archive-fr.com » FR » U » UNIVEARTHS.FR

Total: 629

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Formation et début de l’évolution des systèmes planétaires | UnivEarthS
    Impact des trous noirs sur leur environnement Projets Frontière La vie sur la planète terre Du Big Bang à l Univers du futur Support au PCCP L Univers catastrophique transitoire Projets Interface Géoparticules Physique fondamentale et géophysique dans l espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir PhD position Effect of the North South dichotomy on the thermal structure and evolution of Mars Experimental Dark Matter Search Post Doctoral Research Fellow Stages IGOSat Postes déjà pourvus Assistant e de communication du labex UnivEarthS Chef de projet ingénieur système pour un projet nanosatellite étudiants Pourvus en 2014 Chercher dans ce site Septembre Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Se connecter Mot de passe oublié Accueil Formation et début de l évolution des systèmes

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/category/projets/formation-et-debut-de-levolution-des-systemes-planetaires?mini=node%2F333%2F2015-09 (2015-10-10)
    Open archived version from archive


  • Résultats / expériences du projet I1 | UnivEarthS
    de courte durée isotopes radiogéniques peut également caractériser les différents corps à partir de laquelle les planètes telluriques ont été assemblés et fournir des indices sur l origine de leurs matières volatiles Le couplage de ces résultats avec des simulations numériques de la formation des planètes est fondamentale à une meilleure compréhension de l évolution des systèmes planétaires Le laboratoire AIM dirige l élaboration d un programme de modélisation à grande mettant l accent sur 1 le transport des premiers solides dans le disque protoplanétaire et leur incorporation dans des embryons y compris la dynamique turbulente effets radiatifs et planète disque interactions Chimie seront inclus dans les codes N corps de transport de la poussière Nous allons interpréter les données d imagerie du télescope en terme de structures de disques 3D Nous interpréterons des abondances isotopiques dans les météorites de vérifier si le transport dynamique est possible des différents réservoirs région comète région solaire source extrasolaire photosphère disque à la zone de planète terrestre et si la Terre a accumulée à partir d embryons locales ou d organismes répartis dans le disque Détection des exoplanètes La détection et l imagerie directe des exoplanètes avec le télescope spatial James Webb représenteront une grande avancée dans notre compréhension de la formation des planètes Les super terres seront détectées au cours de leur transit ce qui permettra de fournir la taille et l orbite de la planète ainsi qu un accès direct à l atmosphère de l exoplanète ou de sa surface par le biais de mesures spectroscopiques La surface de ces planètes sera donc caractérisée et donnera des contraintes importantes sur leur processus de formation Plus éloignés de l étoile 10 UA les exoplanètes de type géantes gazeuses et le disque stellaire sont aussi à la portée de l imagerie directe Ces observations fourniront des données directes sur l interaction des jeunes planètes avec leurs disques Si le système est jeune 10 Ma les processus de migration pourront être contraints ainsi que les processus de formation des satellites Si le système est plus âgé 10 Ma le disque peut être semblable à la ceinture de Kuiper et les modèles d évolution de la ceinture pourront être testés et comparés à notre système solaire Un important programme de simulation numérique sera implémenté principalement sous la forme de codes N corps afin de simuler l assemblage des planètes à partir d embryons et de suivre l évolution de leur composition chimique de base qui est pertinente pour les étapes de milieu et de fin de formation de la planète Les interactions avec le disque environnant pourront être incluses sous la forme d algorithmes de particules test pour le disque de débris ou sous la forme d un disque gazeux eulérien Dans ce dernier cas un effort portera sur une modélisation appropriée des effets radiatifs afin d aller au delà des modèles de disque locaux de type isothermes Origine et évolution précoce de la Lune Le système Terre Lune est unique parmi les planètes telluriques

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/resultats-experiences-du-projet-i1 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Equipe du projet I1 | UnivEarthS
    espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir PhD position Effect of the North South dichotomy on the thermal structure and evolution of Mars Experimental Dark Matter Search Post Doctoral Research Fellow Stages IGOSat Postes déjà pourvus Assistant e de communication du labex UnivEarthS Chef de projet ingénieur système pour un projet nanosatellite étudiants Pourvus en 2014 Chercher dans ce site Octobre Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Se connecter Mot de passe oublié Accueil PRÉSENTATION Domaines Equipe du projet I1 Personnels permanents Sébastien Charnoz Astrophysique Interactions Mulit échelles AIM Laboratoire Anneaux Planètes Disque Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A Bureau 719 sebastien charnoz cea fr Pierre Olivier Lagage Astrophysique Interactions Mulit échelles AIM CEA Saclay Bat 709 Gif sur Yvette pierre olivier lagage cea fr Philippe Lognonné Institut de Physique du Globe de Paris IPGP Planétologie et Sciences Spatiales Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A Bureau 707 lognonne ipgp fr Chloé Michaut Institut de Physique du Globe de Paris IPGP Planétologie et Sciences Spatiales Univ Paris Diderot 35 rue Hélène Brion Lamarck A Bureau 717 michaut ipgp fr Manuel Moreira Institut de Physique du Globe de Paris IPGP Géochimie et Cosmochimie IPGP 1 rue Jussieu Bureau 561 moreira ipgp fr Mark A Wieczorek Institut de Physique du Globe de Paris IPGP Planétologie et Sciences

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/equipe-du-projet-i1 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Présentation du projet I1 | UnivEarthS
    frustrant de ne pas savoir répondre à de simples questions sur notre Systèmes Solaires mais nous sommes maintenant confrontés à l observation de nouveaux de systèmes planétaires entourant d autres étoiles dont la plupart sont très différents du nôtre Aujourd hui il est généralement admis que les planètes se sont formées par un processus d accrétion hiérarchique à partir de poussières jusqu à des tailles planétaires L accumulation de gaz par des instabilités gravitationnelles les collisions entre les objets solides et les résonances orbitales sont tous des processus connus pour jouer un rôle important lors de la formation de de notre Système Solaire Le plus ancien de ces processus ne sont plus actifs aujourd hui mais leurs conséquences pourrais être détectables dans d autres systèmes planétaires jeunes grâce à l observation par des caméras de haute précision telles que celles qui seront installées sur le télescope spatial JWST James Webb Telescope Cependant même les observations les plus précises depuis l espace ne seront pas en mesure de résoudre toutes nos questions et des outils de modélisation physique tels que des simulations numériques sophistiquées et des mesures en laboratoires seront nécessaires Dans le premier million d années de la formation planétaires les grains et le gaz du disque protoplanétaire se sont condensés pour former les premiers solides dont les météorites sont le témoignage Dans les météorites actuelles nous avons la signature de ces processus primordiaux qui nous permettent de comprendre les conditions physiques de la formation des planètes il y avait un disque chaud dans la region terrestre chauffé par l étoile et par la turbulence qui a évolué rapidement pour donner naissance aux planètes et à leurs satellites Or les conditions dans lesquelles se sont formées les planètes et les météorites sont mal connues Le Soleil était il plus brillant qu aujourd hui Y avait il de l eau au niveau de la Terre Où ont été formés les premiers minéraux Comment a été la matière a t elle été transportées Toutes ces questions sans réponse nécessitent des modélisations numériques de la nébuleuse protosolaire et des expériences confrontées aux expériences de laboratoire pour comprendre les phases primordiales de la formation planétaire L observation des disques protoplanétaires et d exoplanètes à l aide du JWST donneront des contraintes critiques sur les processus de formation planétaire La fin de l accrétion planétaire a été dominée par les collisions géantes de haute énergie entre embryons planétaires Le système Terre Lune est été probablement crée par une collision de deux embryons planétaires où le corps ayant impacté la proto Terre était peut être aussi grand que Mars A l issue de cet impact de grandes quantités de matière projetées en orbite autour de la Terre se sont réaccumulées pour finalement former la Lune Depuis sa formation l activité géologique interne de la Lune a été relativement calme cela fait donc d elle un endroit idéal pour étudier les processus précoces de formation du système solaire L énergie libérée par cette collision a t elle

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/presentation-du-projet-i1 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Cosmologie et physique fondamentale | UnivEarthS
    projet nanosatellite étudiants Pourvus en 2014 Chercher dans ce site Septembre Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Se connecter Mot de passe oublié Accueil Cosmologie et physique fondamentale E7 Outils avancés d analyse de séries temporelles application aux données Microscope Cosmologie et physique fondamentale Recrutements dans le projet I3 Le 14 12 2012 Henri Inchauspe vient d être recruté en thèse en oct 2012 sur la préparation à la caractérisation des micropropulseurs embarqués sur LISA Pathfinder John Nelson est arrivé en contrat post doctoral au 1 er décembre sur le développement d un dispositif interférométrique de lecture pour sismomètres planétaires Bienvenue à eux deux Cosmologie et physique fondamentale Sciences planétaires Sélection de la mission INSIGHT Le 14 12 2012 La NASA sélectionne INSIGHT avec à son bord le sismomètre planétaire de 1ere génération SEIS En savoir plus sur le sismomètre SEIS http seis ipgp fr Cosmologie et physique fondamentale Sciences planétaires Le plus grand radio télescope mondial SKA s installera en Afrique du Sud et en Australie Le 29 05 2012 Astrophysique des hautes énergies Cosmologie et physique fondamentale Lire la suite Publications du projet I3 A SPACE VERY BROAD BAND VBB SEISMOMETER Insight The next NASA Discovery 12 Mission to MARS O Robert J Gagnepain Beyneix T Nébut S Tillier S Deraucourt K Hurst T Gabsi P Lognonné W B Banerdt D Mimoun M Bierwirth S Calcutt U Christensen D Giardini L Kerjean Ph Laudet D Mance R Perez T Pike R Roll P Zweifel and the SEIS Team Download http www ipgp fr pages 02050612 php Cosmologie et physique fondamentale Sciences planétaires Equipe I3 Sismomètre Planétaire IPGP

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/category/domaines/cosmologie-et-physique-fondamentale?mini=node%2F333%2F2015-09 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Publications du projet I3 | UnivEarthS
    climat sur Titan Impact des trous noirs sur leur environnement Projets Frontière La vie sur la planète terre Du Big Bang à l Univers du futur Support au PCCP L Univers catastrophique transitoire Projets Interface Géoparticules Physique fondamentale et géophysique dans l espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir PhD position Effect of the North South dichotomy on the thermal structure and evolution of Mars Experimental Dark Matter Search Post Doctoral Research Fellow Stages IGOSat Postes déjà pourvus Assistant e de communication du labex UnivEarthS Chef de projet ingénieur système pour un projet nanosatellite étudiants Pourvus en 2014 Chercher dans ce site Octobre Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Se connecter Mot de passe oublié Accueil PRÉSENTATION Domaines Publications du

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/node/200 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Equipe I3 | UnivEarthS
    L Univers catastrophique transitoire Projets Interface Géoparticules Physique fondamentale et géophysique dans l espace De la poussière aux planètes Anciens projets Interface Formation et début de l évolution des systèmes planétaires La jeunesse du rayonnement cosmique et son émergence Développement d instrumentation gamma Projets Jeune Équipe Géophysique expérimentale Projet Valorisation Diffusion des données visualisation et nuage informatique PUBLICATIONS ENSEIGNEMENT Projet nanosatellite étudiant IGOsat UnivEarthS EMPLOI Postes à pourvoir PhD position Effect of the North South dichotomy on the thermal structure and evolution of Mars Experimental Dark Matter Search Post Doctoral Research Fellow Stages IGOSat Postes déjà pourvus Assistant e de communication du labex UnivEarthS Chef de projet ingénieur système pour un projet nanosatellite étudiants Pourvus en 2014 Chercher dans ce site Octobre Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Se connecter Mot de passe oublié Accueil PRÉSENTATION Domaines Equipe I3 Sismomètre Planétaire IPGP Philippe Lognonné IPGP Professeur Université Paris Diderot Planétologie et Sciences Spatiales lognonne ipgp fr Sébastien de Raucourt IPGP Ingénieur de Recherche Université Paris Diderot Planétologie et

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/equipe-i3 (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Présentation du projet I3 | UnivEarthS
    le efforts de R D vers des techniques de mesures ultra précises afin par exemple d explorer les nouvelles technologies permettant des mesures d accélération ultra précise par exemple avec des systèmes optiques ou quantiques de réduire la masse des capteurs et d intégrer plus encore les électroniques de contrôle grâce à de l intégration 3D de modéliser et de mieux comprendre la physique des propulseurs de très faible poussée Ces nouveaux instruments nous permettront de nouveaux défis scientifiques dont les deux principaux sont présentés ci dessous Vers une nouvelle génération de micro propulseurs Beaucoup de futures missions spatiales en physique fondamentale p ex MICROSCOPE eLISA requierent un positionnement extrêmement précis sur une géodésique i e une trajectoire purement inertielle Pour ce faire il est nécessaire de disposer de propulseurs capables de fournir des poussées très faibles au niveau du micro newton avec de très faibles perturbations La mission LISA Pathfinder http www esa int Our Activities Space Science LISA Pathfinder overview a pour but de tester les briques technologiques nécessaires au vol inetriel et plus spécifiquement la démonstration des techniques envisagées dans la mission eLISA détection d ondes gravitationnelles La mission LISA Pathfinder doit être lancée en 2015 Les développements technologiques faits pour LISA Pathfinder ont montré que la physique à prendre en compte pour la compréhension des bruits de poussée effets de surface par exemple était complexe et la caractérisation difficile à mettre en oeuvre au sol L objectif de ce projet est donc de mettre en place les outils d analyse et les simulations nécessaires à l exploitation des données de la mission LISA Pathfinder plus particulièrement orientés vers la modélisation et la caractérisation des micropropulseurs à gaz froid qui seront embarqués Ces études font l objet d une thèse entamée en octobre 2012 Vue du satellite LISA Pathfinder On distingue 2 blocs de 4 micro propulseurs Vers une nouvelle génération de sismomètres Planétaires Mars et la Lune se caractérisent par une activité sismique beaucoup plus faible que la Terre 100 fois moindre pour Mars 10000 fois moindre pour la Lune et les signaux sismiques seront donc associés à des séismes de faible magnitude compares aux séismes terrestres Quelques séismes de magnitude 5 6 par an sont ainsi attendus sur Mars et les séismes les plus forts détectés sur la Lune pendant les 7 années d opération des sismomètres Apollo avaient ainsi une magnitude de 4 5 Mais ces amplitudes très faibles un million de fois plus faible à longue période par exemple être un séisme de magnitude 8 5 terrestre et un séisme lunaire de magnitude 4 5 sont contrecarrées par un bruit sismique beaucoup plus faible Il n y a ainsi pas sur ces planètes les pics de bruit micro sismique terrestres associés aux ondes sismiques générées par les vagues océaniques et dans le cas extrême de la Lune l absence d atmosphère implique que les seules vibration de la surface sont celles associées aux micro impactes de météorites et à l activité sismique de

    Original URL path: http://www.univearths.fr/fr/presentation-du-projet-i3 (2015-10-10)
    Open archived version from archive