archive-fr.com » FR » S » SNPREESFO.FR

Total: 246

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • CTMESR du 7 juillet 2015
    les COMUE Ainsi à Créteil une AG exige que le CA ne vote pas la fusion UPEC UPEM et il y a eu une abstention massive lors de l élection du CA et du CAc de la COMUE de Paris Saclay La FNEC FP FO estime qu il faut en tirer les conséquences la course aux regroupements doit cesser les établissements à la fois ceux d enseignement supérieur et ceux de recherche doivent retrouver leur identité et leurs missions De même dans les CROUS les menaces de fermetures de sites et de fusions de CROUS doivent être abandonnées Nous souhaitons discuter avec le ministère des problèmes des questions que les personnels nous font remonter L absence de secrétaire d État n a certainement pas aidé nous constatons qu il n y a de fait plus de communication entre le cabinet ministériel et Force Ouvrière depuis des mois voire des années il en est probablement de même pour la majorité des organisations syndicales présentes au CTMESR Nous souhaitons donc d abord un rétablissement du dialogue afin que nous puissions rendre compte des réponses aux questions que les collègues nous ont chargés de poser Parmi les questions qui méritent discussion il y a l application de la loi Sauvadet Nous avions soulevé des cas de concours réservés avec de faibles taux de réussite dans certains établissements le problème persiste cette année cela veut dire que soit le ministère n intervient pas soit c est inefficace Nous souhaitons aussi faire remonter les nombreuses difficultés et conséquences de la mise en œuvre des regroupements en particulier par rapport aux nombreuses formations menacées de disparition ou de mutualisation et les conséquences sur les personnels Ce CTMESR a à son ordre du jour l examen de trois arrêtés qui doivent faire passer les personnels de la

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/300-ctmesr-du-7-juillet-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Communiqué du 18 juin 2015
    La confiance que vous nous avez témoignée montre l attachement que vous portez aux valeurs défendues par nos organisations Dans un contexte de très faible participation et d inorganisation particulièrement marquée dans les établissements d enseignement supérieur Insuffisance de l information des personnels contraintes excessives au vote par correspondance limitation du nombre de sections de vote et compte tenu de la diminution du nombre d élus des collèges enseignement supérieur dans la nouvelle composition du CNESER nos organisations confirment leur présence dans les collèges des universitaires 2 élus Soyez assurés que nos élus continueront à mettre en œuvre avec détermination les engagements qui figurent dans nos professions de foi et à défendre Le statut des personnels de l enseignement supérieur et de la recherche dans le cadre de la fonction publique d Etat Le respect de la spécificité des disciplines dans l organisation des études et de la recherche La qualité d un enseignement supérieur lié à une recherche correctement dotée Des conditions de travail et de rémunération décentes L indépendance des universitaires et la liberté d enseignement et de recherche SUPAUTONOME FO et le SNPREES FO respecteront le mandat que vous leur avez donné en continuant le combat pour

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/298-communique-du-18-juin-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 17 juin 2015
    au grade de l agent mais aux fonctions attachées au poste occupé par l agent Pour chaque corps des groupes de fonctions sont définis par arrêté arrêté qui fixe les montants plafonds par groupe de fonctions Chaque poste doit donc être coté comme appartenant à tel ou tel groupe de fonctions c est la fin de la séparation du traitement et du poste garant d une fonction publique de carrière C est la porte ouverte à la mise en concurrence poussant chacun à demander à ce que son poste soit défini dans le bon groupe de fonctions et visant à faire oublier que la vraie solution c est une reconnaissance des qualifications par promotion dans le corps supérieur D autre part le complément indemnitaire annuel même présenté comme ayant moins d impact que la part Résultats de la PFR est bien une officialisation de l individualisation des primes Enfin ce changement de régime indemnitaire doit se faire à moyens constants si une minorité a plus voire beaucoup plus d autres auront moins et en tout cas la plupart d entre nous verront leur prime stagner Cette réforme menace aussi les primes spécifiques comme la PFI qui seront intégrées dans le RIFSEEP Alors que la PPRS moyenne dans les EPST est inférieure aux primes des BIATSS des universités à quand une vraie augmentation avec intégration des primes dans le traitement Pour toutes ces raisons FO qui est très attachée au maintien du lien entre le grade et le niveau de rémunérations et opposée à l individualisation revendique l abrogation du décret RIFSEEP no 2014 513 du 20 mai 2014 Notre ministère va demander l exemption d adhésion à ce nouveau régime pour les enseignants les enseignants chercheurs et les chercheurs et veut le faire appliquer pour les personnels BIATSS et IT

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/297-communique-du-17-juin-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 2 juin 2015
    application de cette réforme Ensemble elles représentent plus de 80 des personnels du second degré aux élections professionnelles Ce décret est une attaque grave contre l enseignement la suppression des classes bilangues et du latin représentent plus de 2000 postes le décret Vallaud Belkacem s inscrit donc pleinement dans la politique d austérité du gouvernement l autonomie des collèges pour la définition de 20 des programmes est une atteinte grave à l égalité républicaine la suppression de l équivalent de 6 mois d enseignements disciplinaires sur les quatre ans du collège s attaque directement au niveau des collégiens L Académie des Sciences vient de publier un avis sur les nouveaux programmes publiés par le Ministère pour accompagner la réforme du collège dans lequel elle considère que ces programmes ne sont pas satisfaisants pour des raisons structurelles Elle constate en effet Au delà de la forme du document l Académie des sciences s inquiète surtout du manque d ambition et de la perte significative de contenu Ces programmes sont construits autour de compétences plutôt que de connaissances réduisant encore un peu plus la part de l instruction dans notre système éducatif Les programmes ne devraient pas se limiter à un plus petit dénominateur commun qui mène de fait à une perpétuelle régression des contenus et constitue un obstacle à la nécessaire diversification des filières d enseignement Des programmes bien construits devraient au contraire être des textes concis et précis qui permettent une progression raisonnée des connaissances au fil des années surtout en sciences où il y a souvent un enchaînement logique incontournable et des liens clairs entre les disciplines La réforme du collège les nouveaux programmes préparent une baisse sans précédent du niveau des élèves et donc des futurs étudiants A un moment où les économies budgétaires dans chacune des universités

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/295-communique-du-2-juin-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Toute l'actualité
    vous avez décidé de lancer suite au protocole social du 17 février 2014 Les fiches de cadrage des 5 groupes de travail thématiques seront également rendues publiques Bien que non signataire de ce protocole notre fédération ainsi que les autres organisations représentées au CTM de l Enseignement Supérieur et de la Recherche sont invitées à participer à cet agenda social Lire la suite Déclaration du 2 novembre 2015 Non au RIFSEEP non aux mutualisations oui à une vraie amélioration de nos carrières et conditions de travail RIFSEEP PPCR projet de circulaire sur la mutualisation des personnels IT au CNRS politique de site COMUE les techniciens et ingénieurs des EPST sont en droit d être inquiets Le ministère veut que le RIFSEEP remplace la PPRS Lire la suite Communiqué du 2 novembre 2015 Budget 2016 de l Enseignement Supérieur et de la Recherche les motions du CNESER du 19 octobre 2015 De une à deux motions sur le budget Dans un premier temps une motion portée en commun par FSU CGT FERC Sup SNTRS Confédération Sud Education FO SNPREES SupAutonome Confédération UNSA SNPTES devait être soumise au CNESER Elle se concluait ainsi Lire la suite Communiqué du 22 octobre 2015 Le CNRS et les statuts de ses personnels sont ils solubles dans les COMUE Chaque année la rentrée s accompagne de mesures gouvernementales remettant en cause les acquis et droits des salariés Mais cette année après les lois de déréglementation et de territorialisation Macron NOTRe Rebsamen c est un véritable basculement qui est à l ordre du jour Lire la suite Communiqué du 12 octobre 2015 Tous à la manifestation nationale le samedi 10 octobre pour faire reculer la ministre Obtenir l abrogation de la réforme du collège ouvrirait une brèche dans la politique de la ministre contre l école les

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites?limitstart=0 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 7 mai 2015
    et compétences et sape les enseignements disciplinaires au nom des activités transversales dans un capharnaüm pédagogique où l enseignement des langues anciennes est englouti et qui entraîne une démultiplication des tâches pour les enseignants déstructure les programmes qui ne sont plus ni annuels ni progressifs pulvérise toute référence nationale au profit d une autonomie accrue des établissements avec 20 des horaires laissés à la disposition des établissements dans le cadre du projet d établissement a de ce fait pour objectif de substituer à l égalité républicaine garantie pour les élèves comme pour les personnels la concurrence et l inégalité entre établissements contribue à la territorialisation de l école de la République et aux attaques contre les statuts de ses fonctionnaires remet en cause à terme les diplômes nationaux base des recrutements statutaires dans la fonction publique comme des conventions collectives dans le secteur privé Toutes ces mesures sonnent comme un sinistre écho aux diverses réformes destructrices imposées dans l enseignement supérieur et la recherche qui entraînent le laminage des statuts des personnels dans le cadre de l autonomie instaurée par les lois LRU et ESR la territorialisation de l enseignement et le désengagement de l état dans le cadre des COMUE la sape progressive des concours d enseignement et des diplômes fondés sur des connaissances disciplinaires et les attaques contre la liberté pédagogique nouvelle licence masterisation la dénégation aux enseignants de leur qualification professionnelle comme en témoigne tout récemment le projet d arrêté à propos du doctorat la relégation de connaissances qui sont pourtant à la base de toute culture humaniste et critique latin grec mais aussi certaines langues vivantes considérées comme accessoires Au collège comme au lycée il faut rétablir les heures d enseignement français langues vivantes sciences expérimentales laminées par les réformes précédentes qui sont responsables de la

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/273-communique-du-7-mai-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 5 mai 2015
    notre ministère concernant ces mesures Le RIFSEEP leurre les agents qui pensent que ce sera le moyen d augmenter leur salaire il sera mis en place à budget constant dans le cadre d une politique d austérité il permet de geler les primes pendant 4 ans il remettra en cause le mouvement puisque muter sur un poste d un groupe de fonctions inférieur se traduira par une perte de salaire C est pire que la PFR FO réaffirme son opposition à ce régime indemnitaire qui va encore plus loin dans l individualisation de la part indemnitaire du traitement au détriment des statuts et en lien direct avec l entretien d évaluation Le RIFSEEP paré de toutes les vertus est une véritable individualisation de l indemnitaire et des traitements mais aussi des carrières et un outil de déqualification des postes Un outil de division entre les personnels qui répond pleinement à cette volonté de renforcer le mérite dans la rémunération des fonctionnaires Il permettra de sous rémunérer les agents en privilégiant uniquement l indemnitaire fortement individualisé et aléatoire Il va entériner donc la déqualification des postes en permettant qu un poste de A soit occupé par un B ou un C mais avec une rémunération indiciaire bien inférieure Les primes peuvent ajouter 66 du salaire pour les C 80 pour les B L indemnitaire et le salaire au mérite vont se traduire au quotidien par une nouvelle individualisation recherchée des rémunérations en creusant des écarts considérables pour un même type de mission Et les primes disparaissent à la retraite La reconnaissance du mérite comme critère d attribution des primes relève de l arbitraire puisqu elle se fonde sur la performance qui ne correspond en rien aux missions de service public ni au statut puisqu elle remet en cause la séparation du

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/272-communique-du-5-mai-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Communiqué du 22 avril 2015
    INRA SNTRS CGT FERC SUP CGT SNCS FSU SNESUP FSU SNEP FSU SNPREES FO SupAutonome FO SUD RECHERCHE EPST Une vacance du pouvoir inacceptable Après avoir été sous la tutelle d une ministre devenue secrétaire d État lors du dernier remaniement ministériel les institutions de l Enseignement supérieur et de la Recherche n ont désormais plus d interlocuteur politique dédié depuis presque deux mois Situation inédite jusqu ici et signe d un désengagement du gouvernement les dotations de fonctionnement des établissements universitaires pour l année 2015 ne seront pas signifiées avant le 27 avril Les regroupements d établissements d instituts et d universités se heurtent aux votes d opposition dans les comités techniques des établissements comme au CNESER et exacerbent des tensions Le dialogue social est au point mort aucun des chantiers annoncés par le ministère ou demandés par les organisations syndicales n a commencé depuis bientôt trois ans Les personnels attendent en urgence le déblocage de leur situation carrière rémunération conditions de travail Cette vacance du pouvoir dans l ESR est inacceptable La situation de la communauté universitaire et scientifique est devenue inquiétante Nous demandons au gouvernement qu un interlocuteur responsable de la politique de l Enseignement supérieur et

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/243-communique-du-22-avril-2015 (2015-11-09)
    Open archived version from archive