archive-fr.com » FR » S » SNPREESFO.FR

Total: 246

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Déclaration intersyndicale sur les CAP du CNRS
    choix Certains critères les connaissons nous de choix utilisés pour classer les dossiers dans les commissions régionales sont opaques Nous observons des différences de traitements notamment lorsque le la délégué e régional e change elles peuvent conduire au déclassement de dossiers sans justification Nous constatons aussi de grandes disparités entre les DR quant au nombre de dossiers classés A B C Le choix des experts et leur renouvellement varient aussi d une région à l autre Nous demandons que le CNRS garantisse une égalité de traitement des agents en terme de proposition de promotion au niveau du classement régional ce qui passe par l harmonisation des critères de l administration et la mise à disposition des organisations syndicales et leurs élus d outils permettant une visibilité sur l évolution des carrières Commissions de réforme Un problème récurrent se présente aux représentants syndicaux concernant le chevauchement de dates entre les convocations aux CAP et la commission de réforme Il est nécessaire à chaque fois de faire la demande de modification du calendrier sinon les représentants des personnels ne peuvent pas siéger à l une ou l autre des commissions Toutes les délégations régionales n appliquent pas la même règle pour les convocations ainsi certains élus peuvent se déplacer la veille de la convocation d autres pas Une formation pour les élus représentant les personnels serait très utile pour mieux appréhender le handicap De plus en plus de dossiers de recrutement de personnel handicapé en difficulté sur leur poste se voient prolongés ou mis fin au contrat La mobilité et les CAP des IT Concernant les mobilités au CNRS les CAP interviennent uniquement dans le cas des accueils en détachements L avis de la CAP est alors demandé Les mouvements internes des personnels CNRS ne sont jamais examinés comme cela peut être fait ailleurs Certains élus souhaiteraient que les CAP soient informées voire consultées sur les mouvements des agents en s appuyant sur l article 60 de la loi du 11 janvier 1984 La direction du CNRS refuse toute discussion à ce sujet Le but n est bien évidemment pas d examiner toutes les mobilités surtout celles qui se passent bien mais de pouvoir défendre le droit à la mobilité des agents en vérifiant que le processus est bien respecté Mobilité interne et accueil en détachement Les mobilités internes via des Noemi se voient parfois préférées des accueils en détachement Les élus demandent à pouvoir comparer les candidats internes CNRS et les candidats externes Dans la réalité les dossiers des candidats non retenus par l administration ne sont pas portés à la connaissance des élus L administration nous oppose que la CAP ne juge pas le fond elle n est pas compétente pour cela mais seulement la forme Mobilité interne Chaque année de nombreux postes Noemi sont non pourvus alors que des candidats postulent L explication souvent donnée repose sur des agents devant être opérationnels immédiatement le CNRS ne joue ainsi pas le jeu de la mobilité et ne donne pas suffisamment

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/9-uncategorised/193-texte-sur-les-cap-du-cnrs (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Communiqué du 18 mai 2015
    du 12 novembre 1968 Le choix des termes a une extrême importance Ces articles sont emblématiques de la tradition universitaire où la neutralité exigée dans les enseignements primaire et secondaire est remplacée par le respect de la diversité des opinions Les statuts de la Fonction Publique permettent également que tout citoyen étranger peut devenir chercheur ou enseignant chercheur donc fonctionnaire d Etat ce qui découle de la tradition de pérégrination entre Universités qui remonte au Moyen Age Force Ouvrière considère que la réponse à la grave situation que nous connaissons ne consiste pas à détricoter la République mais à préserver ses fondements et à les développer Ce n est pas en détricotant les statuts et le Code du Travail comme le font la loi Macron et le Pacte de responsabilité que l on répond à la situation mais en avançant vers la république sociale Ce n est pas en délivrant moins de connaissances aux collégiens et les plus défavorisés en seront les premières victimes que l on répond à la situation et la grève du 19 mai contre la réforme du collège est totalement justifiée et nous avons appelé les universitaires à la soutenir Ce n est pas en appliquant à l université la règlementation de neutralité y compris vestimentaire qui est celle appliquée aux enseignements primaire et secondaire contre la liberté d opinion contre les libertés académiques et contre les franchises universitaires que l on répond à la situation C est au contraire en défendant l Université laïque et républicaine que l on répond à cette situation Dans le domaine universitaire il y eu comme dans beaucoup de domaines de grandes régressions quels que soient les gouvernements La liste en est longue et diverse Ainsi Le processus de Bologne avec toutes ses conséquences La loi LRU1 puis la loi LRU2 qui avec les COMUE organise l accueil d établissement privés et confessionnels au sein d établissements publics comme à Lille et dans l ouest à l Université Bretagne Loire L introduction de l approche compétences dans les enseignements et maquettes de diplômes contre la transmission des connaissances disciplinaires Etc A ce sujet nous tenons à affirmer notre accord avec le contenu de ce qui était la motion initiale de la FERC sup qui détaille ces régressions tout en nous félicitons que cette motion ait été transformée en déclaration liminaire comme celle de QSF ce qui permet qu un seul texte soit soumis au vote du CNESER FO avec d autres a combattu ce que nous appelons des contre réformes et très souvent nous nous sommes opposés sur ces questions à la CPU Mais aujourd hui nous estimons que cette motion à l initiative de la CPU à laquelle de nombreux membres du CNESER ont contribué constitue une motion en défense de l Université laïque et républicaine sur la base des principes des grandes lois de la République Elle répond aux problèmes de l heure C est pour cela que nous la voterons Motion laïque du CNESER Le CNESER entend

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/294-communique-du-18-mai-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 27 avril 2015
    laisse 30 millions à la charge des établissements et bien évidemment pas de rattrapage les millions mis à la charge des établissements autonomes depuis 2007 source de leurs déficits chroniques sont définitivement perdus La compensation des droits d inscription liés aux boursiers et celle des droits d inscriptions liés aux fonctionnaires stagiaires des ESPE Le ministère présente ce budget comme un effort de la nation pour ce secteur prioritaire alors qu il découle d un financement seulement partiel de dispositions liées aux statuts de fonctionnaires d Etat des personnels Le budget prévoit deux mesures spécifiques à l Enseignement Supérieur la poursuite du plan Campus décidé en 2008 par Valérie Pécresse pour 26 millions incluant une partie pour l opération du plateau de Saclay et la création de 1 000 nouveaux postes essentiellement d enseignants En annonçant cette dernière disposition le ministère feint d ignorer que les établissements ne créent pas ces 1000 postes mais en gèlent une partie ils utilisent la masse salariale correspondante pour combler leur déficit Une augmentation qui se réduit à 70 millions d euros Le ministère indique que certains opérateurs sont amenés à contribuer au redressement des comptes publics pour 100 millions d euros C est en effet en ponctionnant les fonds de roulement de certaines universités que le Ministère met en œuvre le Pacte de Responsabilité Un budget qui augmente les déficits des établissements Le ministère annonce un budget en augmentation de 1 7 pour la masse salariale et de 2 1 pour le fonctionnement des universités et établissements Un tel budget est bien loin de permettre le financement de l ensemble des missions des établissements En outre rien n est prévu pour le financement de la mise en place des COMUE créées par la loi Fioraso alors que ce sont des sommes considérables qui

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/242-communique-du-27-avril-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 18 juin 2014
    réformes en cours Les DUT diplômes à bac 2 reconnus dans les Conventions Collectives Les Programmes Pédagogiques Nationaux des DUT sont élaborés dans le cadre de la Commission Consultative Nationale des IUT CCN et des Commissions Pédagogiques Nationales CPN avec des représentants des organisations patronales nationales et des Confédérations de salariés du Ministère des enseignants C est cette élaboration en commun des diplômes qui a permis à la suite de négociations entre les interlocuteurs sociaux dans les branches professionnelles la reconnaissance des DUT dans les Conventions Collectives Nationales Les Programmes ne peuvent plus être respectés La LRU 2007 condamnée par FORCE OUVRIERE a supprimé les budgets spécifiques propres aux IUT moyens de fonctionnement et effectifs Faute de moyens aujourd hui les IUT ne peuvent pas tous dispenser les enseignements prévus dans les Programmes De plus les IUT sont confrontés à l obligation qui leur est faite depuis 2013 d accueillir des quotas de bacheliers technologiques au nom de la réussite Sans aucun moyen pour l organisation d actions de soutien pourtant indispensables les IUT ont l obligation de diminuer encore le niveau d exigence nécessaire à l obtention du diplôme A cela s ajoute l impact des politiques d austérité sur les IUT Au final c est la qualification que le diplôme est censé garantir qui est remise en cause Une territorialisation qui attaque le caractère national du diplôme La loi Fioraso du 22 juillet 2013 organise par la fusion d établissements et la mise en place des ComUE Communauté d Universités et d Etablissements une vaste restructuration destinée à territorialiser l enseignement supérieur et la recherche Cette loi s intègre à la réforme territoriale et à l acte III de décentralisation en cours condamnés par FORCE OUVRIERE qui fragilise la République et notamment l égalité de droit Déjà apparaissent

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/189-communique-du-18-juin-2014 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Représentants au CNRS
    Commission Nationale de la Formation Professionnelle CNFP Titulaire Hubert KOCHER Suppléant Marie Claude ZIKRA Commission Nationale Handicap CNSPH Titulaire Marie Claude ZIKRA Suppléante Liliane BADUEL CAP CAP des Techniciens de la Recherche Titulaire Caroline ZIMMER Suppléant José BOSQUE CAP des Adjoints Techniques Titulaire Guy MOUREY Suppléant Philippe VOICHET ARBAUD Comité National de la Recherche Scientifique Jean Marc JUNG section 1 collège A2 Andréa SIMONI section 4 collège B2 Slimane BEKKI

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2012-07-19-17-39-29/2014-01-31-14-23-35?id=76 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Action sociale au CNRS
    mêmes Le CNRS inclut dans le budget d action sociale la médecine de prévention alors que cela relève de l obligation de l employeur d assurer la santé et de la sécurité au travail nous demandons que le budget de l action sociale ne soit réellement que de l action sociale L action sociale CNRS Les représentants du personnels sont consultés sur la politique d action sociale au CNRS au

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2012-07-19-17-39-29/2014-01-31-14-23-35?id=238 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 23 février 2015
    une retraite à taux plein en application de contre réformes combattues par FO L austérité est donc confirmée avec des conséquences prévisibles sur l emploi les conditions de travail et la souffrance au travail Force Ouvrière constate que lors du précédent Contrat avec l État sur la période 2009 2013 la direction du CNRS a tenté d appliquer les directives du gouvernement sans parvenir à aller jusqu au bout de la transformation du CNRS en Agence de moyens au service d Universités autonomes elles mêmes au service de politique de sites et de priorités de recherche régionales centrées sur le transfert et l innovation Il s agit par ce nouveau contrat d aller jusqu au bout de cette transformation destructrice pour le CNRS Dans le cadre des regroupements mis en place par la loi Fioraso l objectif 3 FAVORISER LA CONSTITUTION DE SITES DE VISIBILITÉ ET DE RAYONNEMENT INTERNATIONAUX est le coeur de ce contrat avec l État C est la territorialisation qui au nom du soutien aux projets prioritaires se traduit en mutualisation et choix stratégiques qui dans les conditions budgétaires actuelles revêtent une acuité encore plus grande La réorganisation des délégations régionales va se poursuivre pour que le CNRS soit Fioraso compatible en clair le CNRS doit adopter son organisation aux IDEX et aux COMUE avec des réorganisations subies par les agents tant IT que chercheurs L intervention du Président du CNRS à la journée d accueil des nouveaux directeurs d unités en présence de la Conférence des Présidents d Universités CPU sur une soi disant séparation entre la formation et la recherche qui méconnait la réalité a un but précis dans les conditions budgétaires d austérité dont parle le contrat d objectif particulièrement pour les universités il s agit d utiliser les chercheurs comme variable d ajustement

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/229-communique-du-23-fevrier-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 27 janvier 2015
    paysage syndical en écartant les organisations syndicales qui refusent de s inscrire dans le dialogue social pour la mise en œuvre des contre réformes du gouvernement Les résultats s inscrivent en contradiction avec les objectifs des accords de Bercy que FO n a pas signés Les électeurs FO ont choisi par leur vote de donner à la Fédération FO de l enseignement et à ses syndicats le mandat de poursuivre et d amplifier leur activité syndicale pour la défense de leurs revendications de leur statut et de la recherche publique La FNEC FP FO remercie les électeurs pour leur expression en faveur de Force Ouvrière et ce malgré les conditions du vote par correspondance au CNRS envois retardés par des défaillances techniques notamment Les divers problèmes recensés lors du scrutin ont fait l objet d un courrier envoyé au Directeur Général Délégué aux Ressources A ce jour ce courrier est toujours sans réponse Elections au CA du CAES et au CNESER La FNEC FP FO rappelle que le Comité d Action et d Entraide Sociale du CNRS CAES du CNRS est une association loi 1901 en convention avec le CNRS pour la gestion d une partie son action sociale à destination des personnels CNRS actifs titulaires ou non titulaires et retraités Le mandat des administrateurs arrive à échéance en 2015 et des élections auront lieu au cours du premier semestre 2015 pour le renouvellement du Conseil d Administration 30 membres titulaires et 15 suppléants Il s agit d un scrutin à un tour sur listes syndicales La liste électorale est consultable jusqu au 16 02 2015 sur le site web des élections du CNRS http www dgdr cnrs fr elections Vous y trouverez également les informations pour les demandes de rectification et ou d inscription à faire avant le 16

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/227-communique-du-27-janvier-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive