archive-fr.com » FR » S » SNPREESFO.FR

Total: 246

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Communiqué du 25 juin 2014
    l avis injuste d une CPE en CAPN les représentants du Ministère le refusent systématiquement avec l aval des syndicats qui y siègent majoritairement La rémunération au mérite L appréciation du mérite est très subjective on peut toujours s interroger sur le mérite de celui qui apprécie le mérite La rémunération au mérite est contraire aux intérêts des personnels elle ne bénéficie qu à une minorité d agents par réseaux d intérêts en démotivant le plus grand nombre Elle a pour conséquence de faire croître la part variable du salaire au détriment de la part fixe garantie aux personnels par leur statut Les conséquences des recrutements bloqués ce sont des déroulements de carrières bloqués Le nombre de postes mis au concours est dérisoire celui mis aux concours internes limite les perspectives des agents en place et celui très limité mis aux concours externes ne laisse aucun espoir aux jeunes diplômés et aux contractuels Les concours sur dossiers les recrutements locaux sans concours les concours ITRF aux résultats connus d avance se multiplient au détriment du seul mode de recrutement fidèle à l esprit de l égalité républicaine le concours sur épreuves sur listes de postes passé dans l anonymat et offrant une égalité d accès aux emplois publics Force Ouvrière demande que l administration prenne en compte l arrivée des personnels de laboratoire dans les corps ITRF par l augmentation de tous les contingents de promotion FO demande que les personnels AENES affectés dans les universités ne soient pas pénalisés dans leur avancement par leur affectation dans le supérieur Force Ouvrière demande la garantie d un salaire décent pour les personnels contractuels calquée sur celui des corps du statut de la fonction publique Fo demande leur titularisation sur place Force Ouvrière s oppose au droit de veto des présidents pour

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/2013-09-27-14-51-06/actualites/200-communique-du-25-juin-2014 (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Communiqué du 1er février 2014
    ces entretiens s est amplifié depuis l arrêté du 18 mars 2013 qui en fait l instrument central pour la carrière Mise en concurrence des personnels à tous les niveaux Méthode objectifs résultats mettant les personnels en position permanente de justification Recours affrontements dépressions harcèlement oppression pourrissement des rapports dans les services on connait suffisamment ces méthodes qui ont donné des résultats dramatiques dans le privé ou à France Télécom avec les vagues de suicides et de suppressions d emploi et qui pénètrent maintenant le public avec les mêmes résultats Quels objectfs La remise en cause des statuts L arbitraire dans les promotions avancement d échelon liste d aptitude tableau d avancement La rémunération au mérite L arbitraire dans les systèmes de primes L individualisation et l isolement des personnels Comment en finir De nombreux comités techniques d établissement ont pris position contre la mise en place des entretiens individuels d évaluation Ces avis n ont jamais été pris en compte Avec le SNPREES FO nous vous appelons à signer cette pétition pour Exiger du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche MESR l abrogation et l abandon de toutes les mesures d applications des EPI et de

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/communiques/141-communique-du-1er-fevrier-2014 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Personnels enseignants-chercheurs
    84 431 du 6 juin 1984 Pour le SNPREES FO le décret statutaire n 2009 460 du 23 avril 2009 constitue une régression en termes de garanties par rapport au statut de 1984 et doit donc être abrogé Pour autant et tout en combattant et votant CONTRE le projet de la Ministre l action déterminée du SNPREES FO a permis de sauver des garanties essentielles notamment indépendance droit de refuser la modulation maintien de la définition nationale des obligations de service d enseignement maintien du CNU possibilité de congé CRCT Ce qui revient à limiter de fait les pleins pouvoirs que la Ministre voulait donner aux Présidents d université Dans les instances paritaires CTPU notamment les audiences auprès de la Ministre et les réunions de négociation le SNPREES FO n a eu de cesse de pointer la situation des Maîtres de Conférences qui déjà titulaires au moment de la publication du nouveau décret statutaire seraient victimes d une inversion de carrière dépassement en ancienneté et échelon par les MC de même profil mais titularisés ou recrutés après le 23 avril 2009 Depuis la loi n 2009 1673 du 30 décembre 2009 dite loi de finances pour 2010 ces situations sont prises en compte En conclusion Vous avez été recruté après le 23 avril 2009 votre classement sera automatique vous êtes de plain pied dans le nouveau statut cf l annexe du décret n 2009 462 du 23 avril 2009 Vous étiez stagiaire à la date du 23 avril 2009 c est le décret n 2009 462 du 23 avril 2009 relatif aux règles de classement des personnes nommées dans les corps d enseignants chercheurs des établissements publics d enseignement supérieur et de recherche relevant du ministre chargé de l enseignement supérieur qui s applique également à vous MAIS ATTENTION c

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/personnels/2014-01-31-13-49-48?id=112 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Personnels PRAG-PRCE
    PRAG PRCE Elections professionnelles 2014 Tract PRAG PRCE septembre 2014 Statuts Décret n 93 461 du 25 mars 1993 relatif aux obligations de service des personnels enseignants du second degré affectés dans les établissements d enseignement supérieur Décret n 72 580 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs agrégés de l enseignement du second degré Décret n 72 581 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs certifiés Grilles indiciaires Toutes les grilles Affectation dans le supérieur Emplois et procédure d affectation dans les établissements d enseignement supérieur année 2015 note de service n 2014 079 du 18 6 2014 Allégement de service pour les doctorants et docteurs Décret n 2000 552 du 16 juin 2000 relatif aux aménagements de service accordés à certains personnels enseignant dans les établissements d enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l enseignement supérieur Carrières Notation des agrégés affectés dans l enseignement supérieur note de service n 2015 067 du 14 4 2015 Version PDF Accès au grade de professeur agrégé hors classe note de service n 2014 169 du 16 12 2014 Avancement de grade à la hors classe des professeurs certifiés des professeurs de lycée professionnel des

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/personnels/2014-01-31-13-49-48?id=97 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Personnels ATER
    Enseignants PO CROUS Personnels Recherche Secteurs Enseignement supérieur Bibliothèques CROUS CNRS IRD IRSTEA Dossiers Assises Nationales Vie du syndicat 9 avril conditions de travail Elections professionnelles 2014 Elections CNESER 2015 Vos droits Personnels ATER Enseignants Enseignants chercheurs PRAG PRCE ATER Contractuels Décret n 88 654 du 7 mai 1988 relatif au recrutement d attachés temporaires d enseignement et de recherche dans les établissements publics d enseignement supérieur Toute l actualité

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/personnels/2014-01-31-13-49-48?id=113 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Personnels contractuels et vacataires
    PRAG PRCE ATER Contractuels Réglementation Vacataires Décret n 87 889 du 29 octobre 1987 relatif aux conditions de recrutement et d emploi de vacataires pour l enseignement supérieur Enseignants contractuels Décret n 92 131 du 5 février 1992 relatif au recrutement d enseignants contractuels dans les établissements d enseignement supérieur Décret n 81 535 du 12 mai 1981 relatif au recrutement de professeurs contractuels Lecteurs et maîtres de langues Décret

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/personnels/2014-01-31-13-49-48?id=114 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Une inacceptable dévalorisation du Doctorat
    à la délivrance du diplôme national de doctorat Il constatent que ce projet modifie profondément la conception de la direction de thèse qui est d abord la relation scientifique privilégiée entre un thésard et un directeur en incluant cette relation personnelle dans des institutions collectives dont ce n est pas la fonction Écoles doctorales Collèges doctoraux comité de suivi dans une politique de site qui conduit à un contrôle collectif sur un travail de recherche qui devrait demeurer une relation individuelle entre deux chercheurs Ce projet réduit autoritairement la durée des thèses à trois années alors que cette durée peut varier selon les champs disciplinaires Bien conscients de la nécessité de conduire une recherche dans un délai raisonnable ils considèrent que cette limitation autoritaire ne correspond à aucune logique scientifique cohérente Le projet d arrêté prévoit aussi que des thèses pourront être soutenues à partir de validation des acquis ou par apprentissage ce qui peut conduire à des dérives graves en termes de recherche fondamentale et à une parcellisation de la recherche Ce projet d arrêté marque une forte défiance du Ministère de l Education nationale de l Enseignement supérieur et de la Recherche à l égard des universitaires et des directeurs de thèses Ainsi lors de la soutenance de thèse le directeur de thèse ne serait plus membre du jury à part entière et ne participerait plus à la délibération devenant un muet scientifique comme si son appréciation était contestable et subjective Enfin ce projet est marqué par un pédagogisme destiné à encadrer la recherche selon des procédés infantilisants tant pour le directeur de thèse que pour le thésard formation à la pédagogie pour le directeur portfolio pour le thésard contrôle par un comité de suivi potentiellement extérieur au champ disciplinaire de la thèse et désigné par l école

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/9-uncategorised/296-une-inacceptable-devalorisation-du-doctorat (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Tract du 17 décembre 2014 propositions CPU statut des EC
    C est la porte ouverte à une définition du service locale discrétionnaire et déclinée individuellement donc à l augmentation du service pour le plus grand nombre multiplier au gré de la stratégie de l établissement les tâches répertoriées dans les référentiels horaires des activités jusqu ici non statutaires Ainsi la formation continue amènerait les enseignants chercheurs à la prise en charge d activités transversales ou administratives et pourrait héberger des formations mixtes à destination des enseignants chercheurs comme des personnels Biatss pour transformer l universitaire en administratif et supprimer par là même les postes administratifs pour les nouveaux entrants aller vers la suppression des décharges de service déjà chichement accordées la décharge de service n est pas nécessairement une bonne solution disent les présidents qui les cumulent pourtant avec leurs primes de 40000 en finir avec la liberté pédagogique et de recherche des enseignants chercheurs Dans le droit fil de la nouvelle licence transdisciplinaire de la promotion des MOOC et du dénigrement des universitaires rapport sur la pédagogie demandé par la DGESIP à M Bertrand il faudrait instaurer une pédagogie officielle sous contrôle des présidents au moyen d innovations pédagogiques telles le remplacement des TD et CM en présence d étudiants par les MOOC ôter toute liberté individuelle à l enseignant en le soumettant à des équipes pédagogiques au rôle renforcé flanquées de représentants des employeurs ce pour quoi la CPU serait prête à débourser des primes collectives marginaliser la recherche dans les missions des enseignants chercheurs non seulement par la multiplication de tâches jugées prioritaires par l établissement mais aussi par une diminution de sa prise en compte dans la progression de carrière Il ne faut pas enseigner les étudiants dans sa discipline il ne faut pas trop chercher soumettre le recrutement la carrière et les promotions les primes et la mobilité des EC aux politiques ou stratégies des établissements supprimer la procédure de qualification nationale par des pairs majoritairement élus et les garanties afférentes C est une remise en cause frontale du rôle du CNU réduire voire supprimer les recrutements par la voie de l agrégation du supérieur ce que traduit la formule élargir l expérimentation relative à l agrégation renforcer la tutelle de l établissement sur les comités de sélection en imposant des critères tels des éléments clairs sur la stratégie de l établissement en matière de recrutement remettant en cause le jugement des pairs Au passage la CPU confirme qu elle conçoit bien les COMUE comme vecteurs des fusions d universités puisqu elle suggère que la notion de membre extérieur soit précisée à la suite de la mise en place des Comue effectuer les recrutements en fonction d étroites et souvent éphémères contingences locales au moyen d une fiche de poste qui impliquerait une définition à géométrie variable du travail et des missions de l universitaire donner aux présidences un pouvoir d intervention dans les promotions au niveau national le CNU perdrait la compétence de la qualification par disparition de cette dernière il faudrait aussi qu

    Original URL path: http://www.snpreesfo.fr/index.php/9-uncategorised/222-tract-du-17-decembre-2014-propositions-cpu-statut-des-ec (2015-11-09)
    Open archived version from archive