archive-fr.com » FR » U » UNIVEARTHS.FR

Total: 629

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • F2a : Support au PCCP | UnivEarthS
    Paris est un lieu de recherche d éducation et d échanges scientifiques dans le domaine de la cosmologie et plus généralement la physique de l Univers Il a été créé en février 2010 par George F Smoot prix Nobel de Physique 2006 lors de son recrutement comme professeur de l Université Paris Diderot qui a voulu créer un grand centre parisien dédié à la cosmologie Avec le support de l université Paris Diderot du CNRS IN2P3 et de l Observatoire de Paris le PCCP a pour objectif de favoriser les synergies entre les laboratoires parisiens actuellement APC LPNHE LUTh GEPI LPTENS pour développer la contribution de la communauté scientifique française dans le domaine en plein essor de la cosmologie Le LabEx UnivEarthS contribue au financement de certaines des actions du PCCP telles que l organisation de workshops l accueil de chercheurs et de postdoctorants mais aussi la formation des enseignants des lycées et collèges et la création d un MOOC Grand Public pour partager une aventure scientifique aux frontières de la connaissance Le 13 10 2014 Pierre Binétruy PR Paris Diderot George F Smoot Chaire d Excellence SPC Michel Spiro Conseiller Scientifique CEA Federico Piazza Postdoc CNRS Paris Diderot Andrea Tartari Postdoc LabEx F2 Chaire Excellence Mark Jackson Postdoc Paris Diderot Mauro Pieroni Doctorant SPC fellowship Marie Verleure Chef de Projet Paris Diderot Enseigner l Univers 2013 Le 13 10 2014 Outreach Enseigner l Univers Sessions annuelles de 3 jours de formation des professeurs des collèges et lycées MOOC Grand Public Massive Open Online Course Gravité Du Big Bang aux trous noirs Activités scientifiques Workshops Conférences Financements Accueil de chercheurs stagiaires Postdoctorants Atelier détecteur de CMB Carte des concepts de la cosmologie Le 13 10 2014 Voir le site du PCCP pariscosmo fr Le 13 10 2014 Probing Massive Stars

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/f2a-support-au-pccp (2015-10-10)
    Open archived version from archive


  • F3 : L'Univers catastrophique transitoire | UnivEarthS
    des éjections de particules relativistes Ces observatoires permettent aussi de sonder leur rétroaction sur l environnement immédiat Vue artistique d une petite partie du réseau de télescope radio SKA une décision au sujet de la sélection du site de SKA Australie et ou Afrique du Sud doit être prise dans les prochains mois Des améliorations algorithmiques pour la détection des transitoires seront primordiales afin d utiliser pleinement les nouvelles capacités offertes par ces nouveaux télescopes radio De même il sera aussi nécessaire d innover dans le domaine du stockage du volume considérable de données attendu ou dans le domaine de l imagerie en temps réel pour la détection des sources transitoires Les équipes LOFAR sont actuellement au travail pour réaliser les développements de ces premières générations de logiciels La caractérisation de ces transitoires ainsi que leur identification à d autres longueurs d ondes représentent un autre challenge qu il sera nécessaire d accomplir afin de bien cerner une nouvelle réalité physique LOFAR est un radio télescope actuellement en construction aux Pays Bas et dans les pays voisins Image de la station LOFAR basse fréquence de Nançay en France Astrophysique des hautes énergies L Univers catastrophique transitoire Stéphane Corbel Professeur des Universités AIM Isabelle Grenier Professeur des Universités AIM Jean Luc Starck Chercheur CEA AIM Page web Julien Girard Post doc LabEx UnivEarthS AIM Page web à venir Ming Jiang Doctorant CEA AIM Page web Hugh Garsden LEDA project Harvard Observatory ex post doc LabEx UnivEarthS Page web En collaboration avec Cyril Tasse GEPI Observatoire de Paris et les collaborations LOFAR TKP MeerKAT ThunderKAT et ASKAP VAST Astrophysique des hautes énergies Résultats passés Les efforts de l équipe du projet Frontière ont porté sur la création d un imageur parcimonieux destiné à l imagerie par synthèse d ouverture des données obtenus par les nouveaux interférométres géants comme LOFAR et SKA La reconstruction d images à partir de données simulées et réelles ont permis de mettre en évidence la robustesse d un tel imageur ainsi que sa capacité à former des images super résolues spatialement voir le fait marquant CEA ici La page associé au développement du code est sur le site de CosmoStat par là Les travaux d imagerie sont consignés dans une première publication dans A A Garsden et al 2015 Travaux en cours L étape suivante est l extension de cet imageur à la dimension temporelle afin de reconstruire de manière robuste l information des sources transitoires présentes dans les données interféromètriques qui sont difficiles à imager correctement avec les méthodes classiques La troisième étape est la construction d un imageur multicanal permettant d intégrer l information fréquentielle des données pour permettre non seulement de contraindre les flux dans l image mais également l information spectral des sources indices spectraux par utilisation d une technique de séparation de composantes Les deux étapes constituent le travail actuel Ming Jiang doctorant à AIM CEA Saclay et de Julien Girard Post doctorant UnivEarthS Ces outils génériques seront compatibles avec les interféromètres nouvelle

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/f3-lunivers-catastrophique-transitoire (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Projets Interface | UnivEarthS
    au PCCP L Univers catastrophique transitoire Projets Interface Géoparticules Physique fondamentale et géophysique dans l espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/projets-interface (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • I2 : Géoparticules | UnivEarthS
    pour tomographier les structures superficielles volcans parois instables couverture géologique de sites de stockage souterrains déchets nucléaires CO2 Le programme de recherche comporte les principaux points suivants La modélisation des gerbes cosmiques source naturelle des muons utilisés en tomographie est essentielle pour déterminer le niveau de bruit et déterminer l atténuation du flux causé par l écran rocheux La modélisation du spectre d anti neutrinos de réacteur un bruit de fond pour les géo neutrinos s appuyant sur les mesures obtenues dans le cadre de l expérience Double Chooz 2011 2016 Les mesures de géo neutrinos sont dominées par le signal provenant de la croûte continentale qui masque le signal provenant du manteau Nous allons explorer deux voies pour traiter ce problème détecter les géo neutrinos en différents endroits soustraire l influence de la croûte à l aide d une modélisation Astrophysique des hautes énergies Géoparticules APC Luca Agostino PhD student Anatael Cabrera Physicist Jaime Dawson Physicist Davide Franco Physicist Didier Kryn Physicist Michel Obolensky Physicist Thomas Patzak Professor Alessandra Tonazzo Professor co PI Daniel Vignaud Researcher IPGP Dominique Gibert Physicist co PI Claude Jaupart Professor Kevin Jourde PhD student Nolwenn Lesparre Post doc Jacques Sibilla Engineer Astrophysique des hautes énergies Géoparticules Telescopes à muons pour la tomograhie des volcans Les télescopes construits précédemment sont en cours d amélioration pour réaliser les expériences du projet La résolution temporelle de l électronique du télescope basé en Guadeloupe a été améliorée de 10 ns à 1 ns Cette amélioration a considérablement augmenté les capacités de détection et de filtrage des particules En particulier il est désormais possible d utiliser un critère de sens de progagation qui permet d éliminer beaucoup plus efficacement le bruit produit par le flux arrière remontant rencontré sur certains sites de mesure Le télescope de Guadeloupe vient également de recevoir un vérin et une base tournante qui permettent d orienter l instrument très facilement Le banc de test MEMPHYNO Une tomographie du bâtiment a été faite avec les données de l hodoscope à muons Le premières données ont été rises avec la carte d éléctronique pour une matrice de 16 PMTs Voir les détails sur la présentation et e Print arXiv 1306 6865 physics ins det L expérience de neutrinos BOREXINO La nouvelle analyse des géo neutrinos est publiée e Print arXiv 1303 2571 hep ex L expérience de neutrinos de réacteur DOUBLE CHOOZ Mesure de la directionalité des anti neutrinos Thèse en cours R Roncin Mesure préicse du spectre d anti neutrinos de réacteur pour l analyse des oscillations http arxiv org abs 1207 6632 http arxiv org abs 1301 2948 Simulation détaillée du flux de muons avec le code de simulation MUSIC http arxiv org abs 1210 3748 Astrophysique des hautes énergies Géoparticules Neutrino Geoscience Workshop 2015 10 juin 2015 15 17 La conférence Neutrino Geoscience 2015 se déroulera à l IPGP du 15 au 17 juin 2015 http www ipgp fr fr evenements neutrino geoscience 2015 conference En savoir plus Postdoctoral position at the interface

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/i2-geoparticules (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • I3 : Physique fondamentale et géophysique dans l'espace | UnivEarthS
    http www esa int Our Activities Space Science LISA Pathfinder overview a pour but de tester les briques technologiques nécessaires au vol inetriel et plus spécifiquement la démonstration des techniques envisagées dans la mission eLISA détection d ondes gravitationnelles La mission LISA Pathfinder doit être lancée en 2015 Les développements technologiques faits pour LISA Pathfinder ont montré que la physique à prendre en compte pour la compréhension des bruits de poussée effets de surface par exemple était complexe et la caractérisation difficile à mettre en oeuvre au sol L objectif de ce projet est donc de mettre en place les outils d analyse et les simulations nécessaires à l exploitation des données de la mission LISA Pathfinder plus particulièrement orientés vers la modélisation et la caractérisation des micropropulseurs à gaz froid qui seront embarqués Ces études font l objet d une thèse entamée en octobre 2012 Vue du satellite LISA Pathfinder On distingue 2 blocs de 4 micro propulseurs Vers une nouvelle génération de sismomètres Planétaires Mars et la Lune se caractérisent par une activité sismique beaucoup plus faible que la Terre 100 fois moindre pour Mars 10000 fois moindre pour la Lune et les signaux sismiques seront donc associés à des séismes de faible magnitude compares aux séismes terrestres Quelques séismes de magnitude 5 6 par an sont ainsi attendus sur Mars et les séismes les plus forts détectés sur la Lune pendant les 7 années d opération des sismomètres Apollo avaient ainsi une magnitude de 4 5 Mais ces amplitudes très faibles un million de fois plus faible à longue période par exemple être un séisme de magnitude 8 5 terrestre et un séisme lunaire de magnitude 4 5 sont contrecarrées par un bruit sismique beaucoup plus faible Il n y a ainsi pas sur ces planètes les pics de bruit micro sismique terrestres associés aux ondes sismiques générées par les vagues océaniques et dans le cas extrême de la Lune l absence d atmosphère implique que les seules vibration de la surface sont celles associées aux micro impactes de météorites et à l activité sismique de la planète Il est donc nécessaire de développer des instruments d une extrême sensibilité pour atteindre le bruit de fond sismique de ces planètes et pour pouvoir ainsi détecter d une manière optimum l activité sismique de ces dernières Avec la sélection de la mission INSIGHT une première génération de sismomètre planétaire seront déployés sur Mars en 2016 Ce projet est donc focalise sur la seconde génération d instruments qui seront a priori déployés sur la Lune ou Mars entre 2020 et 2015 De part leur sensibilité extrême les objectifs scientifiques d ces instruments seront doubles sur la Lune et Mars l objectif principal sera de détecter les signaux très longues périodes associés aux modes propres d oscillation qu ils soient excites par la turbulence atmosphérique sur Mars ou par les plus gros séismes ou impacts de météorites sur la Lune sur la Lune l objectif sera détecter des signaux sismiques

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/i3-physique-fondamentale-et-geophysique-dans-lespace (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • I6 : De la poussière aux planètes | UnivEarthS
    26 papers published or under review in total since september 2013 in international peer reviewed journal 2 papers in Science accepted 2 papers in Nature Geoscience under review Theme 1 1 Baillié K Charnoz S Time Evolution of a Viscous Protoplanetary Disk with a Free Geometry Toward a More Self consistent Picture 2014 Apj 786 id 35 2 Tajeddine R N Rambaux Lainey S charnoz and 3 co authors Constraints on Mimas interior from Cassini ISS libration measurements Accepted in SCIENCE publication in Nov 2014 3 S Charnoz J Aléon N Chaumard E Tailliffet Formation of CAI by coagulation and fragmentation Submitted to Icarus Moderate revisions required 4 Baillié K Charnoz S Pantin E Evolution of front regions and planet traps in an evolving protoplanetary disk Submitted to A A 5 Charnoz S Michaut C Dynamical and thermodynamical evolution of the protoluar disk Submitted to Icarus 6 Chaussidon M Liu M C Early Solar System processes from nebular gas to the precursors of the Earth AGU Monograph Early Earth under revision 7 Furi E Chaussidon M Marty B accepté Evidence for an early nitrogen isotopic evolution in the solar nebula from volatile analyses of a CV3 CAI Geochim Cosmochim Acta 8 Luu T H Young E D Gounelle M Chaussidon M en révision A short time interval for condensation of high temperature silicates in the solar accretion disk Proc Nat Acad Sci 9 Mishra R Chaussidon M 2014 Fossil records of high level of 60 Fe in chondrules from unequilibrated chondrites Earth Planet Sci Lett 398 90 100 10 Moreira M Charnoz S The origin of the neon isotopes in chondrites and Earth Submitted to EPSL 11 Paul S Savage Heng Chen Igor S Puchtel Gregory Shofner J Siebert J Badro F Moynier Under review Nature Geoscience 12 Moynier F et Fegley B The Earth s building blocks AGU monograph accepted with revisions 13 Chen H Moynier F Humayun M Bishop MC Williams J Cosmogenic effects on Cu isotopes in IVB iron meteorites Implications for the Hf W chronometry Geochimica et cosmochimica acta Accepted with revisions Theme 2 1 Miljković K M A Wieczorek G S Collins M Laneuville G A Neumann H J Melosh S C Solomon R J Phillips D E Smith and M T Zuber 2013 Asymmetric distribution of lunar impact basins caused by variations in target properties Science 342 724 726 doi 10 1126 science 1243224 2 Laneuville M M A Wieczorek D Breuer and N Tosi 2013 Asymmetric thermal evolution of the Moon J Geophys Res Planets 118 1435 1452 doi 10 1002 jgre 20103 3 Thorey C and C Michaut 2014 A model for the dynamics of crater centered intrusion Application to lunar floor fractured craters J Geophys Res Planets 119 286 312 doi 10 1002 2013JE004467 4 Laneuville M M A Wieczorek D Breuer J Aubert G Morard T Ru ckriemen 2014 A long lived lunar dynamo powered by core crystallization Earth Planet Sci Lett 401 251 260 doi 10 1016 j epsl 2014 05 057 5 Miljkovic K M A Wieczorek G S Collins S C Solomon D E Smith M T Zuber Excavation of the lunar mantle by basin forming events on the Moon Earth Planet Sci Lett in revision 6 Price M C Ramkissoon N K McMahon S Miljkovic K Parnell J Wozniakiewicz P J Kearsley A T Blamey N J F Cole M J Burchell M J 2014 Limits on methane release and generation via hypervelocity impact of Martian analogue materials Int J Astrobiology 13 132 140 doi 10 1017 S1473550413000384 Theme 3 1 S Rodriguez A Garcia A Lucas T Appéré A Le Gall E Reffet L Le Corre S Le Mouélic T Cornet S Courrech du Pont C Narteau O Bourgeois J Radebaugh K Arnold J W Barnes C Sotin R H Brown R D Lorenz and E P Turtle Global mapping and characterization of Titan s dune fields with Cassini correlation between RADAR and VIMS observations Icarus doi 10 1016 j icarus 2013 11 017 2014 2 A Lucas S Rodriguez C Narteau B Charnay T Tokano A Garcia M Thiriet S Courrech du Pont A G Hayes R D Lorenz Origin and morphology of Titan s dune GRL in press 3 S Courrech du Pont C Narteau X Gao Two modes for dune orientation Geology doi 10 1130 G35657 1 2014 4 B Charnay E Barth S Rafkin C Narteau S Lebonnois S Rodriguez S Courrech du Pont and A Lucas Methane storms control Titan s dune orientation Nature Geoscience under review 5 L Ping C Narteau Z Dong S Courrech du Pont Emergence of oblique dunes in a landscape scale experiment Nature Geoscience 7 99 103 2014 6 X Gao D Zhang O Rozier C Narteau Transport capacity and saturation mechanism in a real space cellular automaton dune model Advances in Geosciences 37 40 49 2014 7 D Zhang X Yang O Rozier C Narteau Mean sediment residence time in barchan dunes Journal of Geophysical Research 119 451 463 2014 2 CONFERENCE AND WORKSHOPS PRESENTATIONS AND OR ORGANISATIONS 32 presentations at international conferences 1 special session organisation Theme 1 1 Taillifet E Baillié K Charnoz S Aléon J Origin of refractory inclusion diversity by turbulent transport in the inner solar nebula 2013 45 th LPSC conference Houston TX 2 Crida A Charnoz S SATELLITE FORMATION spreading of rings beyond the Roche radius 2014 SF2A conference 3 Crida A Charnoz S SATELLITE FORMATION spreading of rings beyond the Roche radius 2014 Protostar and Planets 6 conference 4 S Charnoz Satellite formation from rings 2014 PNP meeting October 2014 5 Charnoz S Crida A Formation of regular satellites from the spreading of massive rings Why some planets have one moon and other have many 45 th DPS conference Denver 6 Charnoz S Michaut C Dynamical and thermodynamical evolution of the protoplanetary disk ACCRETE meeting Nice 2014 7 Charnoz S Michaut C Dynamical and thermodynamical evolution of the protoplanetary disk DPS 2014 Arizona 8 Charnoz S Challenge

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/i6-de-la-poussiere-aux-planetes (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Anciens projets Interface | UnivEarthS
    PCCP L Univers catastrophique transitoire Projets Interface Géoparticules Physique fondamentale et géophysique dans l espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir PhD

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/anciens-projets-interface (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • I1 : Formation et début de l'évolution des systèmes planétaires | UnivEarthS
    nous allons enquêter sur l origine de la Lune son évolution rapide et le processus de formation de cratères d impact dans notre système solaire Sciences planétaires Formation et début de l évolution des systèmes planétaires Personnels permanents Sébastien Charnoz Astrophysique Interactions Mulit échelles AIM Laboratoire Anneaux Planètes Disque Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A Bureau 719 sebastien charnoz cea fr Pierre Olivier Lagage Astrophysique Interactions Mulit échelles AIM CEA Saclay Bat 709 Gif sur Yvette pierre olivier lagage cea fr Philippe Lognonné Institut de Physique du Globe de Paris IPGP Planétologie et Sciences Spatiales Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A Bureau 707 lognonne ipgp fr Chloé Michaut Institut de Physique du Globe de Paris IPGP Planétologie et Sciences Spatiales Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A Bureau 717 michaut ipgp fr Manuel Moreira Institut de Physique du Globe de Paris IPGP Géochimie et Cosmochimie IPGP 1 rue Jussieu Bureau 561 moreira ipgp fr Mark A Wieczorek Institut de Physique du Globe de Paris IPGP Planétologie et Sciences Spatiales Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A Bureau 722 wieczor ipgp fr Post docs et étudiants de thèse Katarina Miljković post doc Institut de Physique du Globe de Paris Planétologie et Sciences Spatiales Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A bureau 713 miljkovic ipgp fr Matthieu Laneuville étudiant de thèse Institut de Physique du Globe de Paris Planétologie et Sciences Spatiales Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A bureau 724 laneuville ipgp fr Clément Thorey étudiant de thèse Institut de Physique du Globe de Paris Planétologie et Sciences Spatiales Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A bureau 724 thorey ipgp fr Sciences planétaires Formation et début de l évolution des systèmes planétaires Suivi de la première phase de la formation des planètes Les premiers solides Le laboratoire AIM Astrophysique Interactions Multi Échelle est impliqué dans plusieurs programmes infrarouge comme le VLT VISIR et auront une garantie de temps sur le spectro imageur et coronographe MIRI sur l avenir télescope spatial James Webb JWST Images de disques protoplanétaires entourant des étoiles jeunes 10 7 ans va révéler les premières phases de la formation des planètes Les distributions spatiales et la taille de la poussière les premiers solides sont affectés par la formation continue planète et à partir de ces observations principales questions pourront être abordées à propos de l évolution des propriétés du disque et comment l dépendre de l âge et de la métallicité stellaire Planètes incorporé dans leurs disques seront directement imagés et leurs interactions seront étudiées directement Plus près de nous le disque protoplanétaire ancienne de notre système solaire a laissé une foule de renseignements fossiles enfouis dans les matériaux solides qui composent notre système planétaire Les mesures en laboratoire isotopiques avec des spectromètres de masse et des sondes ioniques dans les météorites comètes et autres matériaux planétaires donner de précieux contraintes chronologiques sur la formation des premiers solides CAI chondres L utilisation des éléments radioactifs de courte durée de vie permet une chronologie très fine de ces objets par exemple 26 Al Chronologie des marqueurs pouvez également limiter l importance du retraitement des premiers embryons planétaires dans la formation des embryons à un stade avancé et plus Comment a été traitée la poussière pendant les premiers millions d années n est pas claire Le vent solaire et l irradiation peut avoir modifié la chimie et les signatures isotopiques des grains pré solaires et les solides formés in situ Des mesures isotopiques oxygène gaz rares de courte durée isotopes radiogéniques peut également caractériser les différents corps à partir de laquelle les planètes telluriques ont été assemblés et fournir des indices sur l origine de leurs matières volatiles Le couplage de ces résultats avec des simulations numériques de la formation des planètes est fondamentale à une meilleure compréhension de l évolution des systèmes planétaires Le laboratoire AIM dirige l élaboration d un programme de modélisation à grande mettant l accent sur 1 le transport des premiers solides dans le disque protoplanétaire et leur incorporation dans des embryons y compris la dynamique turbulente effets radiatifs et planète disque interactions Chimie seront inclus dans les codes N corps de transport de la poussière Nous allons interpréter les données d imagerie du télescope en terme de structures de disques 3D Nous interpréterons des abondances isotopiques dans les météorites de vérifier si le transport dynamique est possible des différents réservoirs région comète région solaire source extrasolaire photosphère disque à la zone de planète terrestre et si la Terre a accumulée à partir d embryons locales ou d organismes répartis dans le disque Détection des exoplanètes La détection et l imagerie directe des exoplanètes avec le télescope spatial James Webb représenteront une grande avancée dans notre compréhension de la formation des planètes Les super terres seront détectées au cours de leur transit ce qui permettra de fournir la taille et l orbite de la planète ainsi qu un accès direct à l atmosphère de l exoplanète ou de sa surface par le biais de mesures spectroscopiques La surface de ces planètes sera donc caractérisée et donnera des contraintes importantes sur leur processus de formation Plus éloignés de l étoile 10 UA les exoplanètes de type géantes gazeuses et le disque stellaire sont aussi à la portée de l imagerie directe Ces observations fourniront des données directes sur l interaction des jeunes planètes avec leurs disques Si le système est jeune 10 Ma les processus de migration pourront être contraints ainsi que les processus de formation des satellites Si le système est plus âgé 10 Ma le disque peut être semblable à la ceinture de Kuiper et les modèles d évolution de la ceinture pourront être testés et comparés à notre système solaire Un important programme de simulation numérique sera implémenté principalement sous la forme de codes N corps afin de simuler l assemblage des planètes à partir d embryons et de suivre l évolution de leur composition chimique de

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/i1-formation-et-debut-de-levolution-des-systemes-planetaires (2015-10-10)
    Open archived version from archive