archive-fr.com » FR » V » VOSPOEMES.FR

Total: 678

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • elle que j'aime
    histoire UNE FEMME PRES DE MOI Une étoile est née Un beau jour de printemps UNE LARME Tu dors Cliquer pour agrandir Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 8 160invités et aucun membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries elle que j aime Imprimer E mail Détails Écrit par bastien Catégorie Poèmes d amour Publication 21 août 2011 Création 21 août 2011 Affichages 728 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Même si elle n est pas là Même si elle se moque de moi Elle est celle que j aime Elle est celle que j aime je me tarde de lui faire un enfantPar là même elle m ignore Par là même elle m emporte Par là même elle me déteste C est elle que j aime Je me tarde de lui faire un enfantJe me rapproche d elle Nos ailes se touchent Dans notre envoil vers le ciel Elle se raccroche à moi C est elle que j aime je me tarde de lui faire un enfantEt soudain la foudre vient à mon secours Mes ailes tombes brulent mon corps Elle qui a si peur m offre son coeur Elle m aime C est elle que j aime c est elle que j ai aimé c est elle sue j aimeraiElle me ramène chez elle Plus tard elle m offre un enfant C

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-damour/elle-que-jaime (2016-01-29)
    Open archived version from archive


  • Et si ...
    aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 8 160invités et aucun membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Et si Imprimer E mail Détails Écrit par Papillon noir Catégorie Poèmes d amour Publication 21 août 2011 Création 21 août 2011 Affichages 655 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Et si nous nous étions rêvés Tendre amour merveilleuse folie Et si nous nous étions pensés Au détour d une mélancolie Et si nous nous étions appelés En murmures brumeux clandestins Inaudibles muets non osés Un autre jour petit matin Et si nous nous étions croisés Et qu il ne soit pas si tard Et si l on s était frôlé Au coin d un mur et par hasard Et si nous nous étions trouvés Après cent ans d espoirs secrets De petits gestes en mots feutrés De signes tracés sans un regret Et si nous

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-damour/et-si (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • C’est si peu dire combien je t’aime !
    MOI Une étoile est née Un beau jour de printemps UNE LARME Tu dors Cliquer pour agrandir Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 8 160invités et aucun membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries C est si peu dire combien je t aime Imprimer E mail Détails Écrit par Papillon noir Catégorie Poèmes d amour Publication 21 août 2011 Création 21 août 2011 Affichages 1071 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 J aurais aimé que tu le saches Je le murmure le dis quand même A mots feutrés sous ma moustache Tu ne sais pas combien je t aime J aurais voulu te le crier Te le prouver savoir le dire Des mots issus de l encrier J aurais aimé savoir l écrire J aurais aimé pouvoir comprendre Que ma souffrance était la tienne Et dans mes bras savoir te prendre Attendre un peu que tu reviennes J aurais aimé ne jamais dire Que mon bonheur n est plus ici J ai dit une autre j ai dit le pire J ai cru l amour d un autre nid Que je suis triste d avoir écrit Cette page noircie de notre amour Je m en excuse je m en punit J en porte le poids jour après jour C est si peu dire que de remords Tu es ma vie tu es l amour

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-damour/c%E2%80%99est-si-peu-dire-combien-je-t%E2%80%99aime (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • TA MAIN
    leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 8 160invités et aucun membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries TA MAIN Imprimer E mail Détails Écrit par c Cypora Sebagh Catégorie Poèmes d amour Publication 21 août 2011 Création 21 août 2011 Affichages 830 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Non je n ai pas dormi toute la nuit dernière J ai contemplé émue d entre mes draps blottie Toi bel enfant comblé qui fermant ses paupières Dans une aura ailée enfin t es assoupi Alors tout un vécu a envahi mon âme Je me suis égarée au vent des souvenirs Et j ai cherché en vain le pourquoi de la flamme Qui a fait de nous deux ces amants qui soupirent La tempête en mon cœur a fait tant d étincelles Que le cafard a point en moi tel un démon Et les larmes versées étouffant ma chandelle Ont eu raison de moi jusqu à la déraison J ai remué sans fin le passé dans ma tête Et retourné cent fois le sablier mémoire Puis ta main s est glissée câline sous ma tête Comme si tu sentais un peu mon désespoir Je me suis accrochée à cette main tendue Dans un demi sommeil tu m as prise en tes bras Alors dans un sanglot sans plus de retenue J ai pleuré dans le noir mais tu ne le sais pas Qui m aurait dit qu un jour à la saison funeste Illuminant ma vie juste avant le trépas Le printemps

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-damour/ta-main (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Destiner à nos rêves Les plus fous
    pour agrandir Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 8 160invités et aucun membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Destiner à nos rêves Les plus fous Imprimer E mail Détails Écrit par Inconnue Catégorie Poèmes d amour Publication 21 août 2011 Création 21 août 2011 Affichages 736 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Quand je pence que la nuit Mes rêves les plus fous sont réalisables Mourir pour dormir rêver ainsi à l infini Penser pour ne plus réfléchir Enfin pouvoir accomplir c est désir Ne plus devoir se cacher S éliminer du plus grand fond de l éternité Quand je pence à nous Nous d où vient mes rêves les plus fous Quand je pence a toi Toi mon rêve le plus fou

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-damour/destiner-a-nos-reves-les-plus-fous (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Petit rayon
    de printemps UNE LARME Tu dors Cliquer pour agrandir Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 8 160invités et aucun membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Petit rayon Imprimer E mail Détails Écrit par Papillon noir Catégorie Poèmes d amour Publication 21 août 2011 Création 21 août 2011 Affichages 718 Note utilisateur 5 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Un peu de brume sur la maison Le lierre est mort Son pot cassé Un rien de voile à l horizon Le chat s endort sur mes papiers Un peu brumeux tous ces matins Quelques brouillards le soir aussi Un peu frileux un peu chagrin Mélancolie habite ici Quelques nuages sur la vallée Quelques misères quelques tourments Un grand désordre dans ma pensée Y a pris place il y a longtemps Je ne sais pas comment m y prendre Je ne sais pas où commencer Je dois vider mon crâne des cendres De mon présent qui est brûlé Tu as eu peur de mes paroles De mes silences de mes colères Tu as eu peur que je m envole Tu as eu peur que je m enterre Tu ne veux pas que je te quitte Je ne veux pas t abandonner Je ne veux pas partir si vite Tu peux m aider à exister Petit rayon dans ma poussière J ai tant besoin de ta lumière Petit pansement

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-damour/petit-rayon (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Point de poème
    ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 8 160invités et aucun membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Point de poème Imprimer E mail Détails Écrit par Papillon noir Catégorie Poèmes d amour Publication 21 août 2011 Création 21 août 2011 Affichages 701 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 Que n ais je besoin de versifier Ecrire en vain poétiser Me mettre en vers et déclamer Je sais créer mais pour t aimer Point n est utile de te l écrire Il vaudrait mieux pouvoir le dire Et plus encore savoir le rire Je peux sourire mais pour ouvrir Pour toi la porte du bonheur Derrière laquelle parfois je pleure Je ne suis pas un orateur Je ne sais pas offrir des fleurs Accompagnant des mots d amour Te dire je t aime te dire toujours Je n aime pas tous ces tambours J aime mieux rester à contre jour Où j aventure des mots pour toi Caché des autres en hors la loi Je me complais dans cet emploi Fou amoureux au fond des bois Je ne suis pas bien estimable Je ne sais plus par quel vocable Pouvoir te dire ma tendre fable Ni même l écrire en mots valables Cette confusion est malheureuse Je vais éteindre ma voix piteuse Je crois plus sage mon amoureuse De ressortir ma plume diseuse Elle est alerte et valeureuse Parfois acerbe et anguleuse Elle peut aussi sembler anxieuse Mais se préfère aventureuse Voici dès

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-damour/point-de-poeme (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Élégie à une femme mirifique
    Tu dors Cliquer pour agrandir Les poèmes les plus lus larme et pluie Ne me cherche pas dans mes mots L observateur Vers ou aller Le jardinier et sa fleur et leurs rêves Egarement incertain 7 ans déja Lorsqu on est vieux Amour et passion L amoureux meurtri le partage Contribution Merci de faire une petite contribution Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement Qui est en ligne Nous avons 8 160invités et aucun membre en ligne Facebook rss vos poèmes Feed Entries Élégie à une femme mirifique Imprimer E mail Détails Écrit par Badabi Catégorie Poèmes d amour Publication 21 août 2011 Création 21 août 2011 Affichages 989 Note utilisateur 0 5 Veuillez voter Vote 1 Vote 2 Vote 3 Vote 4 Vote 5 De sa longue chevelure aux teintes d automne S écoulent des cascades de boucles parfaites Animées de la grâce d une silhouette Et de jalousie râlèrent les gorgones On pourrait tenir pour anecdote ses yeux Mais sous les luminaires que sont les étoiles De près ou de loin on ne peut distinguer qu eux Si j avais le talent j en ferais une toile Je n en dirai pas plus

    Original URL path: http://www.vospoemes.fr/poemes-damour/elegie-a-une-femme-mirifique (2016-01-29)
    Open archived version from archive



  •