archive-fr.com » FR » U » UNIVEARTHS.FR

Total: 629

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • E5 : Observatoire numérique des phénomènes violents d’accrétion en gravité extrême | UnivEarthS
    LabeX UnivEarths Chacune de ces équipes a déjà abordé séparément et sous différents angles cette problématique soit sous la forme d études analytiques d observations ou de simulations numérique haute performance Alors que la communauté astrophysique française est à l heure actuelle en manque d un code numérique capable de décrire la dynamique d un plasma magnétisé en relativité générale le LabeX UnivEarths bénéficie d une conjonction unique où des plasmiciens numériques des observateurs en haute énergie ainsi que des numériciens spécialisés en relativité générale sont présents dans la même structure et possède un long historique de collaborations fructueuses En joignant nos forces notre but est de soutenir le développement d un code numérique GRMHD afin de réaliser des simulations numériques d accrétion de plasma sur objet compact et d en tirer des observations synthétiques Une des innovations de notre code consiste en sa capacité à pouvoir gérer n importe quel type de métriques relativistes y compris des métriques alternatives calculées numériquement et décrivant des systèmes complexes non accessibles aux métriques analytiques comme par exemple celles de Schwarzschild ou de Kerr Numerical Observatory of Violent Accretion systems NOVAs strong gravity and beyond Les trois équipes en interaction Notre équipe qui aborde un nouveau sujet d étude reliant les différentes expertises est composée de personnes habituées à travailler ensemble sur une gamme de sujets aussi variés que les sursauts gamma ou les systèmes protoplanétaires Dans notre projet nous prévoyons d utiliser nos approches distinctes pour aborder la création du premier code numérique GRMHD couplé à un code de tracé de rayons relativiste capable de produire des observations synthétiques des environnements d objets compacts à partir des simulations GRMHD effectuées AIM Axe haute énergie dirigée par J Rodriguez Cette équipe regroupe des experts d observations multi longueur d onde d objets compacts et possède un accès privilégié à une gamme importante d observations au travers de collaborations dédiées Cette large gamme d observation leur permet d aborder la problématique de l accrétion éjection et des mécanismes dominant ces systèmes en particulier en ce qui concerne leur variabilité rapide en X APC DASCA équipe simulation dirigée par F Casse et P Varniere L expertise de cette équipe englobe les études analytiques et numériques des systèmes d accrétion éjection et leur permet de mettre leurs travaux en contact direct avec les données observationnelles Ils participent au développement du projet MPI AMRVAC LUTH Axe Simulation de fluides relativistes dirigé par Z Meliani and E Gourgoulhon Z Meliani contribue depuis longtemps au développement du projet MPI AMRVAC et est maintenant totalement dévoué à l implémentation et l utilisation de la GRMHD pour l étude des objets compacts E Gourgoulhon est un des leaders mondiaux dans les applications théoriques et numériques de la relativité générale Numerical Observatory of Violent Accretion systems NOVAs strong gravity and beyond Distinguishing an ejected blob from alternative flare models at the Galactic centre with GRAVITY The black hole at the Galactic centre exhibits regularly flares of radiation the origin of which is

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/e5-observatoire-numerique-des-phenomenes-violents-daccretion-en-gravite-extreme?quicktabs_menu_e5_fr=0 (2015-10-10)
    Open archived version from archive


  • Semaine de l'Astrophysique Française | UnivEarthS
    ère des multi messagers Outils avancés d analyse de séries temporelles Anciens projets Exploratoires La formation des dunes et du climat sur Titan Impact des trous noirs sur leur environnement Projets Frontière La vie sur la planète terre Du Big Bang à l Univers du futur Support au PCCP L Univers catastrophique transitoire Projets Interface Géoparticules Physique fondamentale et géophysique dans l espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir PhD position Effect of the North South dichotomy on the thermal structure and evolution of Mars Experimental Dark Matter Search Post Doctoral Research Fellow Stages IGOSat Postes déjà pourvus Assistant e de communication du labex UnivEarthS Chef de projet ingénieur système pour un projet nanosatellite étudiants Pourvus en 2014 Chercher dans ce site Octobre Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/semaine-de-lastrophysique-francaise (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Le nouveau cluster est arrivé au FACe | UnivEarthS
    aux TeV NOVAs Les sursauts gamma à l ère des multi messagers Outils avancés d analyse de séries temporelles Anciens projets Exploratoires La formation des dunes et du climat sur Titan Impact des trous noirs sur leur environnement Projets Frontière La vie sur la planète terre Du Big Bang à l Univers du futur Support au PCCP L Univers catastrophique transitoire Projets Interface Géoparticules Physique fondamentale et géophysique dans l espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir PhD position Effect of the North South dichotomy on the thermal structure and evolution of Mars Experimental Dark Matter Search Post Doctoral Research Fellow Stages IGOSat Postes déjà pourvus Assistant e de communication du labex UnivEarthS Chef de projet ingénieur système pour un projet nanosatellite étudiants Pourvus en 2014 Chercher dans ce site Octobre Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/le-nouveau-cluster-est-arrive-au-face (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • E6 : Les sursauts gamma à l'ère des multi-messagers | UnivEarthS
    un sursaut gamma Crédits NASA De plus bien qu il y ait un consensus sur la nature du progéniture des sursauts longs comme étant de étoiles très massives la nature des sursauts courts fait encore débat Les modèles les plus populaires invoque la coalescence de deux objets compacts trous noirs ou étoiles à neutrons mais une preuve directe de ce scénario est toujours manquante Spectre des sursauts les hautes énergies L observation par Fermi LAT de plusieurs photons avec des énergies atteignant 50 100 GeV dans le référentiel de la source est encourageant sur les perspectives de détection de sursauts par les prochaines générations d instrument qui opéreront dans le domaine du GeV et du TeV En particulier l expérience CTA devrait observer entre 0 5 et 2 sursauts par an Inoue et al Astropart Phys 43 252 2013 Durant la durée de vie de la mission SVOM quelques sursauts seront mesurées dans le domaine 0 05 0 5 TeV par CTA c est d autant plus important après la rémanence importante détectée au GeV pour le sursaut GRB 130427A Tam et al ApJ 77 L13 2013 Une analyse conjointe des spectres résolus en temps avec les données SVOM et CTA aidera à la compréhension des mécanismes d accélération et d émission prenant place dans les jets des sursauts L étude de l émission prompte depuis le domaine d énergie sub MeV au sub TeV peut permettre de distinguer entre les modèles leptoniques et hadroniques et permettra d explorer la possibilité que les sursauts sont à l origine des rayons cosmiques d ultra haute énergie ce qui permettra de répondre à cette fascinante question de l origine des rayons cosmiques observés sur Terre avec des énergies supérieures à 10 10 GeV GRB et nouveaux messagers Pour le moment les neutrinos et les ondes gravitationnelles détectés par les expériences dédiées n ont pu être corrélés avec aucune source astrophysique Grâce à leur courte durée et leur flux élevé les sursauts gammas représentent sans doute la meilleure contrepartie électromagnétique et une détection simultanée serait une avancée décisive débutant ainsi l ère astronomique pour ces deux domaines de recherche Neutrinos les neutrinos sont des messagers particulièrement intéressants pour l étude de l Univers à haute énergie Ils sont neutres stables et intéragissent faiblement ils voyagent directement de leur lieu de création jusqu à l observateur sans être absorbés ni défléchis Les neutrinos peuvent jouer un rôle important dans la compréhension des processus d accélération des rayons cosmiques leur détection en provenance d une source identifiée étant une signature de processus d accélération hadronique En effet les neutrinos de haute énergie sont produits par des désintégrations de mésons principalement des pions π issus de collisions hadroniques provenant de l interaction de hadrons accélérés protons ou noyaux avec le milieu ambient ou avec le champ de photons local Les neutrinos émis ont typiquement 10 de l énergie des protons incidents La production de neutrinos de 10 14 eV nécessite l accélération de protons jusqu à

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/e6-les-sursauts-gamma-lere-des-multi-messagers?mini=node%2F333%2F2015-09 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • E6 : Les sursauts gamma à l'ère des multi-messagers | UnivEarthS
    un sursaut gamma Crédits NASA De plus bien qu il y ait un consensus sur la nature du progéniture des sursauts longs comme étant de étoiles très massives la nature des sursauts courts fait encore débat Les modèles les plus populaires invoque la coalescence de deux objets compacts trous noirs ou étoiles à neutrons mais une preuve directe de ce scénario est toujours manquante Spectre des sursauts les hautes énergies L observation par Fermi LAT de plusieurs photons avec des énergies atteignant 50 100 GeV dans le référentiel de la source est encourageant sur les perspectives de détection de sursauts par les prochaines générations d instrument qui opéreront dans le domaine du GeV et du TeV En particulier l expérience CTA devrait observer entre 0 5 et 2 sursauts par an Inoue et al Astropart Phys 43 252 2013 Durant la durée de vie de la mission SVOM quelques sursauts seront mesurées dans le domaine 0 05 0 5 TeV par CTA c est d autant plus important après la rémanence importante détectée au GeV pour le sursaut GRB 130427A Tam et al ApJ 77 L13 2013 Une analyse conjointe des spectres résolus en temps avec les données SVOM et CTA aidera à la compréhension des mécanismes d accélération et d émission prenant place dans les jets des sursauts L étude de l émission prompte depuis le domaine d énergie sub MeV au sub TeV peut permettre de distinguer entre les modèles leptoniques et hadroniques et permettra d explorer la possibilité que les sursauts sont à l origine des rayons cosmiques d ultra haute énergie ce qui permettra de répondre à cette fascinante question de l origine des rayons cosmiques observés sur Terre avec des énergies supérieures à 10 10 GeV GRB et nouveaux messagers Pour le moment les neutrinos et les ondes gravitationnelles détectés par les expériences dédiées n ont pu être corrélés avec aucune source astrophysique Grâce à leur courte durée et leur flux élevé les sursauts gammas représentent sans doute la meilleure contrepartie électromagnétique et une détection simultanée serait une avancée décisive débutant ainsi l ère astronomique pour ces deux domaines de recherche Neutrinos les neutrinos sont des messagers particulièrement intéressants pour l étude de l Univers à haute énergie Ils sont neutres stables et intéragissent faiblement ils voyagent directement de leur lieu de création jusqu à l observateur sans être absorbés ni défléchis Les neutrinos peuvent jouer un rôle important dans la compréhension des processus d accélération des rayons cosmiques leur détection en provenance d une source identifiée étant une signature de processus d accélération hadronique En effet les neutrinos de haute énergie sont produits par des désintégrations de mésons principalement des pions π issus de collisions hadroniques provenant de l interaction de hadrons accélérés protons ou noyaux avec le milieu ambient ou avec le champ de photons local Les neutrinos émis ont typiquement 10 de l énergie des protons incidents La production de neutrinos de 10 14 eV nécessite l accélération de protons jusqu à

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/e6-les-sursauts-gamma-lere-des-multi-messagers?quicktabs_menu_e6_fr=0 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Workshop : Gamma-Ray Bursts in the Multi-messenger Era | UnivEarthS
    l Univers du futur Support au PCCP L Univers catastrophique transitoire Projets Interface Géoparticules Physique fondamentale et géophysique dans l espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir PhD position Effect of the North South dichotomy on the thermal structure and evolution of Mars Experimental Dark Matter Search Post Doctoral Research Fellow Stages IGOSat Postes déjà pourvus Assistant e de communication du labex UnivEarthS Chef de projet ingénieur système pour un projet nanosatellite étudiants Pourvus en 2014 Chercher dans ce site Octobre Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Se connecter Mot de passe oublié Accueil Workshop Gamma Ray Bursts in the Multi messenger Era Le 20 08 2014 Nous avons organisé un workshop intitulé Gamma Ray Bursts in the Multi messenger

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/workshop-gamma-ray-bursts-multi-messenger-era (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • E7 : Outils avancés d'analyse de séries temporelles : application aux données Microscope | UnivEarthS
    séries temporelles E7 Outils avancés d analyse de séries temporelles application aux données Microscope Cosmologie et physique fondamentale Présentation Équipe Résultats expériences Actualités Outils avancés d analyse de séries temporelles application aux données Microscope Contexte Le Principe d Equivalence Faible PEF un postulat de base de la Relativité Générale RG établit l égalité entre la masse inerte et la masse grave universalité de la chute libre Sa validité peut être testée en mesurant le paramètre d Eötvös nul si le PEF est correct qui est proportionnel à la différence des accélérations subies dans le même champ gravitationnel par deux corps de composition différente La physique au delà de la RG par exemple les théories de gravitation inspirée par la théorie des cordes pourrait expliquer l accélération de l expansion de l Univers et résoudre le problème de l énergie noire Dans ce cas on s attend à une violation du PEF entre 10 18 et 10 13 les limites expérimentales actuelles sont de 10 13 Les expériences actuelles sur Terre atteignant leurs limites il devient important de tester le PEF dans l espace MICROSCOPE une mission du CNES dont le lancement est prévu en 2016 nous permettra d améliorer les limites actuelles de deux ordres de grandeurs Microscope MICROSCOPE Micro Satellite à traînée Compensée pour l Observation du Principe d Equivalence est fait de deux accéléromètres électrostatiques différentiels cylindriques ultrasensibles Le premier est fait de deux masses d épreuve coaxiales de même composition alliage de Platine et est utilisé pour contrôler les erreurs systématiques le second est fait de deux masses d épreuve coaxiales de composition différente alliages de Titane et de Platine et est utilisé pour tester le PEF Une violation du Principe d Equivalence est détectée par la différence des accélérations subies par les masses d épreuve le

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/e7-outils-avances-danalyse-de-series-temporelles-application-aux-donnees-microscope?mini=node%2F333%2F2015-09 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • E7 : Outils avancés d'analyse de séries temporelles : application aux données Microscope | UnivEarthS
    de séries temporelles E7 Outils avancés d analyse de séries temporelles application aux données Microscope Cosmologie et physique fondamentale Présentation Équipe Résultats expériences Actualités Outils avancés d analyse de séries temporelles application aux données Microscope Contexte Le Principe d Equivalence Faible PEF un postulat de base de la Relativité Générale RG établit l égalité entre la masse inerte et la masse grave universalité de la chute libre Sa validité peut être testée en mesurant le paramètre d Eötvös nul si le PEF est correct qui est proportionnel à la différence des accélérations subies dans le même champ gravitationnel par deux corps de composition différente La physique au delà de la RG par exemple les théories de gravitation inspirée par la théorie des cordes pourrait expliquer l accélération de l expansion de l Univers et résoudre le problème de l énergie noire Dans ce cas on s attend à une violation du PEF entre 10 18 et 10 13 les limites expérimentales actuelles sont de 10 13 Les expériences actuelles sur Terre atteignant leurs limites il devient important de tester le PEF dans l espace MICROSCOPE une mission du CNES dont le lancement est prévu en 2016 nous permettra d améliorer les limites actuelles de deux ordres de grandeurs Microscope MICROSCOPE Micro Satellite à traînée Compensée pour l Observation du Principe d Equivalence est fait de deux accéléromètres électrostatiques différentiels cylindriques ultrasensibles Le premier est fait de deux masses d épreuve coaxiales de même composition alliage de Platine et est utilisé pour contrôler les erreurs systématiques le second est fait de deux masses d épreuve coaxiales de composition différente alliages de Titane et de Platine et est utilisé pour tester le PEF Une violation du Principe d Equivalence est détectée par la différence des accélérations subies par les masses d épreuve

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/e7-outils-avances-danalyse-de-series-temporelles-application-aux-donnees-microscope?quicktabs_menu_e7_fr=0 (2015-10-10)
    Open archived version from archive