archive-fr.com » FR » P » PCF.FR

Total: 1037

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Grèce - Le coup d’État de l'Union Européenne | PCF.fr
    pour crier à la face de l Europe sa souffrance et son exigence de voir lever le pilon qui l écrase Je salue le peuple grec digne et libre Je salue Alexis Tsipras dont le courage et la responsabilité politique sont exemplaires Le second sentiment c est la colère contre la violence de dirigeants de l UE au premier rang desquels Angela Merkel et Wolfgang Schauble Ils viennent de montrer quels intérêts ils défendent Qu un peuple se lève contre l ordre libéral et l oligarchie financière et ils s affairent à le soumettre et le punir Depuis le premier jour ils n ont jamais recherché un accord viable avec la Grèce et ont organisé son asphyxie financière Ils se sont alors acharné jusqu à la dernière minute à provoquer un grexit de fait Alexis Tsipras porteur du mandat de son peuple de rester dans la zone euro et de faire respecter la souveraineté de la Grèce dans l UE s y est refusé avec juste raison Dès lors leur choix a été l humiliation et le chantage pour imposer le couteau sous la gorge un nouveau plan drastique à la Grèce Ces dirigeants et leur méthode sont la honte de l Europe Ils ne servent que les pouvoirs financiers quitte à s appuyer sur l extrême droite Le troisième sentiment est alors celui d une très grande inquiétude pour l avenir de l Europe Elle meurt dans les cœurs et dans les têtes si elle continue ainsi Tous ceux qui persistent à soutenir de telles méthodes prennent une très grave responsabilité devant l histoire Des frustrations et des humiliations générées par une telle arrogance et la seule loi du plus fort naîtront des monstres politiques Ils grandissent déjà au cœur de l Europe La leçon première à tirer est l impérieuse nécessité de la refondation sociale et démocratique de l UE et son émancipation urgente des logiques financières qui l étouffent L accord qui nous est soumis écarte à première vue le grexit qui était et qui reste l objectif des dirigeants allemands Alexis Tsipras a dit hier avec une grande loyauté à l égard de son peuple dans quelles conditions il a assumé un accord contraint et forcé pour éviter ce cauchemar à la Grèce Je sais que devant la brutalité de cet accord certains en viennent à penser que le grexit ne serait plus qu un moindre mal Je ne le crois pas Les Grecs non plus Parce qu une sortie de la zone euro ferait passer la Grèce de la crise humanitaire à l hécatombe Parce que toutes nos économies seraient déstabilisées Joseph Stiglitz prix nobel a déclaré les efforts demandés à Athènes dépassent la sévérité ils recèlent un esprit de vengeance comme si le peuple grec devait payer le prix de son insoumission Si les exigences des créanciers sont toutes respectées elles s avéreront une nouvelle fois injustes socialement et empêcheront les objectifs de redressement productif du pays Alexis Tsipras a redit sa volonté de

    Original URL path: http://www.pcf.fr/73066 (2015-09-10)
    Open archived version from archive


  • Accord du 13 juillet relatif à la Grèce - Intervention d'André Chassaigne pour les députés du Front de gauche | PCF.fr
    bat jpg Dernière publication Télécharger palestine israel pdf Parti de la gauche européenne Accord du 13 juillet relatif à la Grèce Intervention d André Chassaigne pour les députés du Front de gauche Grèce Intervention d André Chassaigne par CN PCF Il y a actuellement 0 réactions Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires le 15 juillet 2015 International Europe A voir aussi Syriza L espoir

    Original URL path: http://www.pcf.fr/73060 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Grèce - Les chemins d'une autre Europe | PCF.fr
    la forme d inconnue qui ressemble bien à une dictature de marché De la réponse à ces questions dépend notre avenir commun Dix ans après le Non des Français au Traité constitutionnel européen les inventeurs de la démocratie le berceau de notre civilisation Le petit peuple qui combat sans épée ni balle du poète Yannis Ritsos nous lancent donc un appel salutaire à repenser l avenir de l Europe Ils s adressent aujourd hui à la France des Lumières de la Révolution de la Liberté de l Egalité et de la Fraternité à la France solidaire frondeuse indépendante résistante et intelligente Le débat n oppose pas pro et anti européens Il oppose les dogmatiques de l ordre libéral des partisans de la destruction de l Europe comme le FN et ses alliés à ceux qui veulent comme Alexis Tsipras comme nous comme les syndicalistes allemands retrouver le chemin d une Europe solidaire L Europe d Alexis Tsipras est celle du progrès social et écologique de la solidarité et de la démocratie de la coopération consentie et du respect des choix démocratiques c est la nôtre C est à ce peuple debout et à cette idée de l Europe que la France doit s allier dès maintenant et jusqu au bout Il ne suffit plus de répéter que des propositions responsables doivent être mises sur la table par les Grecs Elles le sont La France doit maintenant user de tout son poids pour conclure un accord rapide sur ces bases Pour rejeter le Grexit maintenir la Grèce dans la zone Euro en s opposant à toute stratégie visant à sa sortie en usant si nécessaire de notre droit de veto Pour engager sans tarder les discussions sur la restructuration de la dette grecque et plus généralement des Etats européens jusqu à proposer la tenue pourquoi pas à Paris d une conférence européenne de la dette Pour soutenir le gouvernement Grec dans les nécessaires réformes pour une fiscalité plus juste et une lutte renforcée contre la corruption en refusant de nouvelles mesures d austérité visant de manière indiscriminée la population grecque déjà exsangue Pour appuyer un grand plan d investissements européen destiné à financer le redressement de l économie productive et la transition écologique La BCE en a les moyens Depuis janvier elle crée chaque mois 60 millions d euros avec l objectif d aller jusqu à 1 140 milliards au lieu de les injecter sur les marchés financiers elle doit mobiliser son formidable pouvoir de création monétaire à travers un fond de développement économique social et écologique européen démocratiquement géré La Grèce mais aussi tous les européens qui souffrent de l austérité pourraient en bénéficier La solution est à portée de main La France doit s engager sans faiblir pour la rendre possible Comprendre Chronologie de la crise 2000 2008 Les origines Les gouvernements de droite et du Pasok successifs truquent les comptes avec la complicité de Goldman Sachs pour faciliter l entrée dans l euro Les jeux olympiques sont ruineux

    Original URL path: http://www.pcf.fr/72956 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Interventions d'Alexis Tsipras devant le Parlement européen le 8 juillet 2015 | PCF.fr
    dont mon pays est affligé Si la Grèce se trouve aujourd hui au bord de la faillite c est parce que les gouvernements qui se sont succédés durant des décennies ont créé un Etat clientéliste facilité la corruption toléré ou encouragé la collusion du pouvoir politique avec le pouvoir économique laissé le champ libre à la fraude fiscale des grandes fortunes Selon une étude du Crédit Suisse 10 des Grecs détiennent 56 de la richesse nationale Alors que la crise et les politiques d austérité battaient leur plein ces 10 ont été épargnés leur contribution aux charges a été sans commune mesure avec celle du reste de la population Ces injustices patentes n ont pas été rectifiées mais aggravées par les plans d aide et les mémorandums Aucune de ces soi disant réformes n a malheureusement amélioré les mécanismes de perception fiscale qui se sont effondrés en dépit des efforts remarquables déployés par quelques fonctionnaires intègres et aux abois Aucune mesure n est venue contrecarrer les intérêts croisés de l establishment politique des oligarques et des banques ce triangle établi dans notre pays depuis des décennies Aucune réforme n a amélioré le fonctionnement et l efficacité de l appareil d Etat qui s est habitué à servir des intérêts particuliers plutôt que l intérêt commun Les propositions que nous déposons se concentrent elles sur de véritables réformes qui ont pour ambition de changer la Grèce Il s agit de mesures que les gouvernements précédents l ancien système politique et les initiateurs des plans de sauvetage ne voulaient pas mener en Grèce Tels sont les faits Lutte contre la structure oligopolistique et les pratiques des cartels en particulier sur le marché télévisuel anarchique et hors de contrôle renforcement des mécanismes de contrôle des dépenses publiques et du marché du travail dans le but de réprimer l évasion et la fraude fiscales modernisation de l administration publique telles sont les priorités du programme de réformes de notre gouvernement nous attendons bien sûr que nos partenaires souscrivent à ces priorités Nous nous présentons aujourd hui forts du mandat que nous a confié le peuple déterminés à entrer en conflit non avec l Europe mais avec l establishment de notre pays et avec les logiques et les mentalités établies qui ont précipité la chute de la Grèce et sont en train de provoquer celle de la zone euro Mesdames et messieurs les député e s L Europe se trouve à la croisée des chemins à un moment crucial de son histoire Ce que nous appelons la crise grecque est d abord le révélateur de la faiblesse de la zone euro à apporter une solution définitive à une crise de la dette qui ne cesse de s alimenter elle même Il s agit d un problème européen non d un problème exclusivement grec Et ce problème européen requiert une solution européenne L histoire européenne est une histoire de conflits mais aussi à la fin du jour de compromis C est également une histoire de convergences d élargissements Une histoire d unité et non de division C est d ailleurs pour cette raison que nous parlons d Europe unie ne laissons donc pas cette Europe se désunir Nous sommes aujourd hui appelés à trouver un compromis fructueux et honorable afin d éviter une rupture historique qui mettrait à bas la tradition de l Europe unie Je suis convaincu que nous percevons tous le caractère crucial du moment et que nous saurons être à la hauteur de la responsabilité historique qui est la nôtre Je vous remercie Source http www primeminister gov gr 2015 07 08 13864 Traduit du grec par Dimitris Alexakis Deuxième intervention d A Tsipras devant le Parlement Européen Je pense que cette réunion aurait dû avoir lieu il y a bien longtemps Parce que notre débat d aujourd hui concerne non seulement l avenir de la Grèce mais aussi celui de la zone euro Et en effet ce débat ne doit pas se faire à huis clos mais cette responsabilité ne nous appartient pas Pendant cinq mois la négociation a été menée derrière des portes fermées Son déroulement et son aboutissement constitue pourtant une question hautement politique Et nous l avons constaté aujourd hui à l occasion de ce débat riche et fructueux Par les confrontations qui ont eu lieu et qui n avaient pas le caractère des confrontations étatiques au sein de la zone euro mais plutôt un caractère profondément politique et idéologique Et je respecte vraiment toutes les opinions qui ont été entendues même celles qui ont été exprimées en utilisant une rhétorique hautement polémique Je tiens aussi à dire que je suis entièrement d accord avec l interpellation exprimée précédemment sur la nécessité du renforcement du rôle du Parlement Européen Parce que je me demande comment pouvons nous habiliter la troïka de prendre des décisions même si ce pouvoir est en effet légitimement attribué à la Commission et à la BCE mais il perd sa légitimité quand il est abandonné à la discrétion des fonctionnaires et du FMI tout en excluant le Parlement Européen l institution européenne démocratique par excellence Et je voudrais ajouter en toute franchise Si la négociation a été menée exclusivement entre la Grèce et la Commission européenne une solution et un accord auraient été trouvés depuis très longtemps Malheureusement ou heureusement nous avons eu à mener un processus de négociation Veuillez écouter les arguments et vous pouvez après les réfuter en étant obligés de parler nous le gouvernement grec avec trois institutions différentes qui avaient souvent des positions et des propositions divergentes et contradictoires La réalité est celle là Je voudrais maintenant aborder le fond du problème et répondre à certaines questions soulevées lors du débat Première question Si la partie grecque a présenté des propositions fiables ou non vous jugerez vous mêmes La partie grecque a présenté des propositions Elle a présenté un texte de 47 pages qui était l aboutissement et non pas nos propres positions d un processus de négociation difficile et ardu

    Original URL path: http://www.pcf.fr/72957 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Non à l'austérité! Oui à la démocratie! - Retour en images sur la manifestation du 2 juillet | PCF.fr
    doc affiche paix bat jpg Dernière publication Télécharger palestine israel pdf Parti de la gauche européenne Non à l austérité Oui à la démocratie Retour en images sur la manifestation du 2 juillet Plusieurs milliers de personnes ont défilé jeudi 2 juillet à Paris en soutien au peuple grec contre le coup d Etat financier dont il est victime Non à l austérité Oui à la démocratie L Europe est à la croisée des chemins La Troïka ne cherche pas seulement à détruire la Grèce elle s en prend à nous tou te s Il est grand temps de nous dresser contre le chantage des élites européennes Dimanche prochain le peuple grec a la possibilité de refuser l austérité et de choisir la voie de la dignité dans l espoir d une autre Europe En ce moment historique chacun de nous doit prendre position Pour nous C est NON à l austérité à la réduction des pensions de retraites et à l augmentation de la TVA C est NON à la pauvreté et aux privilèges C est NON au chantage et au démantèlement des droits sociaux C est NON à la peur et à la destruction de la démocratie Pour nous c est OUI à la dignité à la souveraineté à la démocratie et à la solidarité avec les citoyen ne s grecs Il ne s agit pas d une histoire entre la Grèce et l Europe mais de deux visions de l Europe la nôtre celle de la démocratie et de la solidarité une Europe des peuples sans frontières Et la leur celle du refus de la justice sociale et climatique qui piétine la démocratie qui s attaque à la protection des plus vulnérables et s oppose à la taxation des riches Basta Y en a marre Une autre

    Original URL path: http://www.pcf.fr/72801 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Référendum en Grèce - Discours d'Alexis Tsipras | PCF.fr
    valeurs qui ont fondé l Europe Les valeurs de notre projet européen commun Il a été demandé au gouvernement grec d accepter une proposition qui ajoutera un poids insupportable sur les épaules du peuple grec et qui minera le rétablissement de l économie et la société grecques pas seulement en alimentant l incertitude mais aussi en aggravant les inégalités sociales La proposition des institutions inclut des mesures qui vont augmenter la dérégulation du marché du travail les coupes dans les pensions de retraite et inclut de nouvelles réductions de salaires le secteur public mais aussi une augmentation de la TVA sur la nourriture les restaurants et le tourisme tout en éliminant les exonérations d impôts sur les îles grecques Ces propositions qui violent directement les acquis sociaux européens et les droits fondamentaux à travailler à l égalité et à la dignité prouvent que certains partenaires et membres des institutions ne veulent pas trouver un accord viable qui bénéficierait à toutes les parties mais cherchent plutôt l humiliation du peuple grec Ces propositions illustrent principalement l insistance du FMI pour des mesures d austérité sévères et punitives Il est maintenant temps pour les pouvoirs dirigeants européens de se montrer à la hauteur de l occasion et de prendre l initiative pour mettre un terme définitif à la crise grecque une crise qui affecte également d autres pays européens en menaçant le future proche de l intégration européenne Citoyens grecs Nous faisons face à la responsabilité historique de ne pas laisser les luttes et les sacrifices du peuple grec rester vains et de renforcer la démocratie et notre souveraineté nationale cette responsabilité pèse sur nous Notre responsabilité pour le futur de notre pays Cette responsabilité nous oblige à répondre à l ultimatum sur la base de la volonté souveraine du peuple grec Plus tôt ce soir le Conseil des ministres était convoqué et j ai proposé d organiser un référendum afin que le peuple grec puisse décider Ma proposition a été unanimement acceptée Demain le Parlement tiendra une session extraordinaire pour ratifier la proposition du Conseil des ministres pour qu un référendum soit mis en place dimanche prochain le 5 juillet La question posée sera de savoir si la proposition des institutions doit être acceptée ou rejetée J ai déjà informé le président français la chancelière allemande et le président de la BCE de ma décision demain je demanderai aux leaders de l UE et des institutions une courte extension du programme en cours d écriture pour que le peuple grec puisse décider sans pression et sans chantage comme il l est disposé dans la Constitution de notre pays et dans la tradition démocratique européenne Citoyens grecs Je vous appelle à choisir avec la souveraineté et la dignité que l Histoire grecque exige si nous devons accepter l exorbitant ultimatum qui appelle à une stricte et humiliante austérité sans fin et qui ne donne aucune perspective de pouvoir un jour nous tenir debout sur nos deux pieds socialement et financièrement Nous devrions

    Original URL path: http://www.pcf.fr/72586 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Appel - Avec les Grecs, contre l'austérité, pour la démocratie ! | PCF.fr
    fraude fiscale et la corruption pour la justice sociale et la défense de l environnement le droit des travailleurs et des migrants ont suscité un soutien massif du peuple grec et rejoignent et renforcent les combats de la gauche et de tous les peuples européens Aujourd hui le gouvernement grec est confronté à des pressions des institutions européennes qui contraignent la mise en œuvre de son programme pour lequel il a été démocratiquement élu Nous nous opposons fermement à cette logique selon laquelle il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens comme l a affirmé Jean Claude Juncker le président de la Commission européenne Les prochains mois seront décisifs pour que des politiques permettant de sortir enfin la Grèce de la crise économique et sociale dans laquelle cinq ans de cure d austérité l ont plongé pour que le choix du peuple grec soit respecté pour construire les bases d une autre Europe solidaire écologique juste et démocratique Nous associations syndicats et partis politiques appelons toutes les forces progressistes en France à participer activement à la mobilisation internationale en faveur du peuple grec dans le bras de fer engagé avec les institutions européennes Nous appelons à participer aux actions de solidarité avec la Grèce comme celles qui ont eu lieu depuis janvier et qui s organisent en France et en Europe les 14 et 18 mars le 9 avril le 1er Mai et à d autres initiatives à construire Nous soutenons la mise en place dans toute la France de collectifs unitaires et d initiatives locales d information de mobilisation et de solidarité concrète en soutien au peuple grec Signataires ATTAC CADTM Collectif Roosevelt Compagnie Erinna Grèce Résistante Club des socialistes affligés Economistes Atterrés EELV Ensemble Femmes Egalité Fondation Copernic Grèce France Résistance GU Jeunes écologistes

    Original URL path: http://www.pcf.fr/68238 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Actualité internationale | PCF.fr
    mois et de son père l organisation par la Ville de Paris d une journée Courrier de Pierre Laurent à François Hollande sur la situation kurde Pierre Laurent Secrétaire national du PCF Sénateur de Paris Monsieur François Hollande Président de la République Palais de l Élysée 55 rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris Paris le La politique israélienne qui a encouragé et nourri la violence des colons bafoue le droit international Avec les agressions commises lors de la Gay Pride à Jérusalem qui ont causé la mort d une adolescente israélienne et le meurtre d un bébé de dix huit mois brûlé vif pendant son sommeil près de Naplouse en Anniversaire accords d Helsinki Déclaration commune de Die Linke et du PCF Déclaration commune de Katja Kipping et Bernd Riexinger présidents de DIE LINKE et de Pierre Laurent secrétaire national du Parti communiste français PCF à l occasion du 40e anniversaire de la signature de l C est à la paix au Kurdistan qu il faut travailler PCF P margin bottom 0 21cm Apres les bombardements des positions du PKK au nord de l Irak et au sud est de la Turquie menés par l armée turque nous apprenons ce matin que R Erdogan rompait le processus de Ukraine élections Nouveau coup de poignard dans le dos de la démocratie PCF Le PCF condamne avec force la décision prise par le ministre de la justice ukrainien Pavel Petrenko d interdire au parti communiste d Ukraine de prendre part aux processus électoraux Grèce Intervention de Pierre Laurent au Sénat sur l accord du 13 juillet Nous abordons le vote crucial d aujourd hui toujours sous le choc et certains que le coup porté ce week end à la démocratie marquera durablement les esprits et les relations entre pays européens Trois Accord sur la Grèce Résister à ces pratiques colonialistes Pierre Laurent Pour le secrétaire national du PCF et président du Parti de la gauche européenne un front social et politique européen d une ampleur tout à fait inédite est plus que jamais indispensable François GRECE Si un accord est signé c est grâce au courage d Alexis Tsipras Pierre Laurent Un accord de compromis a été trouvé ce matin par les chefs d Etats de la Zone euro Cet accord écarte le scenario du Grexit et l asphyxie financière de la Grèce voulus par Wolfgang Eurogroup la France ne doit pas plier et soutenir la Grèce jusqu au bout PCF P margin bottom 0 21cm Les informations qui circulent sur les débats de l Eurogroup et les documents leakés sur les réseaux sociaux sont extrêmement inquiétants Un engrenage Le PCF proteste contre la présence du président mexicain en France François Hollande et le gouvernement français s apprêtent à recevoir pour les commémorations du 14 juillet le président mexicain Ernesto Peña Nieto Le PCF exprime son indignation et sa réprobation Cette présence 1 sur 42 Sur le vif Grèce Intervention de Pierre Laurent au Sénat sur l accord du 13 juillet

    Original URL path: http://www.pcf.fr/7397?page=0%2C0%2C1 (2015-09-10)
    Open archived version from archive