archive-fr.com » FR » S » SCENENATIONALEDEBESANCON.FR

Total: 907

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • atelier les jouets s'animent | Les deux scènes
    Horaires accès Tarifs Abonnements Billetterie Téléchargements Contact Billetterie Cinéma VACANCES AU CINÉMA 1 atelier les jouets s animent Calendrier À l affiche Mardi 27 Octobre à 14h00 À l Espace Tarif 3 complet VACANCES AU CINÉMA 1 atelier les jouets s animent DÈS 6 ANS 3 SUR RÉSERVATION AUPRÈS D ARSIM IMERI 03 81 51 95 22 À partir de la technique appelée stop motion vous mettrez en mouvement de

    Original URL path: http://www.scenenationaledebesancon.fr/cinema/atelier-jouets-animent (2016-01-27)
    Open archived version from archive


  • COMRADES | Les deux scènes
    Grande Bretagne 1834 George Loveless et ses amis laboureurs sont de plus en plus exploités par les propriétaires terriens Ils créent en secret la Société Amicale des Laboureurs Dénoncés six d entre eux sont condamnés à la déportation Bill Douglas 1934 1991 était né misérable dans un faubourg minier d Edimbourg il a raconté sa jeunesse dans la superbe trilogie My childhood My ain folk My way home reprise en salles puis en DVD l an dernier La pauvreté et l obsession de la justice sociale sont au cœur de son dernier film Comrades enfin distribué en France un quart de siècle après sa sortie modeste au Royaume Uni l ultralibéralisme de Margaret Thatcher triomphait alors Pendant plus de trois heures qui semblent trop courtes Bill Douglas reconstitue le martyre de six fermiers anglais qui pour avoir réclamé des augmentations de salaire et créé en secret la Société amicale des laboureurs en 1834 furent condamnés à la déportation en Australie par un tribunal aux ordres des propriétaires terriens Il rend hommage à ces syndicalistes en peintre autant qu en cinéaste Il magnifie les couleurs douces des paysages du Dorset pendant les moissons ou sous la neige et restitue la lumière crue des antipodes dans des plans composés comme des tableaux Le cinéaste parvient à éviter le prêchi prêcha révolutionnaire grâce à un superbe fil rouge poétique L épopée des camarades est scandée par le récit d un montreur d ombres itinérant interprété par Alex Norton À chacune de ses apparitions correspond une nouvelle machine optique qui préfigure l arrivée du cinéma diaporama lanterne magique appareil photo très expérimental Magnifique façon de montrer que l art accompagne l humanité dans son rêve d une vie meilleure et sublime cet idéal de fraternité Dans une des scènes les plus émouvantes du film

    Original URL path: http://www.scenenationaledebesancon.fr/cinema/comrades (2016-01-27)
    Open archived version from archive

  • LE SILENCE DE LA MER | Les deux scènes
    VERNON JEAN MARIE ROBAIN D APRÈS LE ROMAN DE VERCORS Lors de la dernière guerre mondiale un officier allemand est logé chez un vieux monsieur et sa nièce Amoureux de la France et de sa culture l officier leur rend visite chaque soir pour les entretenir de ses diverses réflexions Mais les habitants opposent à leur locataire un silence déterminé C est en devenant résistant que le jeune Jean Pierre Grumbach prend le nom de Melville La Résistance restera l expérience décisive de sa vie une influence majeure sur sa vision du monde et le fondement de son œuvre l idée de filmer Le Silence de la mer lui vient dès la parution clandestine du roman de Vercors Ce premier film de Melville permet de mesurer le talent du réalisateur débutant se distinguant radicalement des autres films faits à l époque sur la même thématique par ses choix formels épure stylisation et en représentant les trois protagonistes l oncle la nièce et l officier allemand avec la même finesse psychologique Photographies Gaumont Partager Articles ou évènements associés Cinéma Lire la suite l armée des ombres Octobre 1942 Philippe Gerbier ingénieur des Ponts et Chaussées est un résistant de la première

    Original URL path: http://www.scenenationaledebesancon.fr/cinema/silence-mer (2016-01-27)
    Open archived version from archive

  • LE DOULOS | Les deux scènes
    comme un linge les mâchoires serrées Il y retrouve son patron un receleur de bijoux qu il soupçonne d être responsable de la mort de sa femme et l abat d un coup de revolver Il se réfugie chez sa maîtresse et prépare un cambriolage avec Silien Lequel porte un chapeau mou c est à dire un doule Et dans le jargon des caïds le doulos c est l indic La construction narrative du Doulos permet au public de faire plusieurs lectures successives des mêmes événements lectures contradictoires mais irréductibles à une seule vérité finale Sur le plan formel le film déploie un esthétisme prononcé et une virtuosité classique tout en démontrant étape par étape que les bases du genre à commencer par l opposition entre bons et méchants ou vrai et faux ne sont que des conventions dépourvues de sens Selon une anecdote révélatrice Belmondo qui avait joué son rôle avec la conviction d incarner un personnage positif n a découvert qu une fois le film fini que Silien était un indicateur Partager Articles ou évènements associés Cinéma Lire la suite LE SILENCE DE LA MER Lors de la dernière guerre mondiale un officier allemand est logé chez un

    Original URL path: http://www.scenenationaledebesancon.fr/cinema/doulos (2016-01-27)
    Open archived version from archive

  • LE SAMOURAÏ | Les deux scènes
    RIER NATHALIE DELON Jef Costello dit le Samouraï est un tueur à gages Alors qu il sort du bureau où gît le cadavre de Martey sa dernière cible il croise la pianiste du club Valérie En dépit d un bon alibi il est suspecté du meurtre par le commissaire chargé de l enquête Lorsqu elle est interrogée par celui ci la pianiste feint ne pas le reconnaître Relâché Jef cherche à comprendre la raison pour laquelle la jeune femme a agi de la sorte Dans Le Samouraï Melville réduit le code du genre à son essence en ritualisant et en stylisant l action criminelle avec un esthétisme prononcé Irréaliste au possible le film est en même temps chargé d un discours implicite sur la condition de l homme moderne Jef Costello solitaire énigmatique à la fois tueur à gages et personnage de tragédie prêt au sacrifice est joué par Delon avec une intensité et une finesse qui en feront l icône d une nouvelle mythologie Photographies Pathé Partager Articles ou évènements associés Cinéma Lire la suite LE DOULOS À sa sortie de prison Maurice rentre chez lui blanc comme un linge les mâchoires serrées Il y retrouve son Lire la

    Original URL path: http://www.scenenationaledebesancon.fr/cinema/samourai (2016-01-27)
    Open archived version from archive

  • l'armée des ombres | Les deux scènes
    Novembre à 18h30 Mardi 24 Novembre à 18h30 Au Kursaal Tarif de 2 50 à 5 JEAN PIERRE MELVILLE l armée des ombres 2h20 france italie 1969 AVEC LINO VENTURA SIMONE SIGNORET PAUL MEURISSE D APRE S LE ROMAN DE JOSEPH KESSEL Octobre 1942 Philippe Gerbier ingénieur des Ponts et Chaussées est un résistant de la première heure Dénoncé il se retrouve enfermé dans un camp français Il parvient à prendre la fuite durant son transfert au siège de la Gestapo à Paris et s empresse de rejoindre les membres de son réseau à Marseille Avec deux camarades Félix et Le Masque Gerbier est chargé d exécuter le jeune Dounat responsable de son arrestation Dans L Armée des ombres Melville se démarque d une nouvelle manière du cinéma de l Occupation qui est devenu entre temps une tradition au lieu de l aspect héroïque il privilégie les épreuves de la vie clandestine les cas de conscience qu elle peut impliquer et les mécanismes de la lutte armée susceptibles de déshumaniser même des êtres parmi les plus nobles À sa sortie le film a été attaqué pour sa noirceur et pour l image qu il donne des résistants comparable selon certains critiques à des gangsters Depuis il s est imposé comme le chef d œuvre incontesté sur cette thématique grâce à la complexité de son propos jointe à une mise en scène d une éloquence tragique intemporelle Partager Articles ou évènements associés Cinéma Lire la suite LE SAMOURAÏ Jef Costello dit le Samouraï est un tueur à gages Alors qu il sort du bureau où gît le cadavre de Martey sa Lire la suite Cinéma Lire la suite LE DOULOS À sa sortie de prison Maurice rentre chez lui blanc comme un linge les mâchoires serrées Il y retrouve son Lire

    Original URL path: http://www.scenenationaledebesancon.fr/cinema/armee-ombres (2016-01-27)
    Open archived version from archive

  • le cercle rouge | Les deux scènes
    DELON BOURVIL YVES MONTAND Deux truands se croisent Corey sort de prison Vogel s est évadé Avec la complicité d un ex flic devenu alcoolique ils organisent le casse d une bijouterie Mais c est sans compter la ténacité du commissaire Mattei Le Cercle rouge est un nouveau défi son scénario étant des plus complexes organisé autour de cinq personnages importants et impliquant un délicat équilibre entre les différentes lignes du récit Ici le thème de la fatalité qui conduit les protagonistes vers le cercle rouge s associe avec une vision de la société comme règne du mal Michel Aubriant écrivait pour le JDD en 1970 Le Cercle Rouge est de ces œuvres rares qui inquiètent envoûtent fascinent communiquant au spectateur un sentiment d étrangeté et d effroi Melville se refuse les facilités de la dramatisation et de l emphase pour s en tenir à la rigueur au style le plus dépouillé et le plus efficace Ce sera le succès le plus retentissant de Melville Partager Articles ou évènements associés Cinéma Lire la suite l armée des ombres Octobre 1942 Philippe Gerbier ingénieur des Ponts et Chaussées est un résistant de la première heure Dénoncé il Lire la suite Cinéma

    Original URL path: http://www.scenenationaledebesancon.fr/cinema/cercle-rouge (2016-01-27)
    Open archived version from archive

  • un flic | Les deux scènes
    jouent au chat et à la souris et se partagent les faveurs d une beauté blonde ange de la mort Ce film donne à Delon l occasion de choisir le rôle du policier après les truands magnifiques des volets précédents Dans ce film crépusculaire les gangsters sont montrés tantôt comme les fantômes d une tradition criminelle tantôt comme les derniers êtres vivants d un univers en carton pâte à plusieurs étapes de l action Melville utilise sciemment des décors des maquettes ou des peintures qui font remarquer l artifice filmique L alternance visuelle entre vrai et faux va de pair avec la double vie ou la duplicité des personnages Paradoxalement l inspecteur Coleman est sans doute le plus faux et le plus immoral des personnages s inscrivant ainsi dans la logique commune à la trilogie selon laquelle les forces de l ordre propagent inévitablement le mal qu elles sont censées combattre Un Flic dernier film de Melville mal reçu à sa sortie est aujourd hui reconnu comme une étape dans l histoire du film noir Partager Articles ou évènements associés Cinéma Lire la suite le cercle rouge Deux truands se croisent Corey sort de prison Vogel s est évadé Avec

    Original URL path: http://www.scenenationaledebesancon.fr/cinema/flic (2016-01-27)
    Open archived version from archive