεται μια σύσκεψη για το χρέος για να επιτρέψει μια αναδόμηση και μερική ακύρωσή του Στα πλαίσια αυτής της σύσκεψης να δημιουργηθεί ένα ευρωπαικό Ταμείο κοινωνικής και αλληλέγγυας ανάπτυξης για τις δημόσιες υπηρεσίες εκπαίδευση έρευνα υγεία κατοικία όπως το έχουμε προτείνει με τους συντρόφους και φίλους μας του Κόμματος της Ευρωπαικής Αριστεράς Λειτουργώντας με δημοκρατικό τρόπο και χρηματοδοτούμενο απο την ΕΚΤ αυτό το Ταμείο θα χρηματοδοτήσει με τη σειρά του με πολύ χαμηλό επιτόκιο τα έξοδα των ευρωπαικών κρατών για να επεκτείνουν τις δημόσιες υπηρεσίες Αυτού του είδους η χρηματοδότηση επιτρέπεται από το Σύμφωνο της Λισσαβώνας άρθρο 123 2 το οποίο αντιθέτως απαγορεύει την απ ευθείας χρηματοδότηση των κρατών απο την ΕΚΤ άρθρο 123 1 Η ΕΚΤ πρέπει να βάλει πραγματικούς και διαφορετικούς όρους στις χρηματοδοτήσεις της προς τις τράπεζες Πρέπει οι τράπεζες και οι επιχειρήσεις να αλλάξουν ριζικά συμπεριφορά Αντί να τις δανείζει ευρώ αφειδώς και χωρίς όρους η ΕΚΤ έχει την δυνατότητα να χρηματοδοτεί τις τράπεζες με μηδενικό επιτόκιο προκειμένου να δίνουν δάνεια για επενδύσεις που να προωθούν την απασχόληση την έρευνα τους μισθούς τις κοινωνικές παροχές Έχει τη δυνατότητα να αρνηθεί να χρηματοδοτήσει ενέργειες κερδοσκοπικού χαρακτήρα ή μετεγκαταστάσεις επιχειρήσεων Εν ολίγοις πρέπει να μειωθεί το κόστος του κεφαλαίου και όχι της εργασίας προκειμένου τα έξοδα των επιχειρήσεων να τους αποφέρουν μια

    Original URL path: http://www.pcf.fr/73077 (2015-09-10)
    Open archived version from archive