archive-fr.com » FR » P » PCF.FR

Total: 1037

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Lybie : les bombardements n'ont jamais instauré la démocratie | PCF.fr
    de gauche voteront contre la prolongation de la présence militaire française en Libye soumise à débat cet après midi au Parlement Comme ils en avaient souligné les risques évidents le 22 mars dernier dans l Hémicycle l enlisement est patent Quatre mois après les premiers bombardements la guerre n a ouvert aucune perspective nouvelle pour les populations maintenues depuis des décennies sous le joug du dictateur Kadhafi Le conflit a en revanche conforté l hypothèse d une partition du pays Les droits de l Homme ont été brandis pour justifier la croisade dont Nicolas Sarkozy a pris la tête et l OTAN le commandement Les relations étroites entretenues jusqu à très récemment encore avec Kadhafi suffiraient à s interroger sur la sincérité des propos La présence très importante des grands groupes français sur le territoire libyen et les intérêts financiers en jeu éclairent aussi les objectifs poursuivis Les bombardements n ont jamais installé la démocratie Des voix s élèvent pour demander un cessez le feu immédiat Il faut leur faire droit Les Député e s communistes citoyens du Parti de gauche demandent qu il soit mis un terme immédiat à la guerre en Libye et que soit au plus vite convoquée une réunion internationale qui sous l égide de l ONU réuniraient toutes les parties concernées en présence de l Union Africaine pour qu enfin une solution politique et pacifique puisse être construite Roland Muzeau au téléphone sonne sur France Inter face à Guy Tessier député UMP Guerre en Libye Libye le PCF condamne la fuite en avant de la France dans la guerre Par le 24 mai 2011 Intervention militaire en Libye qui peut croire que c est pour sauver les civils le 11 avril 2011 Libye le PCF exprime son opposition totale à toute intervention militaire le 08

    Original URL path: http://www.pcf.fr/11026 (2015-09-10)
    Open archived version from archive


  • Suppression de 30.500 postes au budget 2012 pour financer la guerre en Libye | PCF.fr
    azimuts ne connaît qu une exception les bombardements quotidiens en Libye Réjouissons nous avec la droite marchands d armes et d or noir ne connaissent pas la crise Il y a actuellement 1 réactions Suppression de 30 500 postes au budget 2012 pour financer la gue Je suis surpris de ne pas retrouver le commentaire que j avais laissé il y a une dizaine de jours Je le repropose au modérateur Je suis complètement d accord avec le contenu de cet article Mais ce qui m interpelle c est que le candidat choisi par les communistes pour l élection présidentielle J L Mélenchon a voté en mars au parlement européen une résolution commune droite PS incluant l instauration d une zone d exclusion aérienne en Libye ce qui signifie évidemment des frappes aériennes et une intervention inévitable des aviations On voit qu aujourd hui la situation dure Les députés des PC grec portugais chypriote avaient eux voté contre C est toute l ambiguïté pour le PCF qui publiquement condamnait l intervention mais dont les députés européens notamment P Le Hyaric étaient absents au moment du vote et que le candidat qu il vient de se choisir lui était pour Il va falloir des contorsions Par jco le 06 juillet 2011 à 20 37 Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires Suppressions de postes Je suis complètement d accord avec le contenu de cet article Mais ce qui m interpelle c est que le candidat choisi par les communistes pour l élection présidentielle J L Mélenchon a voté en mars au parlement européen une résolution commune droite PS incluant l instauration d une zone d exclusion aérienne en Libye ce qui signifie évidemment des frappes aériennes et une intervention inévitable des aviations On voit qu aujourd

    Original URL path: http://www.pcf.fr/10516 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Libye : le PCF condamne la fuite en avant de la France dans la guerre | PCF.fr
    y a actuellement 2 réactions Soutien pour votre position Le PCF est de tous les partis en France celui qui a eu une position courageuse face à ces pantins de la gauche PS qui confirment que PS et UMP c est la même chose Personnellement je n entends plus donner mes voic aux socialistes pour qu ils massacrent le tiers monde Par Andrea le 13 juillet 2011 à 21 52 Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires rôle du Parlement camarade je pense que certes en manifestant dans la rue par les urnes ou en signant des pétitions notre opposition au conflit libyen ou tout du moins à la manière dont l OTAN et l impérialisme occidental a récupéré la résolution 1793 du Conseil de Sécurité nous avons une chance d être entendu c est sur enfin à condition d avoir le nombre pour nous et encore Cependant je crois que Madame Nirvo a raison et qu il faut agir de manière semblable au républicains aux US car l intervention actuelle en Libye ne peut être gérée par la présidence seule et elle doit être approuvée par le Parlement d une part pour devenir légale d autre part pour acquérir un semblant de légitimité Or un débat ou un vote au Parlement favoriserait la médiatisation du coût de ce conflit 1 3 million d euros par jour mettrait en exergue le fait que les buts de guerre de la coalition de l OTAN ne respectent pas le mandat onusien faire tomber Kadhafi n est pas à proprement parler défendre des civils et que l OTAN cherche à faire tomber un tyran certes délégitimé et potentiellement coupable de crimes contre l humanité mais ce changement de régime n appartient pas à l OTAN mais bien au

    Original URL path: http://www.pcf.fr/9946 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Déclaration au gouvernement sur l'intervention des forces armées en libye | PCF.fr
    rêver mieux pour envenimer encore la situation Une fois de plus n en déplaise à la majorité cette guerre contre la Libye dont la France apparaît comme l instigatrice s inscrit dans la récente série noire d incohérences de notre diplomatie qui lui a fait perdre tout son crédit international D abord parce que personne n a la mémoire courte même si certains peuvent être frappés d amnésie passagère Cette nouvelle guerre n est elle pas officiellement du moins comme le prétend le Président de la République le moyen de se débarrasser d un affreux dictateur sanguinaire Mais n est ce pas le même président qui a signé différents partenariats avec Mouammar Kadhafi en juillet 2007 dont un partenariat industriel de défense très prometteur pour les sociétés d armement françaises et pour les affaires de M Dassault Protestations sur les bancs du groupe UMP Applaudissements sur les bancs des groupes GDR et SRC N était ce pas un ami que le Président de la République et le président de l Assemblée nationale recevaient avec les plus grands égards en décembre 2007 quand pour notre part nous dénoncions et boycottions avec la plus grande fermeté l invitation du dictateur libyen N est ce pas deux membres du gouvernement actuel M Ollier et M Guéant qui furent les artisans de ce rapprochement N est ce pas l actuel ambassadeur de France en Tunisie qui venait sur les plateaux de télévision défendre ce criminel en se vantant que celui ci l appelait mon fils Et qui annonce que la France reconnaît le gouvernement d opposition libyen M Bernard Henri Lévy et le Conseil transitoire libyen au moment même où notre ministre des affaires étrangères négociait une position commune avec nos partenaires européens Comment peut on espérer dès lors que l on prenne au sérieux notre politique étrangère Il faut par ailleurs se demander si cette reconnaissance a été envisagée comme il se devait En effet la seule chose que nous savons avec certitude de ce Conseil transitoire libyen c est que son président est un ancien ministre de la justice de Kadhafi que son chef d état major est un ancien ministre de l intérieur que d autres de ses membres enfin préfèrent conserver l anonymat N aurait il pas été préférable dans ces conditions que notre pays prenne plus de précautions ou en tout cas qu il ne décide pas à la place du peuple libyen qui était en mesure de le représenter Notre politique étrangère met aussi et surtout en évidence l existence de deux poids et deux mesures en matière de droit d ingérence Nos dirigeants ont en effet fait valoir le principe de non ingérence pour justifier de leur silence assourdissant et de leur immobilisme lors du soulèvement du peuple tunisien une non ingérence d autant plus justifiée qu il s agissait d une ancienne colonie française Mais le gouvernement français n hésitait pas dans le même temps à proposer au dictateur Ben Ali le savoir faire de nos

    Original URL path: http://www.pcf.fr/8998 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Les articles | PCF.fr
    L alternative à l austérité c est possible AlternaTV On va leur faire un dessin Accueil Les articles Intervention en Libye derrière l amour de la liberté une soif de pétrole jusqu à la guerre MJCF Libye D Alger à Amman la presse circonspecte Déclaration au gouvernement sur l intervention des forces armées en libye Les articles 1 sur 2 le 23 mars 2011 Médias espaces de recherche L Humanité

    Original URL path: http://www.pcf.fr/8431 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Les communiqués de presse | PCF.fr
    avec la plus grande force la répression criminelle perpétrée par le régime du Colonel Kadhafi sur la population libyenne Loin de vouloir apaiser les choses le pouvoir de Tripoli attise les tensions Dans une interview télévisée Seif Al Islam fils de Kadhafi prétend consentir à des réformes tout en menaçant d entraîner le pays dans la guerre civile avec le risque de rivières de sang Ces récentes déclarations sont consternantes Nous appelons les autorités françaises à condamner sans détour et à agir de façon urgente pour que cesse ce massacre et que la population libyenne puisse s exprimer en toute liberté International Remaniement le double ratage de Nicolas Sarkozy le 27 février 2011 C est un Nicolas Sarkozy sur la défensive qui est apparu ce soir pour présenter une énième version de son gouvernement Les départs de Michèle Alliot Marie du ministère des Affaires étrangères et de Brice Hortefeux du ministère de l Intérieur sonnent comme un aveu celui du double ratage de sa politique La diplomatie française est exsangue et les résultats continuent d être désastreux en matière de sécurité Si le président prend note que nous sommes entrés dans une nouvelle ère avec les révolutions du Maghreb c est pour agiter aussitôt le spectre d une immigration massive Celle ci est même le prétexte du retour au premier plan de l État RPR Les Français sont prévenus Ils savent qu il n y a rien de bon à attendre de ces remaniements qui même s ils se multiplient ne changent rien à leur quotidien ni même à l image de la France désormais gravement discrédité à l étranger Politique Libye le PCF exprime son opposition totale à toute intervention militaire le 08 mars 2011 Le Parti communiste français exprime son opposition totale à une intervention militaire en Libye

    Original URL path: http://www.pcf.fr/8430 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Une intervention pour protéger les populations ou pour défendre les intérêts pétroliers de Total et de BP ? | PCF.fr
    peuples concernés à fortiori à instaurer la démocratie Le soulèvement populaire en Libye a besoin de soutien contre la répression sanglante déclenchée par Kadhafi Nous en sommes convaincus Nous avons constaté d ailleurs que les insurgés s ils demandent de l aide veulent contrôler les moyens de leur libération et ses suites Par contre ont ils sollicité une telle intervention militaire extérieure Les sénateurs de mon groupe estiment absolument nécessaire que la communauté internationale se préoccupe de la protection des populations civiles en Libye comme d ailleurs partout où elles sont menacées Yémen Bahreïn Côte d Ivoire et peut être demain dans de nombreux pays qui essaient de secouer leur joug La question est comment Et là il est légitime de s interroger Est ce que les dispositions évoquées par la résolution 1973 du Conseil de sécurité le 26 février ont elles été mises en œuvre avec détermination Embargo sur les armes gel des avoirs libyens embargo sur le pétrole Pourquoi les offres de médiations internationales ont elles été refusées Pourquoi n a t on pas encouragé les efforts de l union africaine par une solution pacifique Ces préoccupations nous ont amené à émettre des réserves sur la résolution 1973 à laquelle a poussé la France Celle ci adoptée par 10 voix pour et 5 abstentions présentée comme ayant pour seul but de protéger les populations civiles sous l égide de l ONU mais par tous les moyens ce qui s est immédiatement révélé source d interprétations diverses Quel est l objectif réel Les opérations militaires engagées depuis samedi ne font qu accroître nos interrogations Des observateurs ont évoqué un véritable carnage sur la route de Benghasi à Ajdabiya Qu en est il exactement Le France reconnait des bombardements de quatre véhicules blindés de l armée libyenne autour de Benghazi mais aussi des missiles visant directement Tripoli et une résidence de Kadhafi Combien de morts dans ce qu il apparait clairement être une guerre en Libye Aujourd hui des réserves s expriment largement L union africaine a refusé de s associer à l opération la ligue arabe associée à l intervention mais qui conteste l interprétation de la résolution 1973 les réticenses des pays du Magrheb mais aussi les divisions de l union européenne et des opinions publiques des pays européens engagés y compris en Grande Bretagne Par ailleurs certains pays demandent le transfert du commandement de l opération à l Otan Pouvez vous nous confirmer que les opérations se font sous le seul commandement américain qui ont décidé de l appeler l aube de l Odyssée Quelle est la position de la France sur le commandement Dans les circonstances actuelles la transparence doit être totale pour que notre peuple ses représentants aient la vision la plus exacte de la situation en Libye Pouvez vous nous donner des éléments sur le Conseil national de transition Quels rôles y jouent les anciens dirigeants kadhafistes La coordination est elle réelle entre les démocrates de Benghazi et les forces armées qui combattent le

    Original URL path: http://www.pcf.fr/8427 (2015-09-10)
    Open archived version from archive

  • Déclaration de Roland Muzeau sur l’intervention des forces armées en Lybie | PCF.fr
    forces armées passent sous commandement de l OTAN On ne pourrait rêver mieux pour envenimer encore un peu plus la situation Une fois encore n en déplaise à la majorité de cet hémicycle cette guerre contre la Libye où la France apparait comme en étant l instigatrice s inscrit dans la récente série noire d incohérences de notre diplomatie française qui lui a fait perdre tout son crédit international D abord parce que personne n a la mémoire courte même si certains peuvent être frappés d amnésie passagère Cette nouvelle guerre n est elle pas officiellement du moins comme le prétend le Président Sarkozy le moyen de se débarrasser d un affreux dictateur sanguinaire Pourtant n est ce pas le même président qui a signé différents partenariats avec Muhamar Kadhafi en juillet 2007 dont un partenariat industriel de défense prometteur pour les sociétés d armement françaises et pour les affaires de M Dassault N était ce pas un ami que le président de la République et le Président de l Assemblée recevaient avec les plus grands égards en décembre 2007 quand pour notre part nous dénoncions avec la plus grande fermeté l invitation du dictateur libyen N est ce pas deux membres du gouvernement actuel M Ollier et M Guéant qui furent les artisans de ce rapprochement N est ce pas l actuel ambassadeur de France en Tunisie qui venait sur les plateaux de télévision défendre ce criminel en se vantant que celui ci l appelait mon fils Et qui annonce que la France reconnait le gouvernement d opposition Libyen Monsieur Bernard Henri Levy et le Conseil transitoire Libyen au moment même où notre ministre des affaires étrangères négociait une position commune avec nos partenaires européens Comment peut on espérer que l on prenne au sérieux notre politique étrangère On peut dès lors se demander si cette reconnaissance a été envisagée comme il se devait En effet la seule chose que nous savons avec certitude de ce Conseil transitoire libyen c est que son président est un ancien ministre de la Justice de Kadhafi que son chef d Etat major est un ancien ministre de l Intérieur et que d autres préfèrent conserver l anonymat N était il pas nécessaire là encore que notre pays prenne plus de précaution ou en tout cas qu il ne décide pas à la place du peuple Libyen qui est en capacité de le représenter Notre politique étrangère met aussi et surtout en évidence une politique de deux poids deux mesures en matière de droit d ingérence La politique étrangère française a fait valoir le principe de non ingérence pour justifier son silence assourdissant et son immobilisme lors du soulèvement du peuple tunisien Une non ingérence d autant plus justifiée qu il s agissait d une ancienne colonie Française Mais le Gouvernement Français n hésitait pas dans le même temps à proposer au dictateur Ben Ali le savoir faire de nos forces de sécurité et à réclamer la démission de Gbagbo s immisçant ainsi

    Original URL path: http://www.pcf.fr/8426 (2015-09-10)
    Open archived version from archive



  •