archive-fr.com » FR » P » PCF.FR

Total: 1037

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Reconnaissance du 17 octobre 1961 au Sénat, un premier pas vers la reconnaissance des crimes coloniaux | PCF.fr
    manifestaient pacifiquement contre cette mesure discriminatoire scandaleuse et illégale Pour certains c était la première fois qu ils quittaient leurs bidonvilles Et c est dans ce contexte aussi que se déroulera quelques mois plus tard le massacre de Charonne L ampleur et la gravité de la répression ont peut être masqué aux yeux de beaucoup la signification politique majeure de cette journée qu au cœur de la capitale qui se prétendait encore officiellement également celle de l Algérie la quasi totalité des Algériens valides soient descendus dans la rue malgré les violences qui inévitablement les attendaient est le signe que plus personne au sein de cette communauté ne voulait de l Algérie française même transformée même réformée Lorsque les Algériens purent même quelques instants seulement crier leurs mots d ordre ce furent des Algérie algérienne Le FLN au pouvoir et Libérez Ben Bella notamment Même les plus hostiles des observateurs convenaient de la détermination de la foule Alors c est le déchaînement les forces de police se précipitent sur les manifestants avec une sauvagerie inouïe De partout sortent les bidules ces longues matraques meurtrières Les policiers frappent à tour de bras Ceux qui sont à terre sont impitoyablement matraqués piétinés roués de coups Mâchoires brisées yeux exorbités fractures ouvertes rien n arrête la furia Des coups de feu sont tirés Dans divers lieux à Bezons au pont Saint Michel des hommes ensanglantés souvent à demi inconscients parfois ligotés sont basculés dans la Seine D autres sont jetés pêle mêle sans ménagements dans des cars de police où les attendent de nouveaux matraqueurs Une véritable noria de cars se rend vers les dépôts les commissariats vite saturés Des bus de la RATP sont réquisitionnés Le Palais des Sports est réquisitionné Selon les recherches actuelles il y aurait eu le 17 octobre 1961 au moins 200 morts ce qui donne pour le moins une résonnance particulière aux propos de Maurice Papon cités plus haut sans parler des plus de 11 000 arrestations qui officiellement s en suivirent et des nombreux blessés Les crimes commis le 17 octobre 1961 ont suscité à l époque un débat public et une indignation dans les milieux progressistes mais dès ce moment là le pouvoir s est acharné à étouffer la réalité du crime et les responsabilités Il aura donc fallu 51 ans pour que le président de la République reconnaisse les faits L Humanité le PCF ses élus nationaux et parisiens dénonceront dès cette époque avec d autres comme Simone de Beauvoir André Breton Michel Butor Aimé Césaire Marguerite Duras Claude Roy Laurent Schwartz et Hervé Bourges notamment l abomination qui vient de se produire Ils interpellent les autorités Le préfet de police de Paris est le 27 octobre 1961 directement interpellé par Raymond Bossus au Conseil de Paris Je me permets de citer ses propos Combien y a t il eu de morts parmi les Algériens combien de noyés combien de décès à la suite de coups Jour après jour heure après heure affluent des

    Original URL path: http://www.pcf.fr/30214 (2015-09-10)
    Open archived version from archive


  • Jean-Jacques Candelier interpelle Arnaud Montebourg sur le sort des ouvriers d'E.On France | PCF.fr
    tranches de production à charbon a confirmé son projet de fermer cinq d entre elles entre 2013 et 2015 en application de soi disant directives européennes sur les émissions de gaz à effet de serre En les fermant E On affaiblit la capacité française de production d électricité de pointe et pourra lui vendre très chère son électricité produite en Allemagne en Italie ou en Espagne C est l optimisation du taux de profit qui compte il est urgent de ne pas investir en France L État doit s impliquer personnellement pour la reprise sous forme d études et autres et faire adopter la PPL Hollande Ayrault Montebourg déjà déposée en février 2012 Un nouveau cadre législatif doit être posé avec l interdiction absolue des licenciements boursiers PPL déposée récemment par le groupe GDR à l assemblée nationale 1er semestre 2012 pour E On plus de 3 milliards de bénéfices et près de 4 5 milliards sont prévus en fin d année De même la nationalisation ne doit pas être taboue M le Ministre Arnaud MONTEBOURG a déclaré récemment que c est la fin du laisser faire libéral et financier Le redressement productif ne se fera pas avec des mots Nous sommes des interventionnistes pondérés et modérés mais absolument intraitables lorsqu il est nécessaire que des situations de reconstruction industrielle soient menées Aujourd hui Jean Jacques CANDELIER Député communiste du Nord reçu chez M le Ministre pour le dossier E On avec notamment la centrale d Hornaing dans le Nord n est pas sorti rassuré de la réunion de ce matin En effet une rencontre à l initiative d Arnaud MONTEBOURG en collaboration avec Delphine BATHO Ministre de l Ecologie du développement Durable et de l Energie doit être organisée avec l intersyndicale d E On dans des délais très

    Original URL path: http://www.pcf.fr/28865 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • XIIIème législature : le bilan des députés 2007-2012 | PCF.fr
    communistes re publicains citoyens et Parti de gauche pour reprendre l intitule pre cis repre sentaient 3 des e lus de l Assemble e nationale mais ils ont tenu 10 du temps de parole pour ce qu on appelle les longues interventions ils ont pre sente 194 propositions de loi ou de re solution dont 12 seulement ont e te soumises a la discussion et rejete es par la droite sur des en jeux comme le re fe rendum europe en le pouvoir d achat le partage des richesses la planification e cologique un service public bancaire les revenus des agriculteurs la fiscalite le handicap etc Chacun de ces e lus a de pose en moyenne 4 000 amendements En matie re de contro le ils ont interroge le gouvernement 249 fois ont e te a l initiative de 10 de bats transports ferroviaires emploi industriel loi SRU France Afrique Et comme le dit Roland Muzeau porte parole et pre sident du groupe ils ont porte une voix unique sur le traite de Lisbonne la guerre en Libye le revenu de solidarite active l Europe traite sur le me canisme europe en de stabilite les retraites Tel est le bilan du groupe GDR synthe tise dans une brochure 2007 2012 XIII le gislature que l on peut trouver ci joint sur le site du PCF ou sur www communistes republicains partidegauche assemble e nationale fr Ce document constitue une mine d arguments Pre sente par Roland Muzeau le texte de taille les propositions alternatives en une dizaine de fiches emploi salaire pouvoir d achat se curite sociale retraites finances publiques environnement e nergie industrie agriculture droits jus tice se curite institutions union europe enne international de fense e ducation culture logement Prenons ce dernier dossier par exemple un argumentaire tire

    Original URL path: http://www.pcf.fr/23623 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Le Front de Gauche mobilisé contre la TVA sociale | PCF.fr
    de gauche élus le 17 juin 2012 Les sénateurs du groupe CRC Eric Bocquet Christian Favier Michel Le Scouarnec Dominique Watrin Paul Vergès Cécile Cukierman Laurence Cohen Thierry Foucaud Mireille Schurch Michelle Demessine Michel Billout Marie France Beaufils Isabelle Pasquet Guy Fischer Gérard Le Cam Évelyne Didier Eliane Assassi Brigitte Gonthier Maurin Annie David Pierre Laurent Le Front de Gauche mobilisé contre la TVA sociale Une centaine de personnes étaient réunies mardi 14 février place du Président Edouard Herriot contiguë à l Assemblée Nationale à l occasion d un rassemblement contre la TVA sociale dont le texte de loi était soumis à discussion au sein de l hémicycle dans la soirée Sur la tribune quelques parlementaires du groupe communistes républicain citoyens et Parti de Gauche entre autres Roland Muzeau Nicole Borvo présidente du groupe communiste au Sénat étaient accompagnés de Pierre Laurent secrétaire national du Parti communiste afin de réaffirmer leur opposition à la réforme souhaitée par Nicolas Sarkozy Un coup de force à quelques semaines des élections Roland Muzeau président des député e s Front de gauche à l Assemblée a notamment dénoncé une nouvelle taxe qui va prendre dans les poches des couches populaires et moyennes Cela va appauvrir des millions de citoyens a t il ajouté faisant un parallèle avec la situation actuelle en Grèce ou prenant l exemple des exonérations de charges dans le secteur de la restauration qui n a pas créé d emplois ni diminué la note des clients Pour Pierre Laurent la TVA sociale est une ponction très grave sur le pouvoir d achat populaire le qualifiant d impôt le plus injuste Le secrétaire nationale du PCF a également dénoncé ce qu il considère comme un coup de force à quelques semaines des élections Il y a actuellement 0 réactions Vous devez vous

    Original URL path: http://www.pcf.fr/18966 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Tarification unique des transports en Île-de-France : une victoire pour les Francilien-ne-s | PCF.fr
    Pierre Laurent Tarification unique des transports en Île de France une victoire pour les Francilien ne s Le Conseil du Syndicat des transports d Île de France STIF se prononcera mercredi sur une réforme des tarifs des transports en Île de France dont la mise en œuvre d une zone unique au tarif de la zone 1 2 financée par une augmentation de la contribution des entreprises le versement transport Pour Gabriel Massou président du groupe Front de gauche PCF GU AC c est une victoire pour les Franciliennes et les Franciliens La zone unique c est la fin de la triple peine pour les usagers plus on habite loin du centre plus on s épuise dans les transports et plus on paie cher Après plusieurs mois de débat à gauche où la tentation a été forte de faire peser cette mesure de justice sociale sur les usagers ou les collectivités les élu e s Front de gauche PCF GU AC se réjouissent que toute la gauche ait adoptée sa proposition une zone unique au tarif de la zone 1 2 financée par le versement transport Dans la perspective de cette zone unique nous proposerons lors du débat budgétaire le dézonage le week end et les jours fériés des pass Navigo dès 2012 La gauche doit maintenant engager la mobilisation pour obtenir l harmonisation du versement transport en Île de France avec un taux unique de 2 6 C est une proposition juste et efficace Juste parce que les entreprises bénéficieront directement de la suppression des zones puisque la part des transports qu elle rembourse aux salari é es sera diminuée d autant Efficace parce qu elle dégagerait 800 millions d euros permettant de financer la zone unique et d investir pour améliorer la qualité des transports Les sénatrices et

    Original URL path: http://www.pcf.fr/15855 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Des moyens pour la justice | PCF.fr
    qu ils soumettent régulièrement au débat parlementaire Les députés du Front de gauche élus le 17 juin 2012 Les sénateurs du groupe CRC Eric Bocquet Christian Favier Michel Le Scouarnec Dominique Watrin Paul Vergès Cécile Cukierman Laurence Cohen Thierry Foucaud Mireille Schurch Michelle Demessine Michel Billout Marie France Beaufils Isabelle Pasquet Guy Fischer Gérard Le Cam Évelyne Didier Eliane Assassi Brigitte Gonthier Maurin Annie David Pierre Laurent Les avocats réclament les moyens nécessaires à la mise en œuvre de la nouvelle législation sur la garde à vue L exemple de la garde à vue est édifiant Après avoir essayé d échapper pendant longtemps à l obligation qui lui était faite d assurer les droits de la défense en matière de garde à vue le gouvernement s y est résigné sans en prévoir les moyens A l heure actuelle le pouvoir veut par ailleurs imposer une nouvelle réforme judiciaire d affichage mélant les jurys populaires et la mise en cause de la justice des mineurs C est totalement inconséquent L urgence est celle des moyens de fonctionnement de la justice L Etat doit répondre Réforme de la garde à vue Par Nicole Borvo Cohen Seat Présidente du groupe CRC SPG et

    Original URL path: http://www.pcf.fr/9751 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Soins psychiatriques : un traitement sécuritaire de la maladie | PCF.fr
    atteintes de troubles psychiatriques sous l angle sécuritaire est vous l avez compris non seulement réductrice mais inacceptable L intervention du préfet trouve sa place dans la droite ligne de cette conception Sous le motif du trouble à l ordre public sont battus en brèche beaucoup de nos principes qui gouvernent les libertés des personnes nos libertés individuelles Par exemple la mesure qui consiste en la création d une période de 72 heures d observation en hospitalisation complète S apparentant à une véritable garde à vue psychiatrique la mesure est à la fois inapplicable par son immense flou et plus encore profondément contraire à nos principes en terme de libertés individuelles On peut effectivement se poser la question de l opportunité d une telle mesure alors que le régime de la garde à vue a précisément été révisé pour en atténuer les abus En effet cette mesure n a aucune différence de forme avec une garde à vue Elle est aussi arbitraire et par définition aussi privative de liberté Les garanties qui entourent cette période d observation sont selon nous bien trop faibles pour atténuer le pouvoir du préfet Comment imaginer qu une telle période de 72 heures puisse être décidée par le préfet selon le motif flou du péril imminent Comment imaginer comment accepter que le préfet puisse être quasiment le seul à en juger le médecin ne servant là que d auxiliaire de police Votre texte n est pas assez clair sur les garanties qui entourent cette notion et nous avons les plus grandes craintes concernant son application concrète Très clairement ce texte prévoit de donner une autorité exorbitante au représentant de l État peut on parler de tous les pouvoirs et non à un médecin ou à un juge Sous le couvert de la nécessité de protéger la société la loi tend à créer un régime d exception une situation où nos concitoyens atteints de troubles psychiatriques pourront être internés sans avoir véritablement leur mot à dire Dans la même optique l intervention du Juge des Libertés et de la Détention semblait positive Cet élan de respect des droits fondamentaux n est évidemment pas sans rapport avec la décision du Conseil Constitutionnel Bien sûr on ne peut que se satisfaire que l hospitalisation sans consentement puisse faire l objet d une décision judiciaire même si nous estimons qu elle devrait se faire dans un délai plus court Mais quand nous lisons le texte du projet de loi nous avons une curieuse impression Une impression que votre cabinet Mme la Ministre pour ne pas déroger au caractère globalement liberticide de ce texte a encadré cette disposition de manière à ce que son impact positif soit très limité Par exemple le délai annoncé est bien trop large deux semaines c est inadmissible dans le cadre d une mesure privative de liberté Si l on prend un exemple comparable en matière de droit des étrangers maintenus en rétention l intervention du juge des libertés est obligatoire après quatre jours puis

    Original URL path: http://www.pcf.fr/9610 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Proposition de résolition du Groupe CRC-SPG - Politique énergiétique de la France | PCF.fr
    au débat public Télécharger pour une transition energetique reussie reseau energie pcf pdf L eau un besoin un droit un combat Télécharger exe brochure eau web pdf Proposition de résolition du Groupe CRC SPG Politique énergiétique de la France Le Sénat a débattu ce matin d une proposition de résolution sur la politique énergétique de la France déposée par les sénateurs du groupe CRC SPG Au regard de l ampleur des enjeux humains environnementaux et économiques liés aux questions énergétiques les sénateurs ont considéré qu il était grand temps que soit initié un véritable débat public sans tabou sur les questions énergétiques et que les femmes et les hommes politiques assument et expliquent clairement à la population leur projet énergétique A cette occasion ils ont rappelé la nécessité absolue de changer la politique énergétique actuelle conduite selon des logiques marchandes de rentabilité à court terme et de rémunération de l actionnariat logiques incompatibles avec les exigences sociales et environnementales que la France devrait porter Ils ont dénoncé les effets pervers de cette politique libérale qui multiplie la sous traitance et les délocalisations de production de pièces notamment dans le secteur nucléaire sur les garanties de sécurité et d indépendance énergétiques Votée par les sénateurs socialistes verts et la gauche du groupe RDSE cette proposition de résolution détaille un projet énergétique alternatif à travers la maîtrise publique du secteur énergétique le renforcement de la participation des salariés et des citoyens le renforcement des moyens alloués à la recherche fondamentale une régulation des prix pour garantir le droit à l énergie à tous et un statut protecteur de l ensemble des salariés du secteur Il y a actuellement 0 réactions Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires le 05 mai 2011 Services publics Énergie Écologie A voir

    Original URL path: http://www.pcf.fr/9516 (2015-09-10)
    Open archived version from archive