archive-fr.com » FR » V » VOSPOEMES.FR

Total: 678

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Viictor Hugo et moi
    3 Vote 4 Vote 5 La première strophe et de Victor Hugo les autres de moi 1er janvier Victor Hugo puis moi Enfant on vous dira plus tard que le grand père Vous adorait qu il fit de son mieux sur la terre Qu il eut fort peu de joie et beaucoup d envieux Qu au temps où vous étiez petits il était vieux Qu il n avait pas de mots bourrus ni d airs moroses Et qu il vous a quittés dans la saison des roses Qu il est mort que c était un bonhomme clément Que dans l hiver fameux du grand bombardement Il traversait Paris tragique et plein d épées Pour vous porter des tas de jouets des poupées Et des pantins faisant mille gestes bouffons Et vous serez pensifs sous les arbres profonds Les temps n ont pas changé la ville est pauvre et sale Certains n ont à leurs pieds qu une seule sandale Et dorment dans la rue où s abîme leur teint Jusqu au douloureux soir où leur monde s éteint Rien n empêche le vieux le doyen le grand père D acheter le jouet pour l enfant qui l espère Afin que celui ci connaisse le bonheur De Noël et qu il ait des battements de cœur Les pantins ne sont plus endimanchés de laine C est le peuple complet qui s étrangle de haine Car il est revêtu de serments en chiffons Et vous êtes pensifs sous les arbres profonds Ces sapins que l on voit mourir dans la demeure Où le vieux patiente après sa dernière heure Mais s amusant encor du rire des enfants Déballant leurs cadeaux en gestes triomphants Le grand père a donné ce qu il a de tendresse Mais voici que bientôt il va changer d

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-divers/viictor-hugo-et-moi (2016-01-29)
    Open archived version from archive


  • Le vieux cimetière
    agrandir Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 17 160invités et un membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Le vieux cimetière Imprimer E mail Détails Écrit par Lilou Catégorie Poèmes divers Publication 26 novembre 2012 Création 27 novembre 2012 Affichages 557 Note utilisateur 5 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Il n est rien de charmant comme un cimetière Où les chemins errants se perdent sous le thym Et des oiseaux pareils aux âmes des défunts S envolent vers le ciel en ballets éphèmères Ici tout n est que douceur et mélancolie Calme qui apaise les âmes égarées Et ces noms ces dates à demi effacés Sont autant de prétextes à nos rêveries Mais lorsque vient le soir s endorment les colombes Et les ombres de croix

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-divers/le-vieux-cimetiere (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • je maudis ces jours
    pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 17 160invités et un membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries je maudis ces jours Imprimer E mail Détails Écrit par Anry Catégorie Poèmes divers Publication 18 octobre 2012 Création 19 octobre 2012 Affichages 517 Note utilisateur 5 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 je maudis la couleur du silence je maudis la douleur de ton absence et si je saigne encore aujourd hui un tant soit peu je maudis la haine dont je me suis nourri je maudis ces nuits endeuillées et toutes les larmes sous mon oreiller et l amour que la douleur a violé et si je regrette tous les jours et aussi tout l amour que je t ai donné je maudis tout ce que tu m as repris je maudis ces heures imbéciles et toutes ces minutes immobiles et le silence de ta confession tout comme la douleur de ma guérison je maudis la nuit et la lune bien souvent mauvaises conseillères de même que le soleil qui les dénude du voile de l illusion mensongère je maudis les murs de ma chambre et l air alourdi d un nuage d encens je maudis les reliques et les cendres de l amer souvenir de toi mêlé à mon sang je maudis les larmes qui caressent ces lignes je te maudis toi aussi infidèle et indigne je maudis ces jours car le manque d

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-divers/je-maudis-ces-jours (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Les naufragés
    dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 17 160invités et un membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Les naufragés Imprimer E mail Détails Écrit par Tnecniv Catégorie Poèmes divers Publication 7 octobre 2012 Création 7 octobre 2012 Affichages 546 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Un soupçon de poussière sur un écran Et cran d arrêt en pleine lumière De la poudre aux yeux aux paupières Du sable aveugle une plage sous le vent Un morceau de cuir sur les épaules Un mort sot échoué au zénith Sous les déchets touristique Le camouflage de papier joue son rôle Des larmes naufragées sur des joues creuses Désarment l enragé aux pulsions orageuses Des fils d or sur le regard le satin resplendit Le métal fond le corps à sa merci Des genoux sur le sable du sang

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-divers/les-naufrages (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Le roi endormi
    Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 17 160invités et un membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Le roi endormi Imprimer E mail Détails Écrit par Alcaa Catégorie Poèmes divers Publication 6 octobre 2012 Création 6 octobre 2012 Affichages 724 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Un vénérable chêne trônait là Majestueux royal il dormait Personne n osait réveiller ce roi En maître sur ses arbres il régnait Rien n entamait sa langueur Pendant des siècles durant Il abrita plus d un voyageur Il cacha de nombreux amants Rien n entamait sa langueur Et quand les humains érigèrent Une route devant sa demeure A peine remuèrent ses paupières Et pourtant dans la nuit Quand une voiture arriva A grande vitesse et dans un grand bruit Le choc le réveilla Sa belle écorce parfaite A jamais sera marquée Par la mort elle même Qui ôta la vie à ce jeune alcoolisé Des gens chaque jour venaient se recueillir A cause de sa blessure pensait le dormeur Et tous l empêchait de dormir Rien n entamait sa langueur Précédent Suivant Commentaires 0 3 Alcaa 12 10 2012 22 53 Merci à vos de le commenter C est un plaisir de pouvoir partarger mes créations Citer 0 2 daphné 12 10 2012 16 11 j aime beaucoup ce poème merci au poète de le partager Citer 0

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-divers/le-roi-endormi (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Percer la vie
    printemps UNE LARME Tu dors Cliquer pour agrandir Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 17 160invités et un membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Percer la vie Imprimer E mail Détails Écrit par Unange Catégorie Poèmes divers Publication 5 octobre 2012 Création 6 octobre 2012 Affichages 671 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 La vie est belle Elle nous appelle Puis un jour scelle Nos coeurs tout frêles Quand la boisson Coule à foison Quand la fumée Vient tout cacher Toutes nos mauvaises Faces nos malaises C est une falaise Ou une fournaise Dont la sortie N est pas ainsi Tu n es que si Tu sais aussi Te faire paraître Mieux que ton être La seule fenêtre C est d en renaître Mais il faudrait Abandonner Tout ces objets Ces fausses beautés Se consacrer Pas qu a moitié A la bonté La pureté C est du courage Et de la rage Que l on partage Contre soi même Qu il faut brandir Et puis l on vire Dans un sourire Avec soi même Précédent Suivant Commentaires 0 3 Hanin delphine 23 11 2012 20 25 Très beau poême Citer 0 2 MAKKI 12 11 2012 18 16 Je vous remercie Le problème étant que j aime les écrire mais ne sait pas comment insérer de l utile a l agréable Citer 2

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-divers/percer-la-vie (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • À la mémoire des poussières
    Une étoile est née Un beau jour de printemps UNE LARME Tu dors Cliquer pour agrandir Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 17 160invités et un membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries À la mémoire des poussières Imprimer E mail Détails Écrit par BlueVelvet Catégorie Poèmes divers Publication 30 septembre 2012 Création 1 octobre 2012 Affichages 502 Note utilisateur 5 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 À la mémoire des poussières La table noire évoque le sacrilège De cette fille du sombre collège Pour noircir les bancs affamés et fluets De la bouche cosmique et reliée Les chérubins devenant raisonnable Passant de raison à passion cogitée Sommes nous seulement béatifiable Ou avons nous le don d ubiquit es Je sais Vous me direz que je me

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-divers/a-la-memoire-des-poussieres (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Camille
    dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 17 160invités et un membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Camille Imprimer E mail Détails Écrit par Pierre Catégorie Poèmes divers Publication 26 septembre 2012 Création 27 septembre 2012 Affichages 545 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Un soir où le Jazz résonnait sur la plage Là où plus rien ne m écrase mettant de cotés mes soucis J ai vu cette fille marchant sur le rivage Son regard m a fait un signe et l amour aussi Son visage ressemble à un reflet de l au delà Une personne sage qui semble heureuse quand je suis là Elle respire le bonheur mais j ai manqué de senteur La distance qui nous sépare a fait de moi un menteur Mes actes cruels je n en ai jamais eu l

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-divers/camille (2016-01-29)
    Open archived version from archive



  •