archive-fr.com » FR » S » SNUDIFO02.FR

Total: 270

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Décharges de direction - [SNUDI-FO 02]
    Ecoles d application nombre de classes d application Décharge d enseignement de 1 à 2 classes de 3 à 4 classes Demi décharge 2 jours par semaine une demi journée à raison d une semaine sur 2 5 classes et plus Décharge totale 9 demi journées Ecoles comptant au moins 3 classes d inclusion scolaire nombre de classes dans l école Décharge d enseignement moins de 5 classes Décharge d enseignement de droit commun voir 1 er tableau de 5 classes Décharge totale 9 demi journées Commentaires du SNUDI FO La quotité de décharge d enseignement ne s exprime pas en heures mais en demi journées ou en journées Or les décrets Peillon Hamon débouchent sur des horaires quotidiens différents d une école à une autre Les directeurs bénéficiant d une même décharge d enseignement n auront donc pas le même nombre d heures de décharge sauf ceux qui bénéficient d une décharge totale Le SNUDI FO interviendra pour que chaque directeur bénéficie de ses droits En cas de problème contactez le syndicat Evolutions prévues En 2015 2016 Les écoles élémentaires à 9 classes passeront à un tiers de décharge 1 jour et demi par semaine Les écoles de 1 à 3 classes sans décharge bénéficieront de 10 jours fractionnables par an 1 journée par mois En 2016 2017 Le tiers de décharge sera étendu à toutes les écoles de 8 classes Décharges sur le service d APC nombre de classes dans l école Décharge sur le service d APC 36 heures de 1 à 2 classes 6 heures de 3 à 4 classes 18 heures 5 classes et plus 36 heures Annonces générales Articles les plus récents Dans la même rubrique Répartitions des classes et pressions des IEN Liste d aptitude à la direction d école à deux classes

    Original URL path: http://www.snudifo02.fr/spip.php?article115 (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Le SNUDI-FO n’acceptera pas que les directeurs soient les supplétifs des municipalités - [SNUDI-FO 02]
    donc ni plus ni moins de transformer les directeurs en supplétif des mairies en dehors de leur statut de fonctionnaire d État Dans le même temps alors que le SNUDI FO revendique l amélioration du régime de décharge pour les directeurs ceux ci vont en fait voir leurs quotités de décharges diminuer puisqu elles sont données en jours Or avec la réforme des rythmes scolaires plusieurs journées dans la semaine sont amputées d un quart d heure d une demi heure voire plus Dans les faits cela se traduira par une diminution du temps de décharge des directeurs Enfin le SNUDI FO déplore que le ministère n ait à aucun moment envisagé une quelconque revalorisation des indemnités et bonifications liées à la fonction de d enseignant du 1er degré directeur d école ce que revendique notre syndicat Dans ces conditions le SNUDI FO met en garde le ministre de l Éducation Nationale sur le fait qu il serait bien inspiré de ne pas en rajouter en transformant les directeurs en supplétifs des municipalités Le SNUDI FO rappelle qu au contraire le ministre a un devoir de protection de ses agents art 11 du statut général de la fonction publique qui s applique tout particulièrement à nombre de directeurs soumis aujourd hui à la pression de certains maires qui n hésitent pas à les convoquer ou à demander leur mutation pour divergence de vue sur le PEDT Il rappelle d ailleurs que seuls les supérieurs hiérarchiques de l administration ont le pouvoir de convoquer les directeurs fonctionnaires d État et ce dans le cadre des obligations de service réglementaire décharges de service ou 108 h annualisées Dans une situation marquée par l exaspération des personnels en butte à la réforme des rythmes scolaires au blocage des salaires à la loi de

    Original URL path: http://www.snudifo02.fr/spip.php?article108 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Groupe de travail sur " la simplification des tâches des directeurs d’écoles" - [SNUDI-FO 02]
    régime de décharges soit amélioré de manière conséquente ainsi que leurs indemnités La gestion des écoles au quotidien impose que soit mis en œuvre un plan de recrutement d aides administratives dans un corps de la Fonction publique pour chaque directeur Dans cet objectif il est urgent de leur retirer les tâches dont la responsabilité ne leur incombe pas statutairement PPMS DUER Clef OTP tableau des grévistes l évaluation des EVS et parfois même des personnels communaux ATSEM ainsi que la délivrance d attestations de formation pour les EVS pour éviter à l administration des condamnations aux prud hommes Le directeur n est ni supérieur hiérarchique ni personnel d autorité Les réunions doivent être organisées sur le temps de service et faire l objet d ordres de mission avec des délais raisonnables et non le jour pour le lendemain Les directeurs ne sont pas à la disposition des mairies mais au service du bon fonctionnement de l école La dématérialisation généralisée des documents Lettre du ministre aux parents d élèves évaluation CE2 que vous voulez poursuivre implique l impression des documents administratifs sur les crédits des écoles qui sont pourtant réservés aux élèves Il faut mettre fin à ce transfert de charges inacceptable sur les crédits des écoles et qui fait peser sur les directeurs une responsabilité inadmissible Enfin si la réforme des rythmes scolaires instaure des journées de longueur différente elle ne peut avoir pour conséquence d amputer les décharges de service des directeurs En effet une journée de décharge placée le lundi ou le mardi ou un autre jour de la semaine ouvrirait droit à un temps de décharge différent souvent inférieur à la norme de 6 heures quotidiennes ce qui n est pas envisageable Dans l attente veuillez agréer l expression de ma parfaite considération Norbert Trichard

    Original URL path: http://www.snudifo02.fr/spip.php?article107 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Redoublement : Qui décide ? - [SNUDI-FO 02]
    la circonscription du premier degré un second redoublement ou un second saut de classe peuvent être décidés C est donc bien dans le cas d un deuxième redoublement ou saut de classe que l avis de l IEN est nécessaire Que se passe t il dans le cas d un refus des parents L article D321 8 nous renseigne Les recours formés par les parents de l élève ou son représentant légal contre les décisions prises par le conseil des maîtres sont examinés par une commission départementale d appel présidée par l inspecteur d académie directeur des services départementaux de l Éducation nationale Le directeur d école transmet à la commission les décisions motivées prises par le conseil des maîtres ainsi que les éléments susceptibles d informer cette instance Les parents de l élève ou son représentant légal qui le demandent sont entendus par la commission La décision prise par la commission départementale d appel vaut décision définitive de passage dans la classe supérieure de redoublement ou de saut de classe Soulignons à nouveau qu aucune commission ou avis n est nécessaire dans le cas d un premier redoublement si les parents acceptent la décision du conseil des maîtres Ces textes réglementaires ne sont pas valables pour l école maternelle Le cas du maintien exceptionnel en Grande Section est particulier Un dossier comprenant la proposition du conseil des maîtres la demande des parents l avis de la psychologue scolaire le PPS en situation de handicap doit être constitué Le SNUDI FO considère que les conseils des maîtres sont les plus aptes à juger si un élève doit ou ne doit pas être maintenu et nous voulons que leurs décisions soient considérées avec tout le respect qu elles méritent Annonces générales Articles les plus récents Dans la même rubrique Répartitions des

    Original URL path: http://www.snudifo02.fr/spip.php?article79 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Spécial directeurs - 4 pages - [SNUDI-FO 02]
    n acceptera pas que les directeurs soient les supplétifs des municipalités Groupe de travail sur la simplification des tâches des directeurs d écoles Redoublement Qui décide Après la publication du décret sur les rythmes scolaires le ministre Peillon veut transformer les directeurs en employés des collectivités territoriales Projet ministériel de réforme de la direction d école Le directeur transformé en employé du maire Inacceptable Navigation Accueil du site Ancien site

    Original URL path: http://www.snudifo02.fr/spip.php?article70 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Après la publication du décret sur les rythmes scolaires, le ministre Peillon veut transformer les directeurs en employés des collectivités territoriales - [SNUDI-FO 02]
    fonctionnel dérogatoire au statut pourrait être attribué et retiré à tout moment sans aucun contrôle de la CAPD L obligation pour les directeurs de s impliquer dans l organisation du péri scolaire Avec ce projet le ministre entend préparer les conditions d un transfert de tous les enseignants vers les collectivités territoriales Les soussignés demandent au ministre Peillon l abandon du décret du 24 janvier sur les rythmes scolaires le retrait de son projet sur la direction d école qui remet en cause le statut de fonctionnaire d Etat du directeur et de tous les enseignants du 1er degré L ouverture de véritables négociations sur les mesures catégorielles de tous les personnels Documents joints Pétition directeurs 22 février 2014 Document PDF 441 7 ko Annonces générales Articles les plus récents Dans la même rubrique Répartitions des classes et pressions des IEN Liste d aptitude à la direction d école à deux classes et plus Année scolaire 2016 2017 Simplification des tâches des directeurs un pas de plus vers la territorialisation Décharges de direction Le SNUDI FO n acceptera pas que les directeurs soient les supplétifs des municipalités Groupe de travail sur la simplification des tâches des directeurs d écoles Redoublement

    Original URL path: http://www.snudifo02.fr/spip.php?article66 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Projet ministériel de réforme de la direction d’école : Le directeur transformé en employé du maire ? Inacceptable !!! - [SNUDI-FO 02]
    évidemment ce transfert ouvrirait ensuite la voie à toutes sortes de mauvais coups création d un GRAF grade d accès fonctionnel pour les directeurs qui pourrait être attribué et retiré à tout moment sans aucun contrôle de la CAPD création d une filière spécifique liée à l emploi de directeur déconnecté des tâches d enseignement et du corps des PE Et en plus le ministre s apprêterait à conférer aux directeurs sans le dire un rôle de supérieur hiérarchique des adjoints en lui donnant la compétence en matière d animation pédagogique Par contre le ministre oppose un refus catégorique à toute discussion sur les revendications des personnels Aux représentants de notre syndicat qui demandaient l ouverture de discussions sur les revendications des directeurs le représentant du ministre a clairement répondu que Le ministre entend élargir les postes à profil au prétexte que les écoles ne se ressemblent pas il entend systématiser les affectations au profil en dehors des règles établies et du contrôle des délégués du personnel en CAPD généralisant l arbitraire et de la soumission il n y aurait pas d amélioration dans la pérennisation de l aide administrative qui serait toujours quand elle existe assurée par des personnels précaires il n y aurait pas de décharges de service supplémentaires il n y aurait pas de revalorisation indiciaire ou indemnitaire Le projet ministériel est inacceptable et le projet de référentiel doit être abandonné C est la mise en pratique de la logique des prétendues compétences individuelles découlant d un référentiel qui est en train d être imposé à tous les niveaux avec la mastérisation Cela débouche sur les parcours professionnels personnalisés des enseignants qui aboutissent à des affectations accordées à la tête du client et au versement d indemnités individualisées Tout comme il exige avec sa fédération la FNEC

    Original URL path: http://www.snudifo02.fr/spip.php?article67 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les directeurs doivent-ils faire signer la « Charte de laïcité » par les parents ? - [SNUDI-FO 02]
    est en fait qu un rappel du droit existant qu une information ou comme le dit aussi le ministère un support pédagogique C est ce que précise la circulaire du 6 septembre 2013 parue au BO du 12 septembre Cette Charte est ainsi dénuée de toute valeur juridique 2 La signature introduit une procédure de contractualisation contre la loi républicaine En invitant les parents à signer un texte de rappel réglementaire la ministre introduit donc une procédure de contractualisation ce qui ne peut qu affaiblir la loi républicaine Une telle initiative de nature contractuelle crée un précédent ceux qui ne signeront pas pourront considérer que la loi ne leur est pas applicable Dans cette démarche la laïcité devient une simple valeur à laquelle on peut adhérer ou pas si on signe ou non A l évidence la signature de la Charte ne peut être qu une nouvelle source de perturbations et de conflits dans les écoles 3 La signature de la Charte par les parents n est mentionnée que dans la circulaire de rentrée La circulaire d accompagnement de la Charte circulaire n 2013 144 du 6 9 2013 parue au BO n 33 du 12 septembre 2013 préconise différentes mesures et pistes pour une appropriation par l ensemble de la communauté éducative affichage diffusion de la Charte usages à des fins pédagogiques mais n évoque à aucun moment la signature de la Charte par les parents Les moyens d une diffusion et d une appropriation de la Charte peuvent être les suivants Il est recommandé de joindre la Charte de la laïcité à l École au règlement intérieur Sa présentation aux parents lors des réunions annuelles de rentrée sera l occasion pour les directeurs et directrices d école et pour les chefs d établissement de faire connaître la Charte

    Original URL path: http://www.snudifo02.fr/spip.php?article180 (2015-11-09)
    Open archived version from archive



  •